La position d’Abdelkrim sur l’indépendance du Maroc

Discussion dans le forum 'Général' créée par Saife le 23 Juil. 2007.

  1. Saife

    Saife

    Inscrit:
    4 Sept. 2006
    Messages:
    12 042
    Likes:
    12
    La position d’Abdelkrim sur l’indépendance du Maroc


    Des partisans de la cause maghrébine, le leader rifain Abdelkrim Al Khattabi doit en être l’un des plus fervents. Il refuse Aix-les-Bains, tout comme plusieurs nationalistes qui ont dénoncé la non-présence de Mohammed Ben Youssef. Et il rejette « l’indépendance dans l’interdépendance », notion chère à Edgar Faure. De son exil au Caire, Abdelkrim Al Khattabi manifeste son mécontentement par la publication d’un communiqué destiné au peuple marocain. Il l’écrit trois mois jour pour jour après l’officialisation de l’indépendance du Maroc. Le parti de l’Istiqlal (P.I.) en prend pour son grade et la manière dont a été réalisée l’indépendance est fustigée. « Nous étions sur le point de recouvrer notre liberté, notre indépendance et notre totale souveraineté mais les moujahidines ont été victimes de la parodie du cessez-le-feu », écrit-il avant d’ajouter que pendant ce temps, les Algériens « continuent à combattre avec héroïsme le colonialisme ». L’Algérie est en guerre contre la France depuis l’insurrection de la Toussaint en novembre 1954. Pour le héros de la guerre du Rif, l’indépendance du Maghreb ne se conçoit pas sans celle du voisin algérien, le seul pays maghrébin à demeurer colonisé en mars 1956. Ainsi, dans ce communiqué d’Abdelkrim Al Khattabi, le parti de l’Istiqlal est accusé d’avoir « accepté d’inféoder les intérêts du Maroc à ceux de la France ». Le réquisitoire est particulièrement dur lorsque le leader rifain accuse le P.I. d’œuvrer « avec opiniâtreté pour diriger le pays d’une façon dictatoriale ».

    Une autre indépendance

    Abdelkrim Al Khattabi ne veut pas être associé à l’indépendance du Maroc telle qu’elle a été réalisée depuis Aix-les-Bains jusqu’à la signature du protocole du 2 mars 1956. « Ils [le parti de l’Istiqlal] ont dupé en mon nom les moujahidines en les informant que j’étais d’accord avec leur politique colonialiste » regrette-t-il juste avant d’annoncer qu’il ne souscrivait « absolument pas à la politique de ce parti fou ». L’Istiqlal n’est pas visé dans son entier. Uniquement ceux qui auraient projeté " d’occuper des strapontins et de comploter avec le colonisateur contre l’avenir du Maroc, son patrimoine et ses valeurs sacrées." Aux nombreuses accusations contenues dans le communiqué, Abdelkrim Al Khattabi y ajoute des recommandations, destinées en premier lieu à l’Armée de Libération (A.L.). « Nous appelons l’Armée de Libération à rester vigilante vis-à-vis des complots des colonisateurs et leurs agents infiltrés dans l’A.L. Comme nous l’appelons à conserver l’option de la résistance armée jusqu’à l’évacuation du dernier soldat étranger ». Le communiqué d’Abdelkrim Al Khattabi, solennel de bout en bout, annonce sans le savoir de difficiles premières années d’indépendance. L’acte officiel du 2 mars 1956 ne met pas fin aux nombreuses cellules de résistance dispersées dans le pays. Les soumettre est d’autant plus difficile qu’elles ne répondent pas toutes à la même autorité. La « pacification » de tout le royaume ouvre de manière tumultueuse le règne de Mohammed V en tant que Roi d’un pays indépendant.


    Kawtar Bencheikh avec la collaboration de M.Bouaziz
    le Journal-Hebdo (n° 295-24-30 mars 2007)
     


  2. travelers

    travelers

    Inscrit:
    3 Mai 2007
    Messages:
    10 880
    Likes:
    162
    Saife malgré l'indépendance du Maroc et de la Tunisie, l'Algérie et les combattants de l'ALN ont continué de bénéficier de l'aide des populations de part et d'autres des frontières,

    Y a qu'à voir les camps de l'ALN entre Oujda et Figuig une zone militaire commandé par un certain Houari Boumedienne.

    Les armes venant en contre bande de Mililia transitant par Cap de l'eau et le long de la cote traversant le Oued Kiss pour être acheminé au maquis à travers différents relais et ceux malgré les bombardements quasi quotidiens de l'aviation française,

    Et arrête ta démagogie, Abdelkrim a fini son travail à la fin de la bataile d'Anoual,

    Après il n'est plus qu'une figure politique qui couliat des beaux jours dans sa villa Cairote offert par Abdennasser.
     
  3. rifichan

    rifichan de retour!

    Inscrit:
    4 Nov. 2005
    Messages:
    5 699
    Likes:
    198
    Le Manifeste d’Abd el-Krim du 5 janvier 1948

    Formation d’un Comité de Libération du Maghreb Arabe

    Depuis que Dieu nous a accordé la libération et nous a permis de nous réfugier auprès du grand roi Farouk, nous poursuivons nos efforts pour unir les opinions des dirigeants. Nous le faisons en vue de réaliser la coalition entre tous les partis du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie qui réclament l’indépendance et la constitution d’un seul front afin de poursuivre la lutte pour libérer nos pays du joug colonialiste.

    Au moment où les peuples travaillent pour assurer leur avenir, les pays du Maghreb arabe étudient attentivement les moyens de recouvrer l’indépendance dont ils ont été spoliés et leur liberté perdue. Il est donc du devoir de tous les dirigeants maghrébins de s’unir. Tous les partis de l’indépendance doivent également se coaliser et s’aider. Seule cette méthode nous permettra d’atteindre la réalisation de nos buts et de nos aspirations. Les Etats colonialistes, malgré toute leur vanité, ont besoin d’appui et de coopération pour maintenir leur domination impérialiste.

    A plus forte raison, nous autres avons besoin d’union. Nous méritons plus encore que justice soit faite et que les bases du colonialisme aveugle s’effondrent. Le colonialisme a été pour nous une calamité. Il a divisé nos opinions et a morcelé notre pays. Il a épuisé nos ressources et nous a entièrement subjugués. Il a dressé des obstacles pour nous écarter de la voie qui mène au progrès, et a tenté, par tous les moyens, de détruire l’ensemble de nos institutions sur lesquelles s’édifient la communauté arabo-islamique.

    Je suis heureux d’annoncer que tous les partis maghrébins, dont j’ai consulté les chefs ou les représentants au Caire, ont marqué leur satisfaction à cet appel. J’ai obtenu leur assentiment pour la réalisation et l’expression de leur foi en son utilité pour l’accroissement de nos efforts et l’obtention de l’indépendance que nous souhaitons.

    La période que nous avons employée à faire entendre cet appel a été pleine de fécondité et de bénédiction pour nos pays. Je me suis entendu avec les chefs et les représentants des partis, avec lesquels j’ai eu des contacts, pour former un Comité de libération du Maghreb arabe, groupant tous les partis de l’indépendance de la Tunisie, de l’Algérie et du Maroc. Son action s’inspirera des principes du pacte suivant :

    1- Le Maghreb arabe doit son existence à l’islam. Il a vécu par l’islam et c’est selon l’islam qu’il continuera à se diriger au cours de son avenir.

    2- Le Maghreb arabe fait indissolublement partie des pays arabes et sa collaboration avec la Ligue arabe est chose naturelle et nécessaire.

    3- L’indépendance espérée pour le Maghreb arabe est une indépendance complète pour l’ensemble des trois pays qui le composent : la Tunisie, l’Algérie et le Maroc.

    4- Aucun autre but ne sera poursuivi préalablement à l’indépendance.

    5- Aucune négociation sur des points particuliers avec l’occupant colonialiste, tant que durera le régime actuel.

    6- Pas de négociation avant l’indépendance.

    7- Il appartient aux partis membres du Comité de libération du Maghreb arabe d’ouvrir des pourparlers avec les représentants des gouvernements français et espagnol, à la condition de tenir le Comité au courant, point par point, de l’évolution de ces pourparlers.

    8- L’obtention, par l’un des trois pays de l’indépendance complète, ne dispensera pas le Comité du devoir de poursuivre la lutte pour la libération des autres.

    Tel est le pacte que nous avons noué, qui inspirera notre conduite et dont les principes guideront notre action. Je lui ai donné mon agrément, avec mon frère M’hamed, de même qu’ont fait tous les chefs et tous les représentants des partis maghrébins dont les noms suivent :

    - Le Vieux Destour (Tunisie)

    - Le Néo-Destour (Tunisie)

    - Le Parti du Peuple Algérien

    - Parti Wahda (Maroc)

    - Parti de la Réforme Nationale (Islah, Maroc)

    - Parti Démocratique marocain (Choura)

    - Istiqlal (Maroc)

    Nous avons écrit à tous les autres partis pour leur demander leur accord définitif sur la constitution d’un Comité. Nous leur avons également demandé de ratifier le Pacte et de désigner officiellement leurs représentants.

    Désormais, notre cause entre dans une phase décisive. Nous affronterons dorénavant les usurpateurs comme un seul bloc, se composant de vingt-cinq millions d’hommes rassemblés autour d’un programme et déployant leurs efforts vers un objectif unique : l’indépendance complète pour l’ensemble des pays du Maghreb arabe.

    Nous nous emploierons à atteindre cet objectif, par tous les moyens, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de nos pays, chaque fois que nous en trouverons la possibilité. Désormais, l’occupant colonialiste ne trouvera plus l’opportunité de contrecarrer notre résolution. Il ne sèmera plus de discorde entre nous, en exploitant la multiplicité des partis et les divergences d’opinion pour nous asservir et consolider ses positions dans nos pays.

    Nous considérons que, dans nos trois pays, notre cause est une seule et même cause. Nous affronterons le colonialisme, solidement unis. Nous n’accepterons aucune solution ne réalisant pas notre indépendance complète et notre souveraineté totale.

    Nous espérons cependant que les Français et les Espagnols feront droit à nos revendications, sans effusion de sang. Sans doute auront-ils compris, grâce à leurs expériences passées, que l’emploi de la force et de la violence pour continuer à asservir nos patries et imposer le silence à la voix que nous élevons pour réclamer la liberté et l’indépendance est maintenant inopérante, et qu’il vaut mieux, dans leur propre intérêt, se hâter de dénoncer les chaînes du colonialisme, grâce à une compréhension mutuelle, qui permettrait de prendre en considération les intérêts respectifs de chacune des deux parties.

    Mais s’ils s’écartent de cette voie, ils seront, certes responsables des modifications que nous apporterons à notre ligne de conduite ; car nous ne serons pas longs, si nous désespérons d’obtenir notre liberté par la compréhension et la persuasion, à l’obtenir grâce au sacrifice de vies humaines.

    En proclamant la constitution du Comité de libération du Maghreb arabe, j’adresse aux peuples du Maghreb mes félicitations, espérant que Dieu, le Très-Haut et le Tout-Puissant, les aidera dans leur lutte, affermira leur résolution et rendra durable leur union.

    En adressant également mes félicitations et mes remerciements aux Etats et aux peuples arabes, pour l’aide qu’ils ont apporté à la cause de Maghreb arabe, je ne doute pas un instant qu’ils n’accueillent favorablement la constitution de ce Comité et qu’ils ne l’aident dans sa tâche.

    Je me réjouis, pour terminer, de pouvoir féliciter nos frères, qui mènent le Djihad pour la Palestine-sœur, leur souhaitant la libération et les assurant de la collaboration de tous les pays maghrébins et de leur résolution de prendre toutes les dispositions pour participer à la délivrance de leur pays et pour la conservation de son unité et de son caractère arabe.

    Le Caire, 5 janvier1948

    Abd el-Krim
     
  4. turbo_chess

    turbo_chess

    Inscrit:
    9 Mai 2005
    Messages:
    6 857
    Likes:
    39
    Abd el-Krim est mort (allah yra7mou) faut voir le futur au lieu de se pencher sur le passé !!!!!
     
  5. Saife

    Saife

    Inscrit:
    4 Sept. 2006
    Messages:
    12 042
    Likes:
    12
    Le Prophe sala Allaho aleihi wa salam aussi est mort !
    les Sahabas aussi ! pourtans les musulmans suivent tjr les mêmes !



    comme disent un proverb Ceux qui oublient leurs histoire risquent de la repeter :)


    Abdel Karim al Khtabi c est Moujahid Rifain musulman qui pour nous les Rifains gravers dans notre mémoire passé, présent mais aussi future !

    à vie incha Allah;)
     
  6. Saife

    Saife

    Inscrit:
    4 Sept. 2006
    Messages:
    12 042
    Likes:
    12
    avec plaisir a tawmat :)
     
  7. turbo_chess

    turbo_chess

    Inscrit:
    9 Mai 2005
    Messages:
    6 857
    Likes:
    39
    comme il a dit omar (radiya allaho 3anh) quand notre prohète (swt), ida kontom ta3bodoun mohamed, fa ina mohamed mat ;)

    on ne peut pas nier l'histoire du maroc et l'exemple parfait c'est anwal ;)

    allah ysaweb
     
  8. turbo_chess

    turbo_chess

    Inscrit:
    9 Mai 2005
    Messages:
    6 857
    Likes:
    39

    et même en berbère on dit taymat ;)
     
  9. rifichan

    rifichan de retour!

    Inscrit:
    4 Nov. 2005
    Messages:
    5 699
    Likes:
    198
    c'est trop facile ce que tu dis
    on oublie pas quelqu'un qui a donner sa vie pour notre terre tout comme omar el mokhtar et d'autres qu'Allah leur fasse miséricorde.

    im mérite le repect que le maroc ne lui donne pas
     
  10. rifichan

    rifichan de retour!

    Inscrit:
    4 Nov. 2005
    Messages:
    5 699
    Likes:
    198
    et pourquoi a-il dit cela???



    on ne peut pas nier l'histoire du maroc et l'exemple parfait c'est anwal ;)


    amine
     
  11. Saife

    Saife

    Inscrit:
    4 Sept. 2006
    Messages:
    12 042
    Likes:
    12


    Le prophet nous a démandé de suivre sa sunna même si il est mort ;)


    et plus que ca le prophet sala Allaho aleihi wa salam nous a demandé de suivre nos guide musulmans moujahidne qui partique l islam

    et dans le Rif c etais Abdel Karim al khatabi notre unique guide musulman moujahid :)
     
  12. Saife

    Saife

    Inscrit:
    4 Sept. 2006
    Messages:
    12 042
    Likes:
    12
    c est la jalousie de certains ! ou lieux de rejoire et de essaie de suivre l exemple ils critique car l histoire de leurs encetres est vide :)
     
  13. turbo_chess

    turbo_chess

    Inscrit:
    9 Mai 2005
    Messages:
    6 857
    Likes:
    39
    tu parle de qui :rolleyes:

    ps:c'est moi qui a parlé d'anwal.

    cha3b allah al mokhtar
     
  14. Saife

    Saife

    Inscrit:
    4 Sept. 2006
    Messages:
    12 042
    Likes:
    12
    je parle de ce qui sont jaloux de notre histoire des moujahdines partous au monde :)
     

Partager cette page