Le tropisme algérien de Hollande

Discussion dans le forum 'Actualités marocaines' créée par nadia2612 le 10 Fév. 2012.

  1. nadia2612

    nadia2612 VIB

    Inscrit:
    3 Nov. 2008
    Messages:
    6 076
    Likes:
    3 960
    François Hollande a des relations distantes avec Rabat et cultive une opinion ambivalente de Normand sur les sujets qui fâchent (Sahara Occidental, islamistes, immigration, révolutions arabes, droits de l’homme…).
    De plus, ses liens sont quasi-inexistants avec l’entourage du roi.

    A l’automne 2011, il était l’invité vedette de la Convention France-Maghreb. Pour son 10ème anniversaire, ce mini «La Baule» des hommes d’affaires de la région avait pour la première fois quitté les bords de Seine pour Marrakech.

    Attendu comme le Messie, le nouvel homme fort de la gauche s’est finalement décommandé.

    Au Maroc, son faux bond a été passé sous silence. Il faut dire que de l’autre côté de la Méditerranée, on lui reconnaît un tropisme prononcé pour l’Algérie, sa proximité avec son conseiller politique Faouzi Lamdaoui, un natif de Constantine, y étant pour beaucoup, dit-on. Les Marocains observent aussi qu'un autre hollandais, l'eurodéputé Kader Arif, a des racines algériennes, bien que celui-ci ne soit plus dans le carré VIP du patron du PS.

    En 2006 déjà, lors du dernier voyage officiel qu’Hollande a eu à faire à Rabat, il a d’abord fait un crochet par Alger avant de rendre visite à ses amis socialistes marocains. Un souvenir qui fait dire à Rabat que s’il était élu, ce sera chez le voisin qu’il fera ses premiers pas de président à l’international.

    Une perspective peu réjouissante pour Mohammed VI pour qui ces attentions diplomatiques sont si importantes, surtout que François Hollande s'était de nouveau rendu à Alger en décembre 2010, sans se montrer dans le royaume. On retiendra juste qu’il y était venu à titre privé trois ans plus tôt: la presse people avait publié des photos volées de son escapade sur une plage tangéroise, officialisant ainsi sa relation avec la journaliste Valérie Trierweiler. Bien trop peu pour en faire un ami du Maroc et de ses fastes.
    Les nouveaux «hollandais» pro-marocains

    Alors au Palais, on scrute ses signaux. Le Makhzen avait d’abord observé d'un œil noir sa victoire aux primaires du PS. Après la sortie de piste de DSK, Rabat était plutôt favorable à la première secrétaire du parti, Martine Aubry, classée elle par contre parmi les sympathisants du Maroc.

    Tout cela fait désormais partie de l’Histoire. Ce sera donc Hollande qui croisera le fer avec Sarkozy. Côté marocain, les craintes de le voir gagner se sont quelque peu estompées. L’annonce de son écurie de campagne a été vécue presque comme un soulagement. Et pour cause. Exit Ségolène Royal, peu fiable aux yeux des Marocains, tout comme Arnaud Montebourg dont le bon score avait provoqué quelques grincements de dents au Palais: le chantre de la «démondialisation» a une vague attache avec l'Algérie par le biais de sa mère Leïla Ould Cadi, descendante d'un wali (préfet) de l'Algérie française… Il a lui aussi fait un petit tour à Alger, plutôt que Rabat, quelques semaines avant les primaires.


  2. nadia2612

    nadia2612 VIB

    Inscrit:
    3 Nov. 2008
    Messages:
    6 076
    Likes:
    3 960
    Mieux encore, alors que le strauss-khanien Pierre Moscovici présentait aux médias le staff Hollande 2012, au Maroc, on remarquait avec satisfaction qu’il était flanqué de deux connaissances aussi amicales qu’utiles: l’ambitieuse et tout sourire Najat Vaud-Belkacem qui a vite fait de lâcher sa chaperonne Ségolène Royal pour faire partie des voix officielles du candidat à la présidence de la république et le nouvel ami du Maroc Manuel Valls à qui manifestement le royaume n’a jamais reproché d’avoir raillé les immigrés pas assez «white» et «blancos» à son goût. Il avait ainsi comparé avec cynisme le marché d’Evry dont il est le maire à un souk de Marrakech.

    Mais peu importe aujourd’hui, le désormais «directeur de com» de Hollande venait d’être décoré par Mohammed VI du Wissam Alaouite, la Légion d’Honneur marocaine, une médaille qui vaut caution pour celui qui la porte à son revers. Le roi, dit-on, avait financé la toute-nouvelle mosquée d’Evry et ses imams devront en retour de la sollicitude du Commandeur des Croyants, avoir l’obligeance de calmer leurs ouailles…

    C’est sur, le trio Pierre Moscovici-Manuel Valls-Najat-Vaud Belkacem, saura écouter le Maroc, et surtout sussurer ses attentes à l’oreille du probable futur locataire de l’Elysée.

    Ali Amar
  3. brolyy

    brolyy VIB

    Inscrit:
    28 Oct. 2006
    Messages:
    6 313
    Likes:
    2 290
    la politique la diplomatie c est vraiment un champs de bataille, nos ennemis sont partout ...
  4. Mekcool93

    Mekcool93

    Inscrit:
    12 Mai 2010
    Messages:
    2 403
    Likes:
    468
    C'est surtout le Maroc qui n 'a pas su s'entourer de lobbyiste aussi influent que Mr. Azoulay En France.
  5. ould khadija

    ould khadija Contributeur

    Inscrit:
    5 Juil. 2009
    Messages:
    14 487
    Likes:
    8 690
    ....est aussi bon "politologue" que notre Chamakh est bon en hockey sur glace !:prudent:
    Encore que Chamakh...
  6. youness91

    youness91

    Inscrit:
    24 Sept. 2008
    Messages:
    3 790
    Likes:
    2 684
    Hollande ou Lepen qu'est ce que ga3 ils peuvent faire une fois à l'elysée ? C'est la realpolitik qui prime , les intérêts sont plus important que leur convictions personnel. La france ne pose pas de problème.
    Likes reçus brolyy aime ça.
  7. brolyy

    brolyy VIB

    Inscrit:
    28 Oct. 2006
    Messages:
    6 313
    Likes:
    2 290
    oui les interets jouent un role mais aussi les relations strategiques
  8. Sanzo

    Sanzo VIB

    Inscrit:
    23 Juin 2005
    Messages:
    10 474
    Likes:
    4 806
    Les articles de cet Ali Amar sont vraiment inintéressant, il ressasse les mêmes platitudes ad nauseum

Partager cette page