Stupéfaction, du grand n'importe quoi !

Discussion dans le forum 'Général' créée par abdelaziz28 le 31 Mars 2007.

  1. VaniLLa

    VaniLLa

    Inscrit:
    25 Juil. 2005
    Messages:
    1 411
    Likes:
    0

    Sûrement chez lui là où il vit :rolleyes:


  2. wantedback

    wantedback

    Inscrit:
    10 Nov. 2006
    Messages:
    1 146
    Likes:
    0
    rassure toi tu ne fait pas partie du "chez nous "
  3. mehdimarrakch

    mehdimarrakch

    Inscrit:
    7 Mars 2005
    Messages:
    14 064
    Likes:
    11

    mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
  4. Difkoum

    Difkoum VIB

    Inscrit:
    14 Août 2002
    Messages:
    21 247
    Likes:
    6 273
    Aaah non! Je n'aimerais vraiment pas. Surtout si vous êtes majoritairement comme tu les décris.
  5. Chamali2005

    Chamali2005

    Inscrit:
    20 Fév. 2006
    Messages:
    9 600
    Likes:
    323
    Et bien, on ne peut pas analyser l'immigration, si l'on n'a pas en tête quelques données économiques et sociales!!!
    Les immigrés sont des individus issus des anciennes colonies qu'on a fait venir en Europe à l'époque des trente glorieuse pour travailler comme ouvriers! On les a choisi ignorants et "apolitiques" (il y a un témoignage intéressant d'un cadre chez renault qui dit que lorsqu'il distribuait les contrats au maghreb, il choisissait les individus qui avaient les mains les plus "caleuses", les plus rudes, pour être sûr de ne pas embaucher des "intellectuels" (qui auraient pu se syndiquer se politiser et éventuellement créer des problèmes à l'entreprise en luttant pour leurs droits).
    Les êtres humains ne sont pas des objets que l'on peut utiliser, transposer et jeter n'importe où, n'importe quand!
    Il est évident que la "transplantation" aveugle de ces campagnards (pour la plupart) dans une société industrielle et en phase de tertiarisation serait source de problèmes (comment reprocher à ces gens de ne pas avoir donner d'éducation à leurs enfants??? ils ont donné une éducation proche de celle qu'ils avaient eux-mêmes reçu... mais qui s'est avérée être inadaptée aux nouvelles conditions dans lesquelles ils vivaient... n'importe qui aurait fait la même erreur à leur place).

    Ces enfants qui, dans l'esprit de leurs parents allaient être ouvriers comme eux, n'ont pas fait d'étude (il y a Dieu merci de nombreuses exceptions) et lorsque la crise des années 80 est arrivée, ils ont été les premiers touchés! La société, de plus en plus tertiarisée n'avait plus besoin de ce type de main d'oeuvre. Ils en ont été les premières victimes.
    Beaucoup de français de souche ont aussi été touchés! et ceux-là ont aujourd'hui les mêmes problèmes! Il y en a beaucoup en banlieue! et il y a aussi beaucoup de petites "racailles" comme vous dîtes à la peau fort blanche. L'éléctorat populaire du front national et des partis d'extrême droite est constitué en grande partie de cette partie de la population (française de souche) qui n'a pas supporté les nouvelles évolutions de la société.

    En bref: le problème me semble être social, avant toute chose. Les questions culturelles et religieuses peuvent certes servir de "marqueurs" à une classe donnée de la société, de "points de repère" et de "critères d'appartenance". Mais le coeur de la problématique reste social et économique.
  6. BenBomba

    BenBomba

    Inscrit:
    1 Fév. 2007
    Messages:
    13 367
    Likes:
    9
    Salam

    Joli commentaire.

Partager cette page