Safiyya, la mère des croyants

Discussion dans le forum 'Islam' créée par LeMagnifique le 2 Juin 2012.

  1. LeMagnifique

    LeMagnifique Soliman VIB

    Inscrit:
    4 Sept. 2011
    Messages:
    19 803
    Likes:
    5 795
    Certains ennemis de l'Islam comme Ali Sina utilisent l'histoire de Safiyya Ibn Huyayy (entre autres) pour dénigrer le Prophète Muhammad, que la paix de Dieu soit sur lui. Selon eux, en substance :*Muhammad a contraint safiyya de l'épouser le jour même où il a tué son père, le mari et plusieurs de ses proches. Il était un violeur.

    Nous allons maintenant répondre à cette accusation grotesque.

    Safiyya Ibn Huyayy, radhia allâhou anha était la fille du Rabbin Huyayy ibn Akhtab, chef des Banû Nadhir et ayant toujours nourri une grande animosité pour le Prophète. Elle descendait des enfants d'Israël de la lignée de Lévi fils de Jacob puis de Hârûn (alayhi salam) le frère de Moïse (alayhi salam) et était donc issue d'une lignée régalienne et rabbinique.*
    Elle fut mariée tour à tour à Salam ibn Abi al-Huqayq puis, veuve, à Kinana le frère de Salam, l'un des chantres renommés des Juifs, tué à Khaybar. Elle devient captive des musulmans lorsque ceux-ci prirent al-Qamus, la forteresse de Khaybar. Quand un compagnon du Prophète entendit parler de la captivité de Safiyya, il suggéra au Prophète (sallâllâhou alayhi wa salam) qu'il était le seul apte à l'épouser Prophète (du fait de son statut). Le Prophète (sallâllâhou alayhi wa salam) souscrit à cette suggestion et, par conséquent, accorda la liberté à Safiyya puis l'épousa.

    http://blog.decouvrirlislam.net/Hom...le-prophete-saws/safiyya-la-mere-des-croyants
     
    ahlehadeeth, ikkar et jeunemusulmane aiment ça.


  2. LeMagnifique

    LeMagnifique Soliman VIB

    Inscrit:
    4 Sept. 2011
    Messages:
    19 803
    Likes:
    5 795
    Très belle histoire que les islamophobes comme tunisie(chrétien)transforme sur wikepedia et viennent colportée leurs mensonges ici.
     
  3. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    33 215
    Likes:
    33 198
    Safiyyah Bint Huyayy - que Dieu soit satisfait d’elle - épousa le Prophète Muhammad - paix et bénédictions sur lui - en l’an 7 de l’Hégire. Elle avait alors dix sept ans et lui soixante. Son mariage, comme pour Juwayriyyah Bint Al-Hârith, eut lieu après une grande bataille de l’Islam, en l’occurrence celle de Khaybar.

    Bilâl faisait partie de cette expédition. A la fin du combat, il présenta deux femmes au Prophète - paix et bénédictions sur lui. Sur leur chemin, lui et ses deux prisonnières avaient dû traverser le champ de bataille et passer près des guerriers tués pendant le combat. L’une des femmes hurlait et se couvrait le visage de poussière alors que l’autre était muette d’effroi.

    La deuxième femme n’était autre que Safiyyah, la fille de Huyayy Ibn Akhtab, le chef des Banû An-Nadîr qui avaient été expulsés de Médine en l’an 4 de l’Hégire pour avoir comploté contre le Prophète (ils avaient projeté de le tuer en laissant tomber une pierre sur sa tête alors qu’il discutait avec leurs chefs). Par ailleurs, Safiyyah était une descendante de Hâroun, le frère du Prophète Moise - que la paix soit sur eux. La femme bruyante qui l’accompagnait était sa cousine.

    Le Prophète Muhammad - paix et bénédictions sur lui - demanda à ce que l’on s’occupe de la cousine et plaça la cape qu’il portait sur les épaules de Safiyyah dont l’époux venait d’être tué pendant la bataille. C’était un simple geste de compassion, mais à partir de ce moment-là, elle fut honorée et tenue en haute estime par la communauté musulmane. Le Prophète - paix et bénédictions sur lui - se tourna ensuite vers Bilâl et lui dit : " Bilâl, est-ce qu’Allah a enlevé toute pitié de ton cœur pour que tu fasses passer ces femmes à l’endroit même où leurs hommes ont été tués ? " A en juger les rares critiques que le Messager d’Allah - paix et bénédictions sur lui - émettait sur le comportement de ceux qui le servaient, il s’agissait là d’une sévère réprimande. Anas Ibn Mâlik racontait : " J’ai servi le Messager d’Allah - paix et bénédictions sur lui - pendant huit ans. Pas une seule fois il ne m’a fait de reproche sur ce que j’avais fait ou ce que je n’avais pas fait. "

    Tout comme Umm Habîbah, Safiyyah était la fille d’un grand chef. Seul le Prophète - paix et bénédictions sur lui - pouvait empêcher qu’elle passe d’un haut rang à celui d’esclave. Bien que son père ait planifié l’assassinat de Muhammad - paix et bénédictions sur lui - après la bataille de Uhud et qu’il ait comploté avec les Banû Quraydhah l’extermination de tous les Musulmans pendant la bataille du Fossé, le Prophète Muhammad - paix et bénédictions sur lui - ne nourrissait aucun sentiment d’inimité. Pour ceux qui déviaient, il ressentait de la pitié plutôt que de la colère et pour les innocents, il éprouvait davantage de compassion.

    ...
     
  4. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    33 215
    Likes:
    33 198
    Safiyyah accepta immédiatement l’invitation à l’Islam du Prophète Muhammad - paix et bénédictions sur lui. Une fois affranchie, il l’épousa. Certains peuvent se demander comment Safiyyah put accepter l’Islam et épouser le Prophète - paix et bénédictions sur lui - alors que son père avait été un ennemi acharné et que le sang avait abondamment coulé entre Juifs et Musulmans. On peut trouver des éléments de réponse dans ce que Safiyyah relatait de sa jeunesse en tant que fille du chef des Banû An-Nadîr.

    Elle - qu’Allah soit satisfait d’elle - disait : " J’étais la favorite de mon père et de mon oncle Yâsir. Chaque fois que j’étais en compagnie de l’un de leurs enfants, ils me portaient dans leurs bras. Quand le Messager d’Allah - paix et bénédictions sur lui - arriva à Médine, mon père et mon oncle allèrent le voir. C’était très tôt le matin, entre l’aube et le lever du soleil. Ils revinrent bien plus tard. Ils étaient complètement usés et déprimés, et rentraient d’un pas lourd et lent. Je leur souris comme toujours, mais ni l’un ni l’autre ne fit attention à moi parce qu’ils étaient si misérables. J’ai entendu Abû Yâsir demander à mon père :
    " - Est-ce lui ?
    - Oui c’est bien lui.
    - L’as-tu reconnu ? En es-tu sûr ?
    - Oh oui ! Je ne l’ai que trop bien reconnu.
    - Qu’éprouves-tu à son égard ?
    - De l’hostilité ! De l’hostilité à jamais. "

    Cette conversation fait évidemment référence à la Torah des Juifs. Elle prédisait la venue d’un Prophète qui allait mener ceux qui le suivraient à la victoire. Avant l’arrivée du Prophète Muhammad - paix et bénédictions sur lui - à Médine, les Juifs avaient pour habitude de menacer les adorateurs d’idoles de Yathrib à la venue du Messie. Avec lui, ils prétendaient exterminer les tribus qui refusaient de croire en Dieu. Le Prophète Jésus - paix et bénédictions sur lui - avait été clairement décrit dans la Torah sans pour autant être accepté par les Juifs quand il vint à eux. De même, la Torah décrivait clairement le dernier Prophète de sorte que les Juifs puissent le reconnaître aisément. Ainsi Ka`b Al-Ahbâr, l’un des Juifs de l’époque qui avait embrassé l’Islam racontait que ce Prophète était décrit dans la Torah en ces termes :

    " Mon serviteur, Ahmad, l’Elu, naîtra à la Mecque puis émigrera vers Médine (ou Tayyibah - une des autres appellations de Yathrib). Sa communauté sera celle qui louera Allah à tout moment."

    ..................
     
  5. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    33 215
    Likes:
    33 198
    Amr Ibn Al-`Âs rapportait qu’on peut lire aussi dans la Torah : " O Prophète, Nous t’avons envoyé afin que tu témoignes, que tu apportes la bonne nouvelle, que tu mettes en garde et que tu sois un refuge pour les illettrés. Tu es Mon serviteur et Mon messager. J’ai fait de toi un soutien pour les gens. Tu n’es ni grossier ni vulgaire, tu ne colportes pas les commérages, tu ne réponds pas au mal par le mal, tu absous plutôt et pardonnes. Allah ne le rappellera à Lui avant d’avoir redréssé la communauté déviante. Ce jour-là, elle dira : " Il n’y a d’autre dieu que Lui. " Avec lui, les aveugles verront, les sourds entendront et les cœurs scellés s’ouvriront. "

    Ces passages de la Torah ont convaincu le plus érudit des rabbins juifs, `Abdullah Ibn Salâm d’embrasser l’Islam lorsqu’il vit Muhammad - paix et bénédictions sur lui. Ce sont également ces détails qui avaient permis à Huyayy Ibn Akhtab de le reconnaître. Toutefois, Huyayy comme la majorité des Juifs était profondément déçu que le dernier Prophète - paix et bénédictions sur lui - soit un descendant d’Isma’il et non d’Ishâq (à savoir les deux fils du Prophète Ibrâhîm, que la paix soit sur eux). Ils proclamaient être les descendants exclusifs d’Ishâq, par son fils, Ya`qâb (connu également sous le nom d’Israël), qui eut douze fils donnant les douze tribus d’Israël.

    Au-delà du refus de l’origine du dernier Prophète, Huyayy n’appréciait pas l’idée de perdre son emprise et son pouvoir sur son peuple. C’est pourquoi il était déterminé à secrètement lutter contre le Prophète Muhammad - paix et bénédictions sur lui. Lui et les autres chefs juifs concluaient, en effet, des traités de paix avec les Musulmans et se hâtaient de les rompre aussitôt que cela leur semblait favorable de le faire.

    Malgré sa parenté avec Huyayy, Safiyyah avait un cœur pur. Elle avait toujours souhaité adorer son Créateur et Seigneur, Celui qui avait envoyé Moise, Jésus, et enfin Muhammad (que la paix soit sur eux tous). Ainsi, saisit-elle immédiatement l’occasion de suivre le dernier Prophète et de l’épouser. Safiyyah avait certes trouvé en Muhammad - paix et bénédictions sur lui - le plus doux et le plus prévenant des époux, sans pour autant être bien acceptée par ses autres épouses, particulièrement à son arrivée. Anas rapporta qu’un jour le Prophète - paix et bénédictions sur lui - trouva Safiyyah en train de pleurer. Quand il l’interrogea sur la cause de ses larmes, elle répondit qu’elle avait entendu Hafsah la décrire de façon peu flatteuse comme " une fille de Juif ".

    ............
     
    jeunemusulmane et LeMagnifique aiment ça.
  6. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    33 215
    Likes:
    33 198
    Le Prophète - paix et bénédictions sur lui - rétorqua : " Tu es assurément la fille d’un Prophète (Hâroun), la nièce d’un Prophète (Moise), et l’épouse d’un Prophète (Muhammad). Y-a-t-il là de quoi être méprisant à ton égard ? " Il dit ensuite à Hafsah : " Ô Hafsah, crains Dieu ! "

    Un jour, le Prophète voyageait en compagnie de Safiyyah et de Zaynab Bint Jahsh. Le chameau de Safiyyah se blessa. Zaynab ayant un chameau supplémentaire, le Prophète lui demanda de le donner à Safiyyah . Zaynab répondit : " Devrais-je donner à cette Juive ? " De colère, le Prophète - paix et bénédictions sur lui - se détourna d’elle pendant deux ou trois mois afin de lui exprimer son désaccord. Quelques trois années plus tard, quand Muhammad - paix et bénédictions sur lui - arrivait au terme de sa vie, Safiyyah compatissait profondément et sincèrement : " Ô Messager d’Allah, si seulement je pouvais souffrir à ta place. " Certaines de ses épouses la prirent à la légère ce qui agaça le Prophète. Il s’exclama : " Par Allah, elle dit vrai ! "

    Même après la mort du Prophète - paix et bénédictions sur lui, elle connut de moments difficiles. Une de ses esclaves alla trouver le Commandeur des Croyants Omar pour lui dire : " Ô Commandeur des Croyants ! Safiyyah aime le shabbat et elle conserve des liens avec les Juifs ! " Omar s’en enquit auprès de Safiyyah qui lui répondit : "Je n’aime plus le shabbat depuis qu’Allah l’a remplacé par le vendredi. Les seuls contacts que j’aie conservés avec les Juifs sont ceux de ma famille." Elle interrogea sa servante pour savoir ce qui l’avait poussée à mentir à Omar. Elle répondit : "C’est le diable" Alors Safiyyah l’affranchit.

    Safiyyah vécut avec le Prophète - paix et bénédictions sur lui - pendant environ quatre ans. Elle n’avait que vingt et un ans quand le Prophète - paix et bénédictions sur lui - mourut. Elle resta veuve les trente neuf années qui suivirent. Elle décéda à son tour en l’an 50 de l’Hégire à l’âge de soixante ans - puisse Dieu être satisfait d’elle.[2]

    1) Nous nous sommes basés pour ce travail sur une biographie anglaise disponible sur internet ainsi que sur Usd Al-Ghâbah fî Ma`rifat As-Sahâbah de l’Imâm Ibn Al-Athîr disponible sur le site d’alwaraq.com.
    2) Selon une autre opinion, elle décéda en 36 A.H.

    http://www.islamophile.org/spip/Safiyyah-Bint-Huyay-que-Dieu-l.html
     
    jeunemusulmane et LeMagnifique aiment ça.
  7. LeMagnifique

    LeMagnifique Soliman VIB

    Inscrit:
    4 Sept. 2011
    Messages:
    19 803
    Likes:
    5 795
    As Salam Aleykoum Madame Drianke,votre article est plus complet

    Je vous remercie pour cela.

    Trés belle histoire que les islamophobes on volontairement transformé pour manipuler les esprit faible sur wikipedia

    Salam.
     
    Likes reçus Drianke aime ça.
  8. Marcus Cubitus

    Marcus Cubitus VIB

    Inscrit:
    18 Août 2009
    Messages:
    5 069
    Likes:
    1 175
    Ben y'a quand même de quoi se poser des questions : Safiyya vient de voir tous les hommes de sa tribu, son père, son mari, zigouillés par les troupes de Mohamed, toutes les femmes emportées comme esclaves, tous les biens emportés; elle est prisonnière de guerre, on la refile d'abord à Dihya Al-Kalbi, puis elle épouse Mohamed qui a 60 ans et elle 17.

    Et après tout ça, elle est enchantée ravie :rolleyes:

    Faut pas abuser quand même... à moins... le syndrome de Stockholm ? :D
     
  9. nicky31

    nicky31 VIB

    Inscrit:
    7 Jan. 2009
    Messages:
    24 689
    Likes:
    5 049
    le syndrome de Stockholm ? c'est de la rigolade face a au syndrome des hadiths !
     
    Nassou75 et Marcus Cubitus aiment ça.
  10. remake

    remake VIB

    Inscrit:
    13 Fév. 2011
    Messages:
    16 328
    Likes:
    1 720
    Ce sont des inventions
     
  11. remake

    remake VIB

    Inscrit:
    13 Fév. 2011
    Messages:
    16 328
    Likes:
    1 720
    Cela fait des dégâts même aujourd'hui
     
  12. LeMagnifique

    LeMagnifique Soliman VIB

    Inscrit:
    4 Sept. 2011
    Messages:
    19 803
    Likes:
    5 795
    Vous etes des associateurs et nous n'avons pas de lecons a recevoir

    vos ancetres sont les falscificateurs l'enseignement de l'eglise catholique n'est pas gage de

    vérité,encore une fois les islamophobes,parce-que c'est le cas,vous etes tous des

    islamophobe car comment osez vous parler sans preuves?


    Bref que ce soit l'egyptologue mecreant ou les associateurs chretiens qu'ils sachent,ils ne

    peuvent atteindre les musulmans avec leurs mensonges et leur polimique ridicule.
     
  13. tunisie99

    tunisie99

    Inscrit:
    16 Juin 2008
    Messages:
    10 157
    Likes:
    1 179

    Tu cite mon pseudo a tout tes post maintenant! ca prouve que je t'ai traumatiser, c'est un compliement pour moi...c'est la preuve pour moi que je suis sur le chemin de la verité!

    Pour ce qui est de Safya, je vais rajouter une couche!...ce que tu appellle les " ennemie de l'islam" ce sont les Savants ( ulemas islamiques) et les hadiths qui sont cités.... toute les sources que tu cite sont musulmanes!

    D'aprés la tradition ( ca veut dire source islamique), donc pas d"" ennemie ( imaginaire) que tu aime dénoncer, Muhamed aurait achever par l'épee, le marie, le père, et toute la famile de Safya...et elle l'aurais epousé sur le champs!....par amour, parce que c'est une messager!!...magnifique , romantique, !! etc, etc

    les sources :

    Safiyya ajouta:
    -De tous les hommes, le prophète est celui que je déteste le plus, parce qu’il a tué mon époux, mon père, mon frère.
    (Baladuri, Livre des conquêtes 24. )

    la c'est pas des " ennemies de l'islam" c'est Baladuri le celebre historiens dont tout la sira ..donc c'est pas moi , c'est personne qui le dis,
    Entre nous , sans ces recits nous on senfou complementement de cette historie de Safya! moi le premier! aucun interet ! ( religieux)

    ...1/2
     
  14. tunisie99

    tunisie99

    Inscrit:
    16 Juin 2008
    Messages:
    10 157
    Likes:
    1 179
    suite 2/2

    Autre recit, celui de Bukkhari que personne ne peut accusé d'etre ennemie de l'islam":

    D'après Anas ibn Malik, lorsque l'envoyé d'Allah fit l'expédition de Khaybar, nous fîmes la prière du matin devant cette ville avant qu'il fit grand jour. Le prophète monta ensuite sur sa monture ; Abu Talha et moi, qui étais en croupe de ce dernier, nous eu fîmes autant. Le prophète lanca sa monture dans la rue de Khaybar et mon genou touchait la cuisse de l'envoyé d'Allah. Comme il relevait le voile qui couvrait sa cuisse, je pus apercevoir la blancheur de sa cuisse.
    Une fois entré dans le bourg, l'envoyé d'Allah s'écria :
    -Allah est grand! Khaybar sera détruite! Chaque fois que nous descendrons sur le territoire d'un peuple, sinistre sera le matin de ceux qui ont été avertis de nos menaces!
    Par trois. fois il répéta ces paroles. A ce moment les habitants de Khaybar, qui sortaient pour se livrer à leurs occupations habituelles, s'écrièrent:
    -C'est Muhammad!
    Abdelaziz fait remarquer que quelques-uns de nos compagnons assurent que les habitants ajoutèrent:
    - Avec la khemis, c'est-à-dire l'armée.
    La ville ayant été prise de force, ajoute Anas, on rassembla les captifs. Dihya se présenta alors et dit:
    -Ô prophète d'Allah, donne-moi une des femmes captives.
    - Va prendre une femme, lui répondit le prophète. Et Dihya prit Safiyya ibn Hoyayy. Alors un homme vint trouver le prophète et lui dit :

    -Tu viens de donner à Dihya Safiyya bint Hoyayy, la princesse des Qurayza et des Banu Nadir ; or cette femme ne convient qu'à toi seul.
    -Qu'on les amène tous deux, répliqua le prophète. Quand on les eut fait venir tous deux et que le prophète eut vu Safiyya, il dit à Dihya:
    -reprends une autre femme parmi les captives. Le prophète, ayant alors affranchi Safiyya de sa captivité, la prit pour femme.
    (Hadith: Sahih, Bukhari 7:12: 1)!

    En gros et pour les gens normaux comme moi ! Le prophete et sont " armées" on assassinés toute un village " juive " ( tribu)....aprés avoir massacrée le père, le frere, le fils.....safya aurait epousé muhamed, ( juive)...et avec le sourire !!...

    etc, etc..donc faut savoir Le Magnifique soit tu est pour les recites de la tradition , soit tu est contre!....c'est comme ca t'arrange ?


    J'aime bien le " comment repondre a cette accussation grotesque" !.....alors que la source de cette histoire est islamiques et de la tradition meme de l'islam ( sira, hadith, )...

    c'est totalement débile de dire " cette accussation", ca veut dire qu'au fond de toi meme tu sais que cette histoire est " pourri" et pas digne d'un religieux,....mais ta conscience te dire " c'est pourri mais quand meme faut la justifier!!....d'ou la maladie mentale qui te hante !!

    un mec normale aurai dis : cette histoire est pourri , j'y crois pas! point! ou alors j'y crois et j'assume !!
    Le pire dans l'histoire c'est que l'ennemie ( imaginaire) que tu cherche, est des historiens musulmans ( islamiques)....ce qui rend ton post encore plus débile!!...

    je crois que la ! cest des anti dépresseurs qu'il va te falloir!
     
  15. tunisie99

    tunisie99

    Inscrit:
    16 Juin 2008
    Messages:
    10 157
    Likes:
    1 179

    Le Magnifique ( ignorant) sa seul ligne de défence c'est de dire :" tu est chrétiens, tu est paien, tu est juif, tu est franc macon, tu est marseillais, tu est parisien, tu est vegetarien ! ...."
    comme si ces ( pseudo) insulte ! cacher ces lacunes, et son ignorance !
    on dirais une mouche que t'a arraché une aile!...il est débousselés! depuis qu'il me lis......ca lui a fait un choc emotionnel!!.!!..

    la preuve il dis les " ennemie de l'islam" s'attaque a Muhamed a cause de Saffya, alors que l'histoire de safya et muhamed c'est jsutement une histoire islamique , de savant et historiens islamiques!....le juif , le chrétien ou meme le commun des mortels s'enfou complemetement de cette histoire!... il s'est plus ou mettre la tete!...

    demande lui qui sont les " ennemie de l'islam " , qui ont ecrit cette histoire ?...tu verra la reponse!..ca promet des barres!!
     
    Likes reçus molimo666 aime ça.
  16. tunisie99

    tunisie99

    Inscrit:
    16 Juin 2008
    Messages:
    10 157
    Likes:
    1 179
    Personne n'a rien transformé!....cette histoire elle sort de la tradition islamiques!!....baladhuri, bukkhari , ibn anas, ibn hisham, ibn ishaq, la sira, les hadiths............ca demontre bien que meme toi tu est pas convaincu de ca ! tu veux rendre un massacre d'une famille ( pere, frere, mari) d'une femme du nom de safya , pour un roman d'amour!!....

    moi c'est ca qui m'interresse de voir! l'histoire menfou ! pour moi c'est du pipo, clairement!

    ce qui est interressant pour moi c'est comment des attardés ( endoctrinés) comme toi , islamisé talibanisé jusqu'a l'os : comment font il pour passer une histoire de massacre morbide, immorale, meutrière, sanguine , etc, etc......en une histoire d'amour , gloire et beauté!..

    c'est ca qui m'interresse ! le comment tu va faire !! et quel excuse tu trouve...ca faut toute les histoire des hadiths , ce comment !!
     
    Likes reçus molimo666 aime ça.
  17. LeMagnifique

    LeMagnifique Soliman VIB

    Inscrit:
    4 Sept. 2011
    Messages:
    19 803
    Likes:
    5 795
    Vous etes ridicule tout comme vos polemique et je vais vous refuter simplement.

    :D
     
  18. LeMagnifique

    LeMagnifique Soliman VIB

    Inscrit:
    4 Sept. 2011
    Messages:
    19 803
    Likes:
    5 795

    Vos source sont biaisé et elle ne tiennent pas fasse au notre

    En effet ses hadiths sont reconnu faible meme s'il sont des sahihs et tous le monde le sait car de nombreuses autre source precieuse de hadiths viennent le refuter.

    De tous les hommes, le prophète est celui que je déteste le plus, parce qu’il a tué mon époux, mon père, mon frère.


    Références :
    1 Muhammad Husayn Haykal, The Life of Muhammad (North American Trust Publications, 1976), p. 373
    2 John L. Esposito, Islam: The Straight Path, pp. 19-20
    3 Martin Lings, Muhammad: His Life Based On The Earliest Sources (George Allen & Unwin, 1983), p. 269
    4 Al-Bayhaqi, Dala'il an-Nubuwwah, vol. 4, p. 230
    5 Martin Lings, Ibid, p. 271
    6 Ibn Sa'd, Tabaqat, vol. 8, p.101
    7 Ibn Hishâm, As-Sirah an-Nabawiyyah, vol. 2, pp. 257-258
    8 Abû Ya'la al-Mawsili, Musnad, vol. 13, p. 38

    9 Ibn Kathîr, As-Sïra An-Nabawiyya, éditions UNIVERSEL, p.692 tiré d'al-Bidaya wa an-Nihaya
    10 Abû Nu'aym al Asbahani, Hilyat al-Awliya', vol. 2, p. 55
    11 Ibn Kathîr, al-Bidaya wa an-Nihaya, vol.8, p.47
    12 Ibn Sa'd, Ibid


    Restez la tunise chretien ,je vais vous apprendre l'histoire de khaybar

    que vous niez et raillez sur un autre poste,vous n'etes qu'un menteur et un tricheur,vous n'etes n'y coraniste n'y sunnite,vous etes un chretien et je l'ai deja prouvé en vous refutant constament vos mensonges.
     
  19. LeMagnifique

    LeMagnifique Soliman VIB

    Inscrit:
    4 Sept. 2011
    Messages:
    19 803
    Likes:
    5 795
    Vous etes un menteur,vous etes constament entrain d'attaquer le coran et la sunna,vous ne

    pouvez etre qu'un idolatre chretien haineux de l'islam,je vais encore une fois vous refuter et

    vous remettre a votre place,qui est celle de la manipulation.

    Sur un autre post vous disiez que cette battaille n'existé pas c'est triste pour vous:D
     
  20. LeMagnifique

    LeMagnifique Soliman VIB

    Inscrit:
    4 Sept. 2011
    Messages:
    19 803
    Likes:
    5 795
    Arretez de vous en prendre que au hadith alors qu'en verité vous attaquez l'islam tout entier:D

    monsieur tunisie chretien.



    L’expédition de Khaybar

    Cette expédition eut lieu en l’an 7 de l’hégire au cours du mois de Muharram (Août 628 après J.-C.). Khaybar, située à environ 180 km au Nord de Médine, était une citée forte comptant environ 10 000 combattants. La ville avait accueilli un grand nombre de réfugiés issus des différentes conquêtes préalables des musulmans. La cité était formée de plusieurs quartiers séparés dont les 3 principaux sont :

    1) Le quartier de Nâtâ formé de 4 forts (An-Nâ’îm, As-Sa’b, Al-Katîba, Bilqa)
    2) Le quartier d’As-Shîk formé de 2 forts (Ubbay et Al-Barî)
    3) Le quartier d’Al-Katîba formé de 3 forts (Al-Qâmous, Al-Watîh, Sulâlim)

    Al-Qazwînî rapporte que la ville était un foyer de fièvre endémique et que ses habitants Juifs étaient réputés pour leur perfidie et leur fourberie. Parmi eux, seul Mis’wâl ibn ‘Adiyâ était connu pour sa loyauté.

    Les habitants de Khaybar, de concert avec les Ghatafânes (imposante tribu arabe), avaient attaqué, 2 années plus tôt, la ville de Médine. Après l’échec des Coalisés à prendre d’assaut Médine et le châtiment infligés aux Banu Qurayza pour leur haute trahison, les Juifs de Khaybar poursuivaient leur fomentation des troubles - au lieu de chercher la paix - en multipliant les manoeuvres militaires en vue d’attaquer les musulmans. Animés par une haine implacable envers l’Islam, ils n’avaient guère cessé leur attitude hostile.
     

Partager cette page