>

Ces Français issus de l’immigration tentés par l’extrême droite

9 avril 2007 - 14h53
Ces Français issus de l'immigration tentés par l'extrême droite

Le phénomène reste minoritaire mais prend une ampleur inédite : des Français issus de l’immigration, pères de famille ou jeunes de banlieue, se disent prêts à voter à la présidentielle pour Jean-Marie Le Pen, champion de la "préférence nationale".

"Je vais voter pour Le Pen", affirme sans hésiter Mourad Asfour, 25 ans, étudiant en histoire de l’art à Dijon.

Pour lui, le candidat du FN, finaliste inattendu de 2002, crédité cette année de 13% à 16% des intentions de vote, est le seul candidat qui "incarne l’amour de la France".

Arrivé du Maroc à 1 an, ce musulman pratiquant approuve la priorité donnée à la lutte contre l’immigration car "les capacités d’accueil de la France sont saturées". Il estime que M. Le Pen partage avec lui certaines "valeurs morales", comme l’opposition au mariage homosexuel.

Il n’est pas isolé : le Canard enchaîné a fait état d’un sondage réalisé pour le ministère de l’Intérieur, selon lequel 8% des Français originaires du Maghreb seraient prêts à voter Le Pen. Soit plus de 100.000 électeurs potentiels.

Le candidat d’extrême droite a réussi un coup médiatique vendredi, en se rendant sur la dalle d’Argenteuil où l’UMP Nicolas Sarkozy, qui y avait parlé de "racaille", est mis par ses rivaux au défi de revenir.

Il avait déjà surpris en choisissant une jeune fille d’origine nord-africaine pour illustrer une des premières affiches de sa campagne 2007.

"Plutôt de gauche", Habiba Boualem, une juriste de 35 ans, dit que le parti socialiste ne lui "convient plus". Et puisqu’elle ne voit "aucune différence" entre le FN et l’UMP, elle choisit "l’original plutôt que la photocopie" (formule qu’affectionne Le Pen). C’est donc le candidat Front national qui aura son suffrage.

Cette fille d’immigrés algériens, qui vit dans la cité du Mirail à Toulouse, souhaite une "régulation de l’immigration".

"Le pauvre chasse plus pauvre que lui", constate avec amertume Sophia Chikirou, 27 ans, membre des instances dirigeantes du PS et auteur de "Ma France laïque".

Egalement fille d’immigrés algériens, cette militante du XXe arrondissement de Paris a constaté que nombre de commerçants immigrés de son quartier s’étaient engagés pour Le Pen.

Par exemple, propriétaires de petits hôtels réquisitionnés par les services sociaux pour l’hébergement de familles de sans-papiers, ils se retrouvent face à des dégradations. "Ils en veulent aux autorités et disent : +avec le Pen on sera débarrassé des sans-papiers et de la polygamie+".

"Y en a marre de voir des Maliens sans papiers logés dans des hôtels", confirme Farid Smahi, membre du bureau politique du FN, qui se déclare "Français patriote et musulman", et n’hésite pas aller vanter la "préférence nationale" dans des banlieues pauvres où il était autrefois "insulté".

Grâce à son association créée pour aider les enfants irakiens pendant l’embargo international, M. Smahi a réussi à se "faire accepter", puis se "faire entendre". Il assure avoir apporté 3.500 adhésions d’immigrés en moins d’un an au FN.

Perçu d’abord comme un "épiphénomène", le vote FN d’origine immigrée comporte désormais une "part d’adhésion", note le politologue Jean-Yves Camus.

C’est le cas de A.M., avocat algérien de 50 ans reconverti dans le commerce à Paris, père de deux enfants scolarisés dans le privé, qui ne supporte plus de voir ses impôts "distribués à des blacks et des arabes" pour lesquels la France ne serait "qu’une vache à traire".

Il votera donc Le Pen, même s’il estime que "le bâton peut se retourner" un jour contre lui.

AFP

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Les trois destinations phares des Marocains pendant les vacancesLes trois destinations phares des Marocains pendant les vacances
Les Marocains ont profité de la fin du ramadan pour partir en vacances. Et comme on pouvait s’y attendre, c’est la côte qui attire le plus de...
Ilyès El-Ouadouari, jeune Marocain de 21 ans assassiné à ToulouseIlyès El-Ouadouari, jeune Marocain de 21 ans assassiné à Toulouse
Un jeune Français d’origine marocaine a été assassiné dimanche, peu avant 5 heures du matin, en plein centre-ville de Toulouse. Ilyes El-Ouadouari...
« L'Algérie n'est pas en guerre contre le Maroc »« L’Algérie n’est pas en guerre contre le Maroc »
Réagissant aux propos du ministre marocain des Affaires étrangères, le président de la chambre basse du parlement algérien, Larbi Ould Khelifa, a...
La Marocaine Sanaa Hamri signe une pétition de soutien à IsraëlLa Marocaine Sanaa Hamri signe une pétition de soutien à Israël
La productrice et réalisatrice marocaine Sanaa Hamri vient de signer, avec plus de 200 stars hollywoodiennes, dont Sylvester Stallone ou encore...
Un Marocain abandonne sa famille sur l'autoroute, fonce et endommage 9 véhiculesUn Marocain abandonne sa famille sur l’autoroute, fonce et endommage 9 véhicules
Alors qu’il était de retour du Maroc après 15 jours de vacances, un homme abandonne sa famille sur une aire de repos de l’autoroute A10, dans la...
Disparition d'El Nene : les contrôles aux frontières renforcésDisparition d’El Nene : les contrôles aux frontières renforcés
Le poste-frontière de Tarajal séparant le Maroc de la ville autonome de Sebta est sous haute surveillance, aussi bien du côté marocain que du côté...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014