Le suicide appelle le suicide

Discussion dans le forum 'Général' créée par tinky le 4 Juin 2009.

  1. tinky

    tinky Moche ou Bekheir hamdullah

    Inscrit:
    20 Avril 2005
    Messages:
    22 658
    Likes:
    2 587
    salam, bonjour,

    J'ai lus un article complètement dingue ...

    L'histoire de l'effet Werther ...

    Il y a plus de 2 siècles le grand homme de la littérature allemande Johann Von Goethe publia un roman intitulé les souffrances du jeune Werther ...

    Le livre dans lequel le héroe Werther se suicide eut un grand retentissement. Non seulement il valut à Goethe une gloire immédiate mais il fût à l'origine d'une vague de suicide à travers l'Europe. Cet effet d'émulation fut si marqué que les autorités de plusieurs pays interdirent le roman.

    Les travaux de Phillips ont permis de retrouver l'effet Werther à l'époque moderne. Phillips a démontré qu'immédiatement après une histoire de suicide sensationnelle, le taux de suicide augmente très nettement dans les zones où la nouvelle a été largement diffusé. D'après lui certains individus en difficulté lisant le récit d'une mort volontaire, se tuent par esprit d'imitation. Dans une illustration morbide du principe de la preuve social, ces individus déterminent le comportement à suivre d'après les actes d'autres personnes en difficultés.

    D'après une étude ... après un suicide très médiatisé il y a 58 suicides de plus que d'ordinaire qui suit les 2 mois après le suicide ...
     


  2. LYON3

    LYON3 L Espoir Ne Disparait

    Inscrit:
    13 Mai 2009
    Messages:
    12 283
    Likes:
    305
    :eek::eek:

    eh ben ca fait peur une aussi grande faiblesse mentale
     
  3. Octavius

    Octavius

    Inscrit:
    16 Déc. 2008
    Messages:
    2 528
    Likes:
    3
    Azul,

    C'est triviale il faut juste voir les attentats suicides qui sont entre outre une conséquence d'un doppage médiatique des vidéo virutelle des suicides en irak, afganistan et surtous palestine.

    flash back :

    - les kamikazes au japons ,

    - les attenats suicides qu'ont marqué à quelle point les gens était manipuler par l impacte de markting médiatique de suicide : Casablanca avant un an , le drame des suicides , les soeurs

    - la femme belge d'un marocain qu'était en irak, et mort en irak, elle est aller aussi pour faire un attenat suicide ..

    - les jeunes filles en palastine qui font les attatas suicides suide aux vidéo des propagandes avec les attants suicidaires..


    d'ailleur ce n'est pas uniquement par rapport au suicide mais aussi au meurtres dans les écoles à main armeé : USA, Filande, Allemagne .. etc , c'est l'impacte aussi de voir des vidéo des meurtres dans les écoles qui succitent aussi chez les teengers surtous les jeune hommes de prendre des armes et tuer dans les écoles et filmer tous ca..
     
  4. tinky

    tinky Moche ou Bekheir hamdullah

    Inscrit:
    20 Avril 2005
    Messages:
    22 658
    Likes:
    2 587
    salam

    On a montré également qu'immédiatement après un suicide ayant reçu une large publicité dans la presse, le nombre de personne tuées dans des accidents sur des avions de ligne augmente de 1000 % Plus inquiétant encore l'augmentation ne se limite pas aux morts dans les accidents d'avion. Le nombre de morts dans les accidents d'automobile monte en flèche également.

    Les accidents mortels se multiplient seulement dans les régions où le suicide a fait l'objet d'une vaste publicité. D'autres endroits, où les conditions sociales sont semblables, mais où les journaux n'ont pas parlé du fait divers, n'ont connu aucun saut comparable dans le nombre d'accidents mortels. De plus, parmis les régions où les journaux avaient mentionné le fait, celles où la publicité avait été la plus large étaient celles où la publicité avait été la plus large étaient celles où l'inflation d'accidents mortels était la plus forte.
     
  5. kitti_3000

    kitti_3000 تو هَم خ&#1614

    Inscrit:
    10 Oct. 2005
    Messages:
    15 675
    Likes:
    80
    Salam Tinky,

    Ce fait que tu relates n'est pas si surprenant en soi. Le suicide, c'est juste la matérialisation extrême de l'extrême désespoir. Les suicidaires, il faut le savoir, ont le plan de se donner la mort non pas de facon "instantanée", mais c'est un très long cheminement, une descente aux enfers continue, sur plusieurs années souvent. Et il y a un moment où ils touchent le fond, et là, un élément déclancheur peut suffir à les faire basculer irréversiblement du côté de la réalisation concrète de leurs idées suicidaires (qui se doublent d'idées de culpabilité en général). Les éléments déclencheurs peuvent être multiples et dépendent de la sensibilité de chacun: un deuil, une rupture sentimentale, une agression dans la rue, etc. Un suicide médiatisé n'est qu'un déclencheur parmi d'autres, avec ceci de particulier qu'il donne au suicidaire le sentiment que la mélancolie extrême du dépressif suicidaire qu'il n'est pas le seul à la ressentir, mais que c'est un sentiment généralisé, ce qui accroît la perception chez lui que sa vie est désespérante.
     

Partager cette page