>

Immigration, cartes magnétiques pour immigrants marocains à Melilla

4 juin 2002 - 08h05
Immigration, cartes magnétiques pour immigrants marocains à Melilla

Les autorités espagnoles ont mis en place un nouveau système de contrôle frontalier entre le Maroc et l’enclave espagnole de Melilla (nord-est du Maroc) à l’aide de cartes magnétiques, a-t-on appris lundi de source préfectorale.

La police espagnole a commencé lundi à expédier ces cartes magnétiques au principal poste-frontière de Beni Enzar par lequel transitent entre 40.000 et 50.000 personnes chaque jour et 5.000 véhicules.

Les Marocains qui veulent entrer à Melilla peuvent se faire établir cette carte, en se faisant photographier et en acceptant de fournir leurs empreintes digitales.

Ce nouveau dispositif ne vise "à identifier personne mais à faciliter le passage de la frontière" pour pallier les files d’attente de plusieurs heures, des piétons et des véhicules, a déclaré aux journalistes à Melilla le délégué du gouvernement (préfet) Arturo Esteban. La carte magnétique leur permet de franchir la frontière plus rapidement, en l’introduisant dans un tourniquet.

Toutefois, selon la presse, ces cartes visent surtout à éviter l’immigration clandestine à l’aide de faux papiers d’identité marocains vers cette enclave espagnole dont les capacités d’accueil, notamment pour les mineurs marocains, sont saturées.

Dans un premier temps, les autorités espagnoles qui ont investi 1,59 million d’euros dans ce système avaient annoncé que cette carte ou un passeport marocain (au lieu d’une simple carte d’identité) seraient désormais exigés à partir de ce lundi à tout ressortissant marocain.

Toutefois, M. Esteban a indiqué que les cartes d’identité seront encore acceptées pour le moment. "Nous devons être compréhensifs avec les capacités du Maroc pour concéder les passeports", a-t-il déclaré.

Quelques dizaines de militants du Parti libéral marocain de l’ancien ministre Mohamed Zian ont protesté à la frontière contre la délivrance de cette carte magnétique, selon des journalistes espagnols sur place.

Source : AFP

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Kamal Essaheb, immigré clandestin aux Etats-Unis devenu avocatKamal Essaheb, immigré clandestin aux Etats-Unis devenu avocat
Un hommage a été rendu mardi à la Maison Blanche à dix immigrants clandestins aux Etats-Unis, en tant que "Champions du changement", un programme...
Une famille maghrébine sauvagement agressée en FranceUne famille maghrébine sauvagement agressée en France
Une agression raciste dont cette famille d’origine maghrébine à Bourg-Lès-Valence, dans la région lyonnaise, se souviendra pendant très longtemps....
Une mineure à Agadir séquestrée et violée pendant 1 mois par onze personnesUne mineure à Agadir séquestrée et violée pendant 1 mois par onze personnes
Le calvaire vient de finir pour une mineure à Agadir qui a été violée collectivement et à répétition par onze personnes, pendant plusieurs semaines. Sur...
 Les téléphones des Marocains sont-ils espionnés ? Les téléphones des Marocains sont-ils espionnés ?
Le Maroc espionnerait les téléphones intelligents (smartphones) de certains de ses ressortissants si l’on en croit un rapport américain publié ce...
Le Maroc septième plus puissante armée d'AfriqueLe Maroc septième plus puissante armée d’Afrique
Le Maroc est la septième puissance militaire d’Afrique, si l’on en croit le classement 2014 de Global Firepower (GFP), qui accorde la 65e position...
Les futurs milliardaires marocains selon ForbesLes futurs milliardaires marocains selon Forbes
Le nombre des multimillionnaires marocains ne cesse d’augmenter. Selon Forbes, outre les noms facilement identifiables comme Othman Benjelloun ,...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014