>

FRS se positionne sur le port de Sebta

18 juillet 2008 - 12h10
FRS se positionne sur le port de Sebta

La compagnie maritime FRS opérant sur le détroit entend se positionner sur la ligne Sebta-Algésiras. La ligne commencera à être exploitée à partir du 19 juillet avec le transfert d’un bateau d’une des autres lignes de l’entreprise. Le bateau a déjà entamé des essais d’accostage au port de Sebta.

L’entrée en service de cette ligne est due aux limitations imposées par les autorités espagnoles sur le port de Tarifa. Du 19 juillet au 4 août, le port de Tarifa interdira l’accès aux véhicules particuliers voulant effectuer la traversée vers le détroit, explique Rachid Chrigui, directeur général de FRS Maroc. « Il s’agit pour nous de maintenir le rythme de la traversée sur d’autres ports », ajoute-t-il.

La compagnie qui agit en monopole de fait sur la ligne Tarifa-Tanger ne compte pas, par contre, la délaisser. « Nous avons une clientèle fidèle et nous entendons bien leur assurer le service nécessaire », assure Chrigui. FRS a en effet rajouté un fast-ferry le 14 juin dernier sur la ligne Tanger-Tarifa. Battant pavillon marocain, le Tanger Jet II a nécessité un investissement de 30 millions d’euros, soit près de 350 millions de DH. Le bateau qui opérait auparavant en Europe du Nord a seulement 4 ans de service, ce qui en fait le plus « jeune » fast-ferry du détroit, selon FRS.
A partir de ce mois, la compagnie devra aussi déplacer l’un de ses bateaux vers la ligne Tanger-Algésiras, afin de mieux assurer la traversée des MRE lors de l’opération Transit. A noter que l’un des bateaux de sa flotte devra maintenir une traversée sur le port de Tarifa à partir de Tanger et ce pour assurer l’appui des groupes de touristes que l’opérateur maritime transporte sur Tanger. En effet, le port de Tarifa restera ouvert aux passagers à pied et en autocar.

FRS a aussi entamé une série d’essais d’accostage sur le port de TangerMed. L’un des fast-ferrys de sa flotte a procédé même à l’embarquement et débarquement d’un véhicule de test pour vérifier la compatibilité des quais d’accostage. Les tests ont été menés au sein de la rade de TangerMed I, en attente de la finalisation des travaux du port roulier. Pour Chrigui, il s’agit de montrer la capacité des bateaux à accoster sur tous les ports du détroit.

A noter que la ligne Tarifa-Tanger dispose de nombreux adeptes, particulièrement pour la courte durée qui est de 35 minutes, selon FRS. Sur Algésiras, les fast-ferrys assurent la traversée en moins d’une heure, alors que pour les ferrys conventionnels l’effectuent en deux heures. Mais au crédit de ces derniers, la navigabilité même en cas de forte mer, qui reste impossible pour les fast-ferrys trop sensibles à la houle.

Source : Ali ABJIOU L’Economiste

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Maroc : violences racistes contre les migrants à TangerMaroc : violences racistes contre les migrants à Tanger
De nouvelles violences ont éclaté dans le quartier de Boukhalef à Tanger, durant lesquelles une cinquantaine de Tangérois armés de machettes et de...
Exercices militaires : Des F-18 espagnols se mesurent à des Mirages F-1 et des F-5 marocainsExercices militaires : Des F-18 espagnols se mesurent à des Mirages F-1 et des F-5 marocains
Lundi dernier à Meknès, cinq F-18 espagnol ont été pour la première fois déployés au Maroc à l’occasion d’un exercice conjoint entre les Forces Royales...
Immobilier : des appartements et villas bradés à 50% au MarocImmobilier : des appartements et villas bradés à 50% au Maroc
Pour liquider son stock, un promoteur immobilier au Maroc propose jusqu’à 50% de réduction sur des appartements et même des villas, dans plusieurs...
Les musulmans de France ne s'entendent pas sur la date du RamadanLes musulmans de France ne s’entendent pas sur la date du Ramadan
Les musulmans de France pourraient connaître les mêmes problèmes que lors du ramadan dernier. La date du début du mois sacré risque à nouveau de faire...
Un djihadiste marocain se prend en photo avec les têtes de 5 syriens qu'il a décapitésUn djihadiste marocain se prend en photo avec les têtes de 5 syriens qu’il a décapités
Un djihadiste marocain identifié comme Mohamed Hamduch appartenant au réseau de Mustafa Maya Amaya, un réseau qui a été dissout en mars dernier, est...
Un Marocain en prison pour ce sms : « Le roi est en danger en Russie »Un Marocain en prison pour ce sms : « Le roi est en danger en Russie »
La cour d’appel vient d’ajourner la sentence concernant un jeune marocain, Mohamed Zoujani, de la ville de Berkane, qui a été condamné à 6 mois de...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014