Vague de froid, émeutes et défaite des Lions de l’Atlas : La première séance ..

Discussion dans le forum 'Actualités marocaines' créée par petitbijou le 16 Fév. 2012.

  1. petitbijou

    petitbijou VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    85 361
    Likes:
    12 344
    Vague de froid, émeutes et défaite des Lions de l’Atlas : La première séance des questions orales boudée par le gouvernement

    En inaugurant sa toute première séance des questions orales de la nouvelle législature –une séance revisitée, revue et corrigée pour la rendre plus attrayante et plus efficace, annoncera fièrement le président Ghellab- la Chambre des représentants n’a pas pour autant renoué avec la foule des grands jours.
    Pourtant, l’affiche était bel et bien alléchante : les événements de Taza, une saison agricole menacée par la vague de froid et la défaite cuisante de l’équipe nationale de football à la Coupe d’Afrique des Nations. Même le gouvernement qui, par la bouche même de son chef, n’a eu de cesse d’annoncer sa détermination à participer activement au contrôle de l’exécutif par les parlementaires, n’a pas cru utile de remplir les bancs ministériels. Ce lundi 13 février, les ministres du gouvernement Benkirane sont arrivés au compte-gouttes, par petites grappes, pour se soumettre à l’exercice des questions posées par les députés. «Première séance de questions orales de la Chambre basse, première absence remarquée du gouvernement, malgré tous ses engagements», relèvera dans un point d’ordre le député usfpéiste Hassan Tariq.
    C’est avec l’interpellation d’Aziz Akhennouch, le ministre de l’Agriculture, que les députés ont ouvert la séance. Une séance désormais construite sous forme d’axes où les questions sont regroupées autour d’une même thématique puis traitées au cours d’un débat. Que fait le gouvernement pour sauver la saison agricole ? Quelle enveloppe budgétaire a-t-elle été mobilisée dans cette perspective ? Et quelles mesures urgentes ont-elles été prises pour que les agriculteurs puissent affronter les dommages de la vague de froid qui sévit au Maroc ? Les premières réponses d’Akhennouch qui a retrouvé son fauteuil ministériel grâce à une démission providentielle de sa famille politique, le Rassemblement national des indépendants, aujourd’hui à l’opposition, ne convainquent pas les députés, y compris ceux de la majorité. «Le gouvernement doit décréter une situation d’urgence pour sauver le secteur de l’agriculture. Il est temps de faire la différence entre stratégie et situation de crise !» s’est exclamé le député istiqlalien Abdallah Bekkali.

    http://www.libe.ma/Vague-de-froid-e...es-questions-orales-boudee-par-le_a25154.html



Partager cette page