Recherche

Taoufik Hejira, Karim Ghellab et Yasmina Baddou suspendus de l’istiqlal

11 février 2017 - 16h40 - Maroc

Pour avoir critiqué ouvertement le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, trois personnalités viennent d’être suspendues par le Conseil national du parti.

Taoufik Hejira, Karim Ghellab, et Yasmina Baddou ont été suspendus le 9 février pour une durée de 18 mois pour « violation des règlements du parti, nuisance à ses intérêts et manque de discipline », indique le parti dans un communiqué repris par le site TelQuel.

Les trois anciens ministres avaient vivement critiqué les propos de Hamid Chabat sur la marocanité de la Mauritanie en décembre dernier, alors que le royaume cherchait encore des soutiens africains pour son retour au sein de l’Union africaine.

« Je ne reconnais pas cette décision qui n’a aucune valeur juridique et politique », a déclaré à TelQuel l’ancien ministre des Transports pour qui la commission d’arbitrage du parti est « sous l’emprise de Hamid Chabat, ce qui signifie qu’elle est juge et partie à la fois ». Malgré cette sanction, Karim Ghellab n’écarte pas l’idée de se présenter en mars prochain à la succession de celui qui vient de le suspendre.

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact