Le tourisme rural est une nouvelle version de l'économie de niche.

Discussion dans le forum 'Culture' créée par salahchakor le 21 Déc. 2004.

  1. salahchakor

    salahchakor Ecrivain et consultant

    Inscrit:
    10 Nov. 2003
    Messages:
    43
    Likes:
    0
    Le tourisme rural est une nouvelle dimension de l’économie de niche.

    Salah Chakor ITHT Ouarzazate.

    Dans sa nouvelle version, l’écologie est une nouvelle opportunité que les nations, surtout dont l’industrie des loisirs, est une activité économique de base, pour mettre au point une infrastructure hôtelière et touristique dans des régions offrant des potentialités de grandes tailles, afin de développer des économies de niches de qualités. Ces activités, une fois mise en place, peuvent favoriser l’amélioration du niveau socio –économique des citoyens et favoriser le développement des régions concernées. Ce qui est également une occasion pour stabiliser la population rurale et par la même occasion maintenir les métiers locaux (artisanat, poterie, agriculture, élevage….). Devenue l’une des principales préoccupations des gouvernements, à travers le monde, la protection de l’environnement, n’est donc possible que par l’encouragement de ce genre d’activités qui ont le mérite de sensibiliser les populations à l’importance de la nature pour l’équilibre de leur vie et pour leur santé, en les incitant à créer des espaces de productions agricoles Bio et les encourager à vendre leurs productions et même et à créer des restaurants spécialisés dans la vente des mets à base de ces produits naturels locaux.

    Ce nouveau concept est la base de la conservation des traditions et de cultures séculaires qui ont tendance à disparaître. Le maintien en vie des petits métiers à caractère culturel, est aussi tributaire de la stabilisation des citoyens et particulièrement dans les compagnes qui renferment un patrimoine culturel et de civilisation de taille représentant la vraie identité du Maroc ancien. Il y existent une histoire, une gastronomie, et un savoir faire de grande valeur, qu’il ne faut laisser disparaître.

    Cette nouvelle vision de l’économie est capable de faire revivre les régions et créer un esprit de solidarité entre les citoyens d’une même contrée, car ils seront réunis autour d’un même objectif qui est de développer leurs régions et en l’occurrence améliorer leur vie. D’ailleurs ce procédé existait dans nos compagnes d’autre fois et que nos ancêtres vivaient solidairement en ouvrant des chantiers collectifs pour construire une route, creuser une Khatara, construire un pont …..etc., et cela marchait convenablement.

    A côté de cela, il est suggéré de penser aux modules des formations adaptés à chaque région et de dispenser cette formation aux intéressés sur place. A titre d’exemple, ces formations doivent concernés l’élevage, l’agriculture, la mécanique, l’agroalimentaire, le tourisme rural, la restauration et la cuisine régionale, l’artisanat…….etc.

    Voila une proposition de recette à appliquer, si l’on veut prévenir le chômage des jeunes, ce phénomène qui pèse de plus en plus sur l’économie nationale et qui bloque tout processus de développement, car le nombre de jeunes sans travail va en augmentant.

    Il y a lieu, enfin de convaincre les promoteurs et les détenteurs de capitaux à investir dans l’industrie et l’économie pour créer des emplois, ce qui les mettraient, eux aussi en sécurité et leur permettrait de bénéficier des revenus de ces capitaux. De même qu’il est souhaitable d’encourager l’investisseur étranger à venir dans des régions encore vierges et qui sont plus prometteuses, car elles englobent des potentialités énormes. La concentration des investissements, seulement, dans des grandes villes ne résout pas le problème parce que cela encourage l’exode rural et défavorise les compagnes, ce qui risque aussi de faire disparaître les métiers d’artisanats, de l’agriculture, de l’élevage…….etc.
     


  2. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    0
    Likes:
    1 802
    J'avais vu un reportage ya quelque jour sur le tourisme en milieu rural SUR 2m,

    c'est très bénéfique pour les populations éloignées qui peuvent voir des nouvelles tètes et échangé avec des étrangers,

    mais ma foi jai bien peur que ces touristes n'apportent avec eux pas que de bonnes choses.

    :-?
     

Partager cette page