Recherche

Harragas, toujours plus de morts en mer

1er mai 2012 - 20h18 - Monde

La police espagnole a repêché tôt dans la matinée de lundi le cadavre d’un jeune marocain âgé de 20 à 30 ans, sur une plage de la ville autonome de Sebta.

La victime, morte noyée, a été retrouvée en tenue de plongée sous-marine après avoir tenté d’entrer clandestinement à Sebta à la nage. Cet incident survient deux semaines après la disparition en mer d’un jeune originaire de Fnideq qui voulait rejoindre Sebta à la nage.

Un rapport de l’Association des droits de l’Homme en Andalousie, révèle que 198 clandestins, dont une majorité de Subsahariens, ont trouvé la mort en tentant de rejoindre les côtes espagnoles depuis le Maroc. Nombre d’entre eux ont perdu la vie près des côtes marocaines de Fnideq, Cabo Negro et Belyounech.

D’après le même document, les tentatives d’entrées clandestines à Sebta ont augmenté de 65% en 2011, des chiffres n’intègrent pas les migrants n’ayant pas réussi à dépasser les clôtures séparant Sebta du reste du Maroc.

Le rapport annuel présenté vendredi, dénonce également les violations dont sont victimes ces migrants clandestins en Espagne, mais aussi leurs conditions de vie au Maroc depuis que ce dernier s’est transformé de pays de transit en pays d’accueil.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact