Recherche

Habitations menaçant ruine : Benkirane autorise la force

2 juillet 2012 - 16h36 - Maroc

Des habitants de l’ancienne médina de Casablanca promettent une révolte et menacent de suicide collectif, si l’Etat décide de les sortir de force de leurs maisons menaçant ruine, pour les placer dans des centres d’accueil.

Ces mouvements de protestations font suite à une déclaration du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, autorisant l’usage de la force envers les habitants des maisons menaçant ruine, s’ils refusent de partir de leur plein gré.

Les intéressés en colère, craignent une répétition des évènements de 1996, quand les autorités avaient placé les sinistrés des inondations dans des écoles publiques.

Jeudi, Benkirane s’est rétracté lors d’un Conseil du gouvernement en expliquant ne jamais avoir menacé les habitants de ces maisons. Dans son intervention de mercredi lors du "Forum national sur la politique de la ville", il dit au contraire avoir appelé tous les intervenants du domaine de l’habitat à se mobiliser pour mettre fin aux souffrances des Marocains concernés par ce phénomène.

Quelque 144.000 maisons menacent de s’effondrer au Maroc, dont 66.000 dans la seule médina de Casablanca.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact