La violence contre les femmes en Algérie

Discussion dans le forum 'Actualités internationales' créée par tizniti le 18 Oct. 2009.

  1. tizniti

    tizniti Salam Mes sœurs et mes frères. VIB

    Inscrit:
    9 Juil. 2007
    Messages:
    9 905
    Likes:
    5 920
    L’Etat demeure peu engagé dans la lutte contre la violence contre les femmes en Algérie selon les spécialistes.


    Aujourd’hui, en Algérie, le phénomène de la violence contre les femmes commence à être connu. Ce n’est plus un tabou puisque les langues commencent à se délier, mais la prise de conscience reste limitée, car un certain déni subsiste et très peu d’organismes sont mobilisés pour apporter une aide aux victimes de violences en Algérie. Ce constat a été fait hier par de nombreuses intervenantes lors du séminaire organisé par le Centre d’information et de documentation sur les droits de l’enfant et de la femme (Ciddef), autour du thème « La prise en charge des violences faites aux femmes ». Le Ciddef a mis en place un projet permettant de réunir les cas de violence contre les femmes identifiées au niveau des différents centres d’écoute.

    Avant de détailler le contenu du projet, Mme Grangaud a précisé qu’au moment de la réalisation du projet, le réseau a travaillé sur 150 cas de femmes victimes de violence en Algérie et l’analyse a porté successivement sur les caractéristiques des femmes victimes, puis celles des agresseurs pour aborder en troisième lieu l’analyse des violences elles-mêmes et enfin l’analyse des effets des violences et des réactions des victimes. Les femmes victimes de violence, qui ont fait appel à un centre du réseau, sont en grande majorité des femmes instruites : 50% ont un niveau secondaire ou universitaire, 23% un niveau moyen, 18% un niveau primaire et 10% seulement sont sans instruction. Ces données montrent que même les femmes instruites peuvent être et sont effectivement victimes de violence. S’agissant de leur profession : 68% des victimes sont des femmes au foyer, 6% des employées, les cadres moyens sont au nombre de 6% et figurent parmi les femmes violentées des cadres supérieurs avec un taux de 4%. 58% des femmes violentées sont mariées, 12% divorcées, 23% des célibataires, la majorité de ces femmes a un ou plusieurs enfants.

    Pourquoi l'état algérien ne prend pas à bras le corps cette injustice faite à ses femmes?
    Pourquoi tout cet environnement hostile à toute dénonciation tant les obstacles juridiques et institutionnels sont multiples et parfois insurmontables.



    Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
    D’après El Watan le 18 octobre 2009
     


  2. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 764
  3. ochali

    ochali

    Inscrit:
    22 Mai 2009
    Messages:
    7 090
    Likes:
    31


    La formule magique pour ne pas dire qui comment et pourquoi...
     
  4. ochali

    ochali

    Inscrit:
    22 Mai 2009
    Messages:
    7 090
    Likes:
    31
    C'est pas les femmes qui sont victimes mais les Hommes en generale, tous le monde est victime de violence quelle soient psychologiqe ou physique et surtout les 2 en meme temps.
    Cette tendance ideologique (feministe) de victimisation d'une partie de l'humanité désigné par un critére sexuelle est tout simplement absurde.
     
  5. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 764
    tu m'excuseras....l'Homme avec un grand H est victime de la connerie humaine...

    Je suis bien loin d'être une féministe, mais ce n'est pas en essayant de te convaincre que cette violence envers la femme n'existe pas, que tu auras réglé le pb !

    ce n'est pas un nouveau débat, mais une réalité dont les femmes n'ont plus peur de paler ( et encore....tout dépend du pays et du statut social )
     
  6. ochali

    ochali

    Inscrit:
    22 Mai 2009
    Messages:
    7 090
    Likes:
    31
    C'est pas parce que c'est dit a la télé ou dans un torchon que c'est vrais.La violence est une carateristique humaine, que l'on soit homme femme enfant on a tous ete victime de violence et etions a l'origine de celle ci.
     
  7. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 764
    Va faire un tour dans les foyer de femmes battues et reviens en reparler ensuite !

    tu ne sais pas de quoi tu parles !
     
  8. ochali

    ochali

    Inscrit:
    22 Mai 2009
    Messages:
    7 090
    Likes:
    31
    J'en sais plus que toi, c'est sur, et l'existance de foyers pour femmes battues demontre seulement l'aberation des politiques feministes dont le seule objectif c'est des voix pour tel ou tel partis.
     
  9. biovibs

    biovibs

    Inscrit:
    29 Mai 2006
    Messages:
    21 249
    Likes:
    50
    comment detourner le debat, et ainsi ne pas concéder que les femmes sont malheureusement tres souvent victime d ela violence par les hommes, et que le pire c'est que c'est assez frequemùent celui qui devrait les proteger qui la distribu, mari, conjoint, frere, pere, parfois meme fils...

    les hommes victime de violence dans leur propres famille existent mais c'est bien plus rare
     
  10. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 764
    :rolleyes::rolleyes:

    bonne journée !
     
  11. biovibs

    biovibs

    Inscrit:
    29 Mai 2006
    Messages:
    21 249
    Likes:
    50
    c'est toi qui oublie à qui tu parles, le champion du sexisme.
    il ne reconnaitra jamais qu'il existe une violence spécifique contre les femmes.
     
  12. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 764
    je pensais qu'il lui restait quelques neurones en fonction...sait on jamais !

    :(
     
  13. ochali

    ochali

    Inscrit:
    22 Mai 2009
    Messages:
    7 090
    Likes:
    31
    Dire que les hommes battent les femmes est absurde, tellement simpliste et digne de ce qui n'usent pas souvant leurs cerveaux.
    La violance est une realité qui touche tous le monde sans exeption, en faire une affaire de sexe ou d'age de classe sociale est tout simplement stupide!
     
  14. ochali

    ochali

    Inscrit:
    22 Mai 2009
    Messages:
    7 090
    Likes:
    31
    Fait un peu frais, mais bon on bosse...
     
  15. biovibs

    biovibs

    Inscrit:
    29 Mai 2006
    Messages:
    21 249
    Likes:
    50
    donc en fait les femmes qui font des sejours à l'hosto sous les coups de leurs maris en fait ça vient d'ou ?
    ça n'existe pas ?

    bel exemple de déni.
     
  16. ochali

    ochali

    Inscrit:
    22 Mai 2009
    Messages:
    7 090
    Likes:
    31
    Non, elle n'existe que dans la tete des gens bien conditionnés par le discoure feministe.
     
  17. ochali

    ochali

    Inscrit:
    22 Mai 2009
    Messages:
    7 090
    Likes:
    31
    Il y a des femmes qui ont ete victime de violence physique de la part de leurs conjoint...et alors tu veux prouver quoi avec ça?
     
  18. biovibs

    biovibs

    Inscrit:
    29 Mai 2006
    Messages:
    21 249
    Likes:
    50
    je pense que c'est plutot l'inverse ce sont ces violences qui ont créé le feminisme.
    enfin c'est pas grave tu es juste une espece de negationniste, tu ne fait que demontrer formellement ce que nous savons deja de toi, ton sexisme et ton mysogynisme, bref pas une grande surprise.
     
  19. Aphrodisia

    Aphrodisia w na3na3 ?

    Inscrit:
    27 Fév. 2008
    Messages:
    14 341
    Likes:
    909
    C'est malhureusement vrai, la femme est violentée le plus souvent des cas par son mari qui doit normalement être là pour la protéger, la femme subit souvent les saut d'humeurs et les crises de l'homme, rien que voir le nombre des vuctimes qui meurent tous les jours dans le monde entier.

    Sans négliger la violence psychique, le dénigrement et l'harcelement moral quisont beaucoup plus grave et laissent des séquelles parfois plus importantes que les blessures physiques.
     
  20. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juil. 2013
    Messages:
    146
    Likes:
    1 764
    La violence conjugale en chiffres

    Selon un rapport du ministère de la Cohésion sociale et de la parité

    1 femme sur 10 est victime de violences conjugales ;
    1 femme en meurt tous les quatre jours, près d’une centaine par an.

    Selon un rapport de la police :

    Les violences conjugales concernent environ 60 % des appels de secours.

    Seules 13 % des femmes font la démarche d'aller jusqu’à un commissariat et elles ne sont que 8 % à porter plainte.

    Selon l’OMS :

    1 femme battue perd en moyenne 4 ans de vie en bonne santé.
     

Partager cette page