Recherche

Immolation : décès du Mauritanien soigné au Maroc

24 janvier 2011 - 12h02 - Société

L’homme d’affaires mauritanien de 43 ans, transféré en début de semaine vers le Maroc pour y être soigné après s’être immolé par le feu à Nouakchott, est décédé samedi matin dans un hôpital de Casablanca.

Brûlé sur 95% de son corps, la gravité des blessures de Yacoub Ould Daoud était trop importante et ont causé sa mort après six jours de soins intensifs.

L’homme s’était immolé par le feu à l’intérieur de sa voiture devant la présidence de la République à Nouakchott. Il avait alerté des journalistes quelques minutes avant de passer à l’action en expliquant son geste parce qu’il était "mécontent de la situation politique du pays et en colère contre le régime en place".

Au Maroc, trois tentatives d’immolation ont eux lieu cette semaine à Casablanca, Smara et Beni Mellal. Les trois tentatives ont été avortées à temps et n’ont causé que des blessures légères.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact