Recherche

30 milliards de dirhams pour irriguer le sud du Maroc

10 octobre 2010 - 21h25 - Economie

Le transport des eaux d’irrigation depuis le nord du Royaume pour arroser les terres agricoles du sud, conformément au plan Maroc Vert, coûterait plus cher que de traiter l’eau de mer nous apprend une étude réalisée par Novec.

L’étude, commandée par l’administration des Eaux et Forêts et rapportée le quotidien Attajdid, indique que le coût du transport des eaux d’irrigation du nord vers le sud est estimé à 30 milliards de dirhams.

Le dessalement de l’eau de mer, estime Novec , serait pourtant une opération bien moins coûteuse pour le Maroc à un moment où celui-ci s’investit activement dans les énergies renouvelables.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact