Les services de sécurité démantèlent à Rabat un important réseau terroriste

Discussion dans le forum 'Actualités marocaines' créée par travelers le 19 Fév. 2008.

  1. travelers

    travelers

    Inscrit:
    3 Mai 2007
    Messages:
    10 700
    Likes:
    162
    • Arrestation de Mohamed Amine Ragala en relation avec le même dossier

    • Interpellation à Casablanca d'un officier de police pour non-respect du secret professionnel et divulgation d'informations susceptibles d'entraver les recherches et d'éveiller les soupçons de complices

    Les services de sécurité ont procédé au démantèlement d'un important réseau terroriste à soubassement jihadiste, qui se préparait à perpétrer des actions de violence sur le territoire national. L'enquête diligentée a permis d'identifier et d'arrêter les principaux membres actifs du réseau. Vingt-trois (23) d'entre eux, dont le chef du réseau, Abdelkader Belliraj, ont été placés en garde à vue. L'enquête, qui se poursuit sous l'autorité du parquet général compétent, a également permis de déterminer les ramifications de ce réseau et ses connexions avec des organisations s'activant au Maroc et à l'étranger. Dans ce cadre, la police judiciaire a procédé, sur la base des éléments recueillis, à l'arrestation des nommés Mustapha Moatassim et Mohamed Merouani.

    En outre, le dénommé Mohamed Amine Ragala a été arrêté, lundi en début de soirée, dans le cadre de l'enquête sur les ramifications de ce même réseau.
    Par ailleurs, les services de police de Casablanca ont interpellé, lundi, pour non-respect du secret professionnel, l'officier de police principal, Hicham Griouani, en fonction au port maritime de cette ville, indique un communiqué de la DGSN.
    L'intéressé, sans se soucier de la portée préjudiciable de son acte, qui est de nature à entraver le déroulement d'une enquête judiciaire en cours, s'est permis de divulguer des informations de nature à éveiller les soupçons d'autres
    complices non encore appréhendés, ajoute le communiqué.

    Il leur a ainsi offert l'occasion soit de se soustraire à la justice, soit de détruire des preuves susceptibles d'être encore en leur possession à même d'aider les enquêteurs dans leurs investigations tendant à la manifestation de la vérité, conclut le communiqué.

    Il convient de saluer la diligence et l'efficacité des services de sécurité marocains qui ont fait preuve de vigilance et réussi à mettre hors d'état de nuire un groupe de terroristes en mettant fin à ses funestes projets terroristes.
    Placés en alerte et en veille permanente, les services de sécurité suivent l'évolution des cellules et des réseaux qui se réclament du mouvement
    "jihadiste" à travers le territoire national et n'écartent jamais aucune hypothèse. D'où la vigilance active, la mise en alerte permanente et l'intervention à temps . Le démantèlement du groupuscule de Rabat survient après que des folles rumeurs circulent ici et là sur d'éventuelles agressions terroristes.

    Il ne peut que rassurer la population qui, sans être pour autant exagérément inquiétée, pouvait à juste titre s'interroger sur le bien-fondé de telles allégations et de toutes les menaces possibles. Le peuple marocain qui, à l'unanimité, désapprouve non seulement les forfaits terroristes et les violences mais aussi la simple idée de nourrir de tels projets criminels, adhère forcément à toute politique de fermeté envers les terroristes, quels qu'ils soient, d'où qu'ils viennent et quel que soit le mobile invoqué par eux.
    La loi antiterroriste votée en 2003 à l'unanimité par les deux chambres du Parlement suite aux attentats du mois de mai à Casablanca, n'autorise aucune concession.
    Elle ne laisse non plus rien au hasard, parce que fondée sur un texte de loi que le peuple marocain , à travers ses représentants au Parlement, a adopté et approuvé.

    L'intervention des services de sécurité , toutes catégories confondues, n'est pas seulement souhaitée par la population , elle est expressément sollicitée .
    Le Maroc ne peut s'autoriser quelque laxisme en la matière parce que ni notre histoire, ni non plus notre éthique ne sauraient s'en accommoder alors que notre pays s'est durablement inscrit dans la tradition démocratique, de l'Etat de droit, de la défense et la promotion des droits de l'Homme, alors qu'il met en œuvre un modèle de société démocratique, moderne et solidaire.
    Il ne peut en effet tolérer que des nihilistes sans scrupules, victimes d'endoctrinements moyenâgeux, se livrent à détruire ce que des générations de Marocaines et de Marocains construisent patiemment et ardemment.



    http://www.lematin.ma/Actualite/Journal/Article.asp?idr=110&id=85889
     


  2. syg

    syg يا أيها &#1575

    Inscrit:
    14 Juin 2005
    Messages:
    5 740
    Likes:
    29
    oui, je l'ai entendu a la radio ce matin
    je me demande bien es ce que c'est des vrais infos, existe t'il vraiment des terroristes au maroc? c'est quoi leurs but? et pourquoi ce sens ??
     
  3. travelers

    travelers

    Inscrit:
    3 Mai 2007
    Messages:
    10 700
    Likes:
    162
    Dans le plus beau pays du monde ils n'ont jamais existé avant le 16 Mai 2003, après c'est les cascades.

    Sérieux, je me rappelle des arrestations faites dans les années 80 de groupes térroristes juste au moments de leur débarquement au bled, c t des groupes liés à l'opposition islamiste de la mouvence de Abdekrim Moutiî et d'autres groupes liés à des résistants palestiniens qui voulait frappés les intérêts américains au Maroc
     

Partager cette page