Quelques recettes pour être en paix avec son intestin

Discussion dans le forum 'Bien-être et Santé' créée par Yazz le 12 Oct. 2004.

  1. Yazz

    Yazz

    Inscrit:
    11 Déc. 2002
    Messages:
    23 629
    Likes:
    240
    La flore intestinale est un peu comme un grand potager : il faut l’entretenir régulièrement pour favoriser un bon état de santé. Le râteau et l’arrosoir laissent ici la place à notre fourchette…

    Saviez-vous que notre corps, en particulier la flore intestinale, contient environ 1 kg de bactéries qui jouent un rôle important dans la digestion des aliments, l’assimilation des nutriments et l’équilibre de l’organisme ? Fort d’une population de quelque 100.000 milliards de bactéries de plus de 500 espèces différentes, tant bénéfiques que nocives, l’intestin contient plus de bactéries que notre corps de cellules !

    Et aujourd’hui, la conception qu’a la science de cet organe a considérablement changé. De nombreux experts parlent même d’un organe intelligent, en raison de son rôle majeur dans nos défenses naturelles.

    Garder l’équilibre

    Afin de conserver un état de forme optimal, il ne faut donc pas négliger les éléments perturbateurs qui provoquent des querelles intestines. Premier conseil : prévoyez une variété suffisante de fruits et légumes (5 portions par jour), de produits céréaliers riches en fibres et buvez de l'eau (minimum 1,5 litre par jour) pour favoriser une bonne élimination des déchets.

    Une consommation excessive de viande et de graisses produit de nombreuses protéines qui stimulent la flore putrescible, moins utile, voire plus nocive pour la santé. A l’inverse, les fibres contenues dans les fruits et légumes constituent une source de nourriture pour les bonnes bactéries de notre flore intestinale.

    Plusieurs études ont également montré que le stress perturbe l’équilibre de la flore intestinale. La détente et le sport vous aideront à mieux vous contrôler. L’activité physique, par son stimulus mécanique sur notre intestin, est aussi une alliée de la flore intestinale.
    Probiotiques contre antibiotiques

    Utiles pour traiter les maladies infectieuses, les antibiotiques ne font cependant pas que tuer les bactéries nuisibles dans notre organisme. Les bonnes en sont aussi victimes ! Une flore déréglée peut en résulter. N’abusez donc pas des antibiotiques et respectez les doses prescrites par votre médecin.

    Après une cure d’antibiotiques, l’idéal est de consommer de grandes quantités de laitages fermentés, riches en bonnes bactéries, histoire de rétablir l’équilibre de la flore intestinale.
    On distingue notamment le yaourt, mais aussi les produits laitiers fermentés avec une bactérie spécifique aux propriétés exemplaires. C’est le cas des célèbres lactobacilles et autres bifidus.

    Souvent, les bifidobactéries ou lactobacilles sont utilisés dans la fermentation des produits laitiers ou y sont ajoutés après coup. Les bifidobactéries sont surtout actives dans le côlon et jouent un rôle dans la défécation et la constipation. Les lactobacilles sont surtout actifs à la fin de l’intestin grêle et favorisent la digestion et les défenses naturelles.

    Une condition cependant : leur effet n’est significatif que s’ils sont consommés régulièrement, et se mesure après quelques semaines de consommation.
    Abonnez-vous gratuitement à la newsletter e-santé !

    12/10/2004
    Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste
    e-sante.be


  2. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    0
    Likes:
    1 355
  3. dayda

    dayda

    Inscrit:
    4 Sept. 2003
    Messages:
    3 648
    Likes:
    6
    merci yaztoon pour tes posts de bien-etre :)

Partager cette page