Question : après tout ce qu'on vécu nos pauvres mères?????

Discussion dans le forum 'Général' créée par - le 2 Sept. 2002.

  1. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 711
    Salam aleikum

    Que ceux qui pensent que leurs mères ont souffert le prouvent en parlant du témoignage de ces dernières.
    Je ne parle pas du regard que vous portez sur vos mères mais de ce qu'elles mêmes, pensent de leurs vies.

    salam


  2. camillia

    camillia

    Inscrit:
    22 Juil. 2002
    Messages:
    341
    Likes:
    0
    souffrir dans quel sens? pour leurs enfants ou avec leur mari? si tu expliquais je répondrais!

    ;-) ;-) ;-)
  3. najette

    najette

    Inscrit:
    1 Août 2002
    Messages:
    3 107
    Likes:
    109
    Salam,

    Ma mere a beaucoup souffert, je le sais...
    Mais je lui manquerais de respect si j´en devoilais les raisons ici.

    Ce qu´elle en retire aujourd´hui et me rapporte, l´a dit aussi Goethe un jour:

    "Jouis toujours de la vie quand tu peux mais souffre que quand tu dois!"

    n*
  4. za3ter

    za3ter

    Inscrit:
    30 Août 2002
    Messages:
    37
    Likes:
    0
    Voilà un bon sujet.
    C’est vrai les parents ont souffert et spécialement les mères dans chaque foyer marocain, je ne fais pas exceptions, mais pourquoi cette souffrance? Pourquoi cette patience et endurance?
    La réponse est simple, Elles visaient loin et pensaient à leurs enfants qui n’ont pas connu les problèmes des familles déchirées par le divorce qu’on vit maintenant. Une fois mariées elles vivent pour leurs enfants par pour elles, elles ne sont pas égoïste comme la majorité de nous.

    Elles sont récompensées quand elles voient les enfants d’hier sont maintenant des femmes et des hommes qui ont réussi leurs vies. Elles sont récompensées quand il y a une fête ou une occasion et toute la famille est regroupée pour dîner ensemble, leurs petits enfants joue devant eux…..

    Nos parents savent que rien n’est gratuit et toujours il faut un peu de sacrifice, nous on voit autrement, on choisit ce qui est facile.


  5. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 711
    Ayo, trop personelle, ta question, mais je vais en dire quelque chose.
    On se casse plus la tete a chercher des familles modèles avec les deux parents ensembles qui n'arrivent meme pas à la cheville d'une femme monoparentale ou veuve.
  6. rifia

    rifia

    Inscrit:
    27 Août 2002
    Messages:
    357
    Likes:
    0
    effectivement les méres ont beaucoup souffert pour le bonheur de leur famille. c un sacrifice que peu de femmes sont capables d'accomplir aujourd'hui.

    et je pense que ce n'est pas plus mal, car il faut un peu d'egoisme dans la vie.
  7. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 711
    salam aleikum

    Oh camilia mais elle est ou ta photo :).

    Bon j'explique , à travers cette interrogation un peu bizarre je l'admet , je ne faisais que rebondir sur une phrase répétée à plusieurs reprise par ma grande soeur Mina , à savoir la souffrance de la mère dans son foyer.

    Phrase qui n'a jamais essuyée la moindre désapprobation.
    Donc je me suis dis qu'il y avait sûrement des témoignages de mères allant dans ce sens.
    Notre avis sur la question n'a aucun poid en comparaison avec celui des premières concernées.

    Si je vous dis c pas vrai , vous me demanderez, sur quoi est ce que je me base pour donner un tel avis.
    En gros je peux me permettre d'infirmer ou confirmer qu'en me basant sur l'avis de ma mère.
    'Fils fais pas souffrir ta femme comme ton père l'a fait avec moi ' ou l'inverse 'fils , comportes toi de la même manière avec ton épouse que le fit ton père'.

    Comme elle ne m'a rien dit , je suis très mal placé pour avoir un avis sur la question.
    Donc j'aimerais et sans rentrer dans les détails que chacun ait au moins le courage de dire ma mère a souffert parce qu'elle me l'a dit.

    Au moins en final , on pourra avoir une idée du rapport de nos mères à la culture.

    salam
  8. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 711
    Oups

    on revient sur mes propos, oui je pense que ma mère a souffert comme elle le dit. pas par manque d'amour car malgré les oppositions virulentes de sa belle famille, elle a épousé mon père.

    Mais je parle au nom de femmes que je connais, et qui m'ont dit leurs souffrances, leurs résignations, leurs sacrifices inutiles car le retour qu'elles en ont eu n'est pas digne de leurs actions.

    ma mère est une femme formidable qui s'est battue pour s'imposer, qui a lutté pour inculquer à ses enfants une éducation digne de ce nom. Quelqu'un qui a sacrifié sa vie personnelle, ses aspirations pour effacer son statut de femme et être la femme et la mère d'un tel...

    Son arrivée ici ne s'est pas faite sans difficulutés, passer d'une maison plein pied à une maison escarpée, passer de l'ane à l'avion comme elle dit si bien.... ce qu'elle a donné à ses enfants est le plus beau cadeau qu'elle ait pu me faire après m'avoir donné la vie...

    Elle a lutté pour être acceptée, apprendre à lire, à écrire, à conduire, elle a du apprendre à se faire respecter tout en restant une marocaine dans l'âme..

    mais elle a moins souffert que d'autres, mariages forcés ou arrangés, imposés, pas d'amour dans leur foyer. des maris absents, violents, pour qui la femme n'a pas d'importance sauf celui d'assouvir ses instincts sexuels et de porter sa descendance...

    Ces femmes sont respectables, fortes mais le poids de leurs souffrances, elles le portent en elles sans rien n'oser dire souvent par amour pour leurs enfants...

    Je leur tire mon chapeau et me permets d'être leur porte parole pour quelques lignes...

    Ces femmes ont fait de nous ce que nous sommes. elles nous ont tiré vers leur haut en s'effaçant face à l'homme, à la société...

    Je ne me vante pas d'avoir leur courage, ni leur force, mais elles forcent le respect et l'amour..

    Elles nous ont transmis beaucoup de choses dans les alcoves, ou dans la cuisine... mais toujours l'humour, la joie de vivre, la force d'avancer.Elles sont admirables pour tout ça...

    J'espère juste que leurs sacrifices nous feront comprendre à nous femmes beaucoup de choses...

    Big respect à ma maman....

    :-D :-D
  9. jade2

    jade2

    Inscrit:
    26 Juil. 2002
    Messages:
    16
    Likes:
    1
    je suis d'accord avec toi nous lui manquerons tous du respect a nos mere si nous devoilons ici les causes bisous a vous et un grand chapeau a nos mere pour leur patience et leur courage d'avoir tous supporter je voudrais seulement que cela sert a nos hommes d'avoir vu leur mere souffrir et de nous donner notre place dans la vie familiale
  10. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 711
    Salam aleikum

    Eh oui ma chère Mina , il m’arrive de te lire :), ça me fait d’ailleurs penser qu’il me faut ouvrir un thème ayant pour titre : » Un rifain, jamais de la vie» ;-).

    Mais là je m’égare, je reviendrais donc au vif du sujet en évitant d’omettre de te remercier d’avoir eu la gentillesse de prendre le temps d’étayer un peu plus tes paroles.

    J’ai demandé à ce qu’on précise un peu plus l’histoire de la ‘souffrance’ de nos mères parce justement j’aime et respecte la façon dont elles ont abordé la vie.
    Parler en leurs noms sans savoir ce qu’elles pensent réellement est une marque d’irrespect . Peut être sont elles fières de leurs vies , combats , sacrifices et qu’elles seraient vexées en apprenant que la jeune génération assimile cela à de la résignation ou une capitulation face à l’homme.
    Notre intellect , nouvelle situation sociale et cette culture qui n’a plus rien à voir avec ce qui a jalonné la vie de nos prédécesseurs ne peuvent nous permettre d’émettre un jugement exempt de préjugé.

    Les témoignages mis sur le tapis par Mina furent probablement le quotidien de beau nombre de femmes mais je regrette malgré tout qu'elle ne tienne compte du contexte de vie de nos prédécesseurs.
    La dureté de la vie et l’analphabétisme étaient également le quotidien des pères.
    Le poids de la tradition fut tel que même les pères furent obligés de prendre telle femme pour épouse , à cause d’une terre convoitée par le grand père ou en raison d’un échange de ‘bon procédé’ :
    Genre j’accepte que ta fille épouse mon fils à condition que ton fils épouse ma fille dont personne ne veut(et vice versa).
    Enfin bref tout ça pour dire qu’il faut apprendre à replacer la donne dans son contexte.

    Imagines la vie de nos pères quand ils franchirent seul le détroit pour travailler dans une Europe dont le climat était bien plus glacial que celui que nous connaissons.
    Ces derniers qui pour la plupart ne savaient ni lire ni écrire durent supporter seul al ghorba et se contenter d’un travail ingrat.
    Les mines de charbon , le bâtiment , déménageur , bref que des boulots à vous briser un individu.
    Imagines les suspendus à une soixantaine de mètre pour repeindre un pilonne dont la restauration n’attendait que les bras de petits immigrés qu’ils étaient.

    Et imagines les rentrant le soir , se faisant eux même à manger , 3 fois rien , puisque la majeur partie du salaire , ils durent l’envoyer aux bleds , aux grands parents, à nos mères ….
    Des années loin du pays , de la femme , d’enfants en bas âge , tel était le sort des pères ‘accusés ‘ d’avoir pourri la vie de nos mères.
    Nos parents n’étaient pas ennemis les uns des autres , ils avaient un objectif , offrir une vie meilleur aux enfants.
    Leurs mariages à de rare exceptions près n’étaient pas des mariages d’amour mais tous l’acceptèrent.
    L’homme comme la femme d’époque acceptait cela car c’était dans l’ordre des choses , en souffraient ils , eux seul sont habilités à répondre à cette question.

    Quand j’observe mes parents , j’ai l’impression d’avoir à faire aux deux meilleurs amis du monde , pourtant leur mariage fut à l’image de leur contemporain , un mariage arrangé.
    Ils sont ainsi car ils se sont serrés les coudes pour surmonter les différents obstacle dans le but de nous offrir la vie que nous menons aujourd’hui.

    Depuis l’amélioration de niveau de vie survenu conséquemment à ce travail acharné ;
    Combien de mariage arrangé ? Combien de foyer comptant simultanément un jeune alphabétisé et une sœur laissée pour compte ?

    Voilà, en espérant que mes paroles n’ont blessé personne .

    Salam

  11. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 711
    Merci de ta longue réponse....Si Mohamed

    Je ne pense pas avoir fait preuve d'irrespect... cette pudeur est bien orientale et reflète bien le problème que nous avons à communiquer ou extérioriser..

    je cotoie beaucoup de femmes marocaines de la génération de maman et pose leur la question. elles te déciriont elles aussi leur résignation et leur capitalition face aux hommes... Je ne me permets pas de juger ou de me la jouer supérieure, loin de là.

    Je ne pense pas avoir décrit mes préjugés me^me si j'aurai pu le faire avec virulence, impertinence et insolence...

    Je suis surprise, tu interprétes mes propos... je ne suis pas une fille rebelle, qui rejette son passé du fait de son nouveau statut, ou de mon niveau social...

    tes propos m'ont blessé car tu les retires de leur contexte.. je revendique ce que j'ai écrit et je ne me cache pas de mes opinions certes féministes et objectives...

    a chacun son vécu, a chacun sa vision.. je répondrai une chose, chacun preche pour sa paroisse... je n'ai aps parlé des hommes mais j'en ai autant à dire...

    Extraire mes propos de leur contexte et faire de moi, l'irrespectueuse, l'intolérante, la fière, je trouve ça drôle....

    ta question concernait la souffrance de nos mères et non pas celles de nos pères...

    Mais je repondrai plus tard et plus amplement à tes propos...
    et oui, je suis encore au bureau, une femme de plus qui ne rentre pas tot le soir pour faire la popotte...

    A plus cher Mohamed.

    Ps ; libre à toi d'ouvrir un post à chacune de mes petites remarques piquantes, ce sera un réel plaisir que de discuter avec toi :-D
  12. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 711
    Salam aleikum

    Pardonnes moi , très chère Mina , Dieu m’est témoin je ne désirais nullement te vexer et à vrai dire j’ai longtemps hésité avant de poster une telle réponse.
    Je te respecte et respecte la tâche que tu t’es assignée .

    Quand bien même ce serait le cas , c ton droit le plus stricte , et je t’en prie ne te sens pas attaquer :) , je ne m’adresse à toi qu’à une reprise, c’est au moment ou j’émet le regret que tu ne tiennes compte du contexte de l’époque

    Tu m’as inspiré ce post car ce n’était pas la première fois qu’il m’était donné d’entendre ce genre d’accusation et je n’avais pas la moindre idée de ce que t’en pensais dans l’ensemble.

    Le sujet était délicat comme tu le dis et j’ai surtout voulu contribué à agrandir le champs de vision des internautes.
    Nous avons regardé dans la même direction , chacun depuis un angle particulier , tu as vu ce que je n’ai pas vu et j’ai vu ce que tu n’as pas vu .
    C’est en assemblant nos deux témoignages que nous nous rapprocheront d’une forme de réalité.

    Ils ne faut pas prendre l’ensemble de mes remarques pour toi :), si tel était le cas je t’aurais directement contacté par mp.

    En parlant d’irrespect , je ne te visais pas particulièrement puisque dans le post qui a précédé le mien tu as déclaré te baser sur des faits , donc ma remarque ne te visais pas :) et d’ailleurs je ne visais personne , j’expliquais juste ce qui me motivait à demander des détails :).

    C’est pas grave je t’aime bien quand même :)

    Portes toi bien , salam :).

Partager cette page