Tafsîr (Exégèse) du coran

Discussion dans le forum 'Islam' créée par AssadAllah le 17 Juin 2007.

  1. AssadAllah

    AssadAllah

    Inscrit:
    11 Déc. 2006
    Messages:
    4 091
    Likes:
    150
    Salaam aleikum

    Bon ici j'essaierai de mettre quelques tafsirs (exegese ou encore commentaires) du Noble coran qui sont basées sur les tafsir d'Ibn kathir R.A.

    Biensur je ne vais pas tout détailler mais j'essaierai d'apporter le maximum... inshAllah

    En commençant par l'ayat al kursi, verset du trône, verset du siege ou encore appelé verset du repose pied :



    Allah! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même "Al-Qayyoûm". Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son Siège "Koursî", déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand.
    (Sourate 2 al Baqara verset 255)


    Ce verset, d'une très grande importance, est appelé verset du Siège (Ayat ul Kursi).

    L'Envoyé SAW le qualifie de meilleur verset dans le Coran.

    Ubay b. Ka`b RA rapporte qu'il a été interrogé par l'Envoyé SAW sur ce verset, et qu'à son ignorance, il a eu cette réponse : «C'est le verset du Siège. »

    De nombreux hadiths ont été rapportés sur le mérite et sur la place de ce signe divin dans le Coran. En voici quelques uns:

    1) A la question d'Abu Dhar RA :« O Envoyé de Dieu, de ce qui est descendu sur toi, qu'est-ce qui est le plus grandiose ? »,le Prophète a dit :« Le verset du Siège : Dieu : il n'est de dieu que Lui, le Vivant, l'Agent suprême. »

    2) Il est rapporté d'Abu Hurayra RA que l'Envoyé SAW a dit : «La sourate dela Vache contient un verset qui est le maître de tous les versets du Coran. A sa récitation dans toute demeure, tout satan qui s'y trouve en sortira. C'est le verset du Siège. »

    3) Ibn Mas`ûd RA rapporte qu'il a entendu l'Envoyé dire: «Le plus grandiose verset dans le Coran est Dieu il n'est de dieu que Lui, le Vivant, l'Agent suprême »

    4) On rapporte qu'à propos des deux versets Dieu : il n'est de dieu que Lui, le Vivant, l'Agent suprême et Alîf Lâm Mîm— Dieu : il n'est de dieu que Lui le Vivant, l'Agent suprême Asmâ' fille de Yazîd a entendu l'Envoyé dire : «ils contiennent tous deux le nom grandiose de Dieu. »




    Le seg. Dieu : il n'est de dieu que Lui, le Vivant, l'Agent suprême :

    Dieu est seul à posséder l'attribut de divinité, Il est éternellement vivant et Il est l'Acteur de toute chose et pour tout le monde. Toutes Ses créatures ont besoin de Lui, sans que Lui ait besoin de quelqu'un.





    Le seg.: Dieu Somnolence ne Le prend , non plus que sommeil:

    Il n'a ni faiblesse ni défaut, puisque Son regard surveille constamment toute âme, toute action, tout geste, toute chose. Rien ne peut échapper à Lui. L'Envoyé , rapporte-t-on, a dit : «Dieu ne dort pas et il ne Lui convient pas de dormir ; Il abaisse l'équité et Il la remonte ; les actions du jour, on les Lui fait monter avant les actions de la nuit comme les actions de la nuit: on les Lui fait monter avant les actions du jour ; Son voile est de lumière (— ou de feu). S'Il le découvrait, alors la splendeur de Sa face brûlerait autant de Ses créatures atteintes par Son regard. »

    Ibn Abbâs RA a dit : Les Fils d'Israël dirent à Moïse AS : «Moïse, ton Maître dort-il ? » Mais Moïse leur rétorqua : «Prémunissez-vous envers Dieu ! » Après quoi son Maître l'appela : «Moïse, ils t'ont interrogé si ton Maître dormait. Prends donc deux bouteilles dans ta main et veille cette nuit. » Moïse obéit. Au terme du premier tiers de la nuit, il somnola, vacilla sur ses genoux mais reprit ses esprits... A la fin de la nuit, il somnola complètement si bien que les deux bouteilles tombèrent de ses mains et se brisèrent. Alors le Transcendant lui dit : « Moïse, si J'étais un dormeur, les cieux et la terre seraient déjà anéantis comme les deux bouteilles qui viennent de s'anéantir dans tes mains. » Dieu, le Puissant, le Transcendant a donc fait descendre sur Son Prophète le verset du Siège...





    Le seg. A Lui appartient ce qu'il y a dans les cieux et sur la terre :

    tous les hommes sont Sa possession, dans Son royaume, donc soumis à Son pouvoir Quiconque est aux cieux et sur la terre vient au Tout miséricorde en adorateur.





    Le seg. Qui oserait intercéder auprès de Lui, si ce n'est sur Sa permission

    est synonyme de : Combien d'anges au ciel de qui l'intercession à rien ne servira, sauf que Dieu l'autorise pour qui II veut et qu'Il agrée ? ; ils n'intercèdent que pour celui qu'Il agrée. Ce qui est une preuve de Sa grandeur et de Sa transcendance. Dans le hadith de l'Intercession, l'Envoyé dit : «J'arriverai sous le Trône et je me jetterai dans une prosternation. Il me laissera ainsi le temps qu'Il voudra me laisser. Après quoi On dira : Relève ta tête et parle : tu seras écouté ; intercède : tu intercéderas. Alors Il me déterminera une limite, et ainsi je les ferai entrer au Jardin. »





    Le seg. Lui qui sait ce qu'ils ont à portée de leurs mains et derrière eux

    est une preuve de Sa connaissance illimitée sur le passé, le présent et le devenir de Ses créatures. Dans un autre verset, pour informer sur les anges : Nous n'assumons descente que sur l'ordre de ton Maître. A Lui nos instances et nos suites et ce qu'il y a dans l'entre-deux. Ton Maître n'est pas oublieux.





    Le seg. alors qu'eux n'embrassent même pas une partie de Sa connaissance, excepté ce qu'Il veut

    les humains ont des connaissances limitées qui sont régies en définitive par Lui. Cette parole divine peut présupposer que les hommes ne peuvent accéder à la connaissance de Son être et de Ses attributs que si Lui le veut bien.






    Le seg. Son siège (Kursi) s'étend aux cieux et à la terre

    fait rapporter ces avis: Ibn Abbâs dit que c'est Sa connaissance. D'autres disent que le Siège est l'emplacement des pieds. Il est rapporté que le Prophète a dit : «Son siège est l'emplacement de Ses pieds. Alors que Son trône, il ne peut être mesuré que par Dieu, le Puissant, le Transcendant. » A la question posée par Abu Dhar sur le Siège, le Prophète , rapporte-t-on, a dit: «Par Celui qui détient ma personne dans Sa main, les sept cieux et les sept terres ne sont par rapport au Siège qu'un anneau jeté dans une immense terre, la supériorité du Trône sur le Siège étant comme la supériorité de l'immense terre sur l'anneau. »





    Le seg. dont la sauvegarde garde ne Lui coûte aucun labeur :

    Dieu est Capable de tout. Tout est facile pour Lui. Il régit chaque chose, Il est le Subsistant à chaque âme. Il surveille, Il est le Riche , le Loué, l'Agent suprême, le Sublime, le Grandiose







    Wa Allahu 'Alam


Partager cette page