Recherche

Ce que l’on reproche aux policiers dans l’affaire du jeune ivre en Ferrari

20 avril 2017 - 18h00 - Société

Des sanctions ont déjà été prises et d’autres vont sans doute suivre dans les prochains jours suite au scandale suscité par la mise en ligne d’une vidéo d’un jeune homme ivre à bord d’une Ferrari.

Cette vidéo avait été diffusée en début de semaine et montrait un jeune « de bonne famille » avec une bouteille de champagne à la main et auteur d’un accident qui a provoqué des dégâts matériels importants et même des blessés.

Dans une mise au point publiée par la DGSN, il est indiqué qu’un inspecteur de police avait été suspendu de ses fonctions, de même que le « constateur », l’agent qui s’occupe de dresser le constat de l’accident. Ce que leur reproche aujourd’hui leur hiérarchie c’est de ne pas avoir interpellé le jeune Hamza Derham comme le prévoyait la loi. « La suspension de l’inspecteur de police intervient dans le cadre de l’enquête menée actuellement, des dépassements ayant été constatés durant la procédure de verbalisation. », était-il écrit le communiqué publié par la Map.

Pour mettre fin à cette polémique, les autorités ont annoncé hier l’arrestation à Casablanca du chauffeur de la Ferrari. « Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat, en coordination avec les services de la police de la préfecture de Casablanca, a procédé mercredi soir à l’arrestation du chauffeur de cette voiture qui se trouvait à Casablanca », a indiqué la DGSN dans un nouveau communiqué publié ce matin.

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact