>

France Expo s’achève sur les chapeaux de roues

19 novembre 2008 - 14h14
France Expo s'achève sur les chapeaux de roues

France Expo est devenue l’une des manifestations professionnelles multisectorielles parmi les plus attendues au Maroc. La 4e édition, organisée au Centre international des conférences et d’expositions à Casablanca, s’est clôturée samedi sur une touche d’optimisme à en croire les différents exposants qui n’ont pas caché leur satisfaction quant à la qualité de l’organisation et de l’accueil.

« J’ai pu constater une grande satisfaction chez les entreprises françaises ici présentes, notamment celles de la région de Languedoc Roussillon, puisque tous leurs rendez-vous étaient concluants », précise Henri Cournon, responsable du service développement au « Port de Sète » (sud de France). « C’est notre première participation à France Expo, mais nous sommes déjà présents au Maroc, notamment auprès de nos clients Comanav et Comarit. Nous avons également des contacts avec Tanger Med. Le Maroc est stratégique pour notre port aussi bien dans les flux des passagers que ceux de marchandises », ajoute le responsable.

Très optimiste et convaincu que le Maroc est un important gisement d’opportunités, Cournon confirme que France Expo lui a permis d’avoir « une meilleure connaissance de l’économie marocaine » qui, pour lui, « est un pays qui a une croissance économique solide et dispose d’orientations très fortes, notamment dans le domaine de la logistique ». L’objectif est d’accompagner la modernisation du transport des passagers et de développer les liaisons de la plateforme de Sète avec Tanger Med. « Nous sommes capables de répondre à toute demande d’importation de produits (engrais, minéraux…) en provenance du Maroc et de réception de produits industriels ».

Sur les 10 entreprises françaises rencontrées au Salon, dont sept exposent pour la première fois, une seule affichait ouvertement son insatisfaction. « Pour nous, c’est un fiasco ! Je pense que la communication n’était pas bien ciblée ni suffisante, puisque les professionnels marocains ne sont pas venus nous voir, alors qu’on avait eu une plus grande affluence lors des éditions précédentes. On espère vivement que la qualité le remportera sur la quantité », déclare Jean-Louis Joliot, agent commercial de l’entreprise FOC Transmissions, spécialisée dans le tournage, l’usinage et la mécanique de précision.

Mais grosso modo, ce qu’il faut retenir, c’est que cette année la plupart des entreprises françaises n’étaient pas déçues par France Expo. Cet événement commercial, rappelons-le, avait pour objectif principal : le soutien de la démarche d’entreprises non encore présentes au Maroc et la valorisation de la présence de celles qui y sont déjà actives. « France Expo 2008 est un Salon qu’on a déjà fait en 2006. Nous sommes une société implantée au Maroc depuis une dizaine d’années, nos contacts existaient donc déjà. Mais la manifestation nous a permis d’établir d’autres contacts intéressants. Je pense qu’on va y participer régulièrement, parce que, grâce au Salon, on arrive à avoir de nouveaux clients en un temps très réduit », déclare pour sa part Mohamed Outtassi, président-directeur général de la société « Process’inox ». On note que cette dernière vient de racheter, il y a un an et demi, la société « BSTL service » qui est depuis plus de 100 ans l’un des acteurs majeurs dans la fabrication de citernes routières et de conteneurs destinés aux transports de produits alimentaires, chimiques, pétroliers et déchets classiques et nucléaires. Le PDG ajoute : « Avec ces citernes de déchets, on pourrait contribuer d’une manière active à l’environnement au Maroc ». En effet, la promotion des technologies et des savoir-faire s’inscrit parmi les objectifs majeurs de la manifestation.

Quant à Jean-Luc Dazin, responsable à « IBF France », société spécialisée dans la fabrication des roulés soudés par étincelage pour divers secteurs, il affirme : « On expose pour la première fois au Maroc et on a eu des contacts intéressants. Néanmoins, on trouve que par rapport aux autres Salons en France, il y a moins de monde, mais les visiteurs sont de qualité. C’est-à-dire qu’il y a moins de curieux, contrairement à ce qui se passe chez nous… Très occupé à donner des informations, on se trouve avec peu de clients potentiels et de qualité ».

Avec un taux de 93% de satisfaction des exposants lors de la précédente édition, France Expo 2008, adressée principalement aux décideurs d’entreprises marocaines, aux importateurs et aux responsables de l’administration nationale ou régional, a tendance à enregistrer un taux plus ou moins similaire. A souligner que les grandes entreprises françaises présentes au Maroc étaient pratiquement toutes mobilisées et les partenaires de l’opération étaient également au rendez-vous ainsi que de nouvelles entreprises. Les engagements des partenaires officiels de l’opération (BMCI, GDF Suez via sa filiale marocaine Lydec, Groupe Brasseries du Maroc et Lafarge Maroc) ont aussi été tenus. De même que ceux des partenariats séniors (Crédit du Maroc, Maroc Telecom, Société Générale et Total).

Nouvelle convention

Aujourd’hui, la CFCIM est le seul représentant de l’Agence française pour le développement international de l’entreprise (Ubifrance). En effet, c’est une association de droit marocain pilotée par les chefs d’entreprises rassemblant des sociétés françaises et marocaines sur l’ensemble du territoire marocain. Dominique Brunin précise que ces entités « veulent contribuer au développement de la présence française au Maroc ». C’est d’ailleurs l’objet d’une nouvelle convention signée jeudi dernier avec la CFCIM. « Cet engagement repose sur les métiers de l’information, la formation, le conseil et le développement de l’activité économique y compris la création, la gestion et l’accompagnement physique des entreprises », ajoute Brunin.

Source : L’Economiste - B. S. & J. E. H.

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Un Juif Marocain rachète le Carter Hotel de New YorkUn Juif Marocain rachète le Carter Hotel de New York
Joseph Chetrit, juif américain né au Maroc dans les années 60, vient de faire l’acquisition du « Carter Hotel », l’un des plus grands hôtels de New...
Marocains, pensez à renouveler votre carte nationale avant le 31 décembre 2014Marocains, pensez à renouveler votre carte nationale avant le 31 décembre 2014
Le 31 décembre 2014 est désormais le dernier délai pour renouveler les anciennes cartes d’identité nationale (CIN). Les Marocains détenteurs de la CIN...
Un homme arrêté à Casablanca pour le meurtre de sa maîtresse enceinteUn homme arrêté à Casablanca pour le meurtre de sa maîtresse enceinte
Quinze jours après la découverte du corps d’une jeune femme dans une ferme à Médiouna, dans la région de Casablanca, un homme vient d’être arrêté par...
Le Maroc révèle le lieu du crash de l'avion d'Air AlgérieLe Maroc révèle le lieu du crash de l’avion d’Air Algérie
Le Maroc est le premier pays à avoir localisé le lieu du crash de l’avion d’Air Algérie, disparu peu après son décollage de l’aéroport de Ouagadougou,...
Espagne : l'histoire du narco-trafiquant marocain « El Nene » cartonne au cinéEspagne : l’histoire du narco-trafiquant marocain « El Nene » cartonne au ciné
C’était prévisible. Le film El Niño, qui raconte l’histoire du narco-trafiquant marocain Mohamed Taieb El Ouazzani, alias El Nene, cartonne au cinéma...
Iliass Azaouaj, Imam d'origine marocaine décapité par l'Etat islamiqueIliass Azaouaj, Imam d’origine marocaine décapité par l’Etat islamique
Iliass Azaouaj, imam belge d’origine marocaine parti en Syrie avec la ferme volonté de ramener avec lui des jeunes Belges ayant rejoint les...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014