Recherche

Khalid K, illusionniste du son

27 février 2009 - 16h29 - Culture

Bruiteur, chanteur, musicien, magicien : l’artiste, en tournée française jusqu’en juillet, propose « un tour du monde en 80 voix ». De la bouche à la boîte, le son de sa voix nous emmène en voyage. Trois samplers posés à ses pieds nus et Khalid K, seul sur la scène, donne l’impression qu’il y a foule autour de lui.

Il est le bruit des cloches qui tintinnabulent, le chant du coq, le caquètement des poules, l’aboiement du chien. Il est le joueur de luth, dans une posture évocatrice d’un pâtre assis sur un rocher de l’Atlas, dans son Maroc natal. Les cordes vocales de Khalid K (plus facile à prononcer que son nom complet, Khardichi) sont d’une élasticité incroyable.

L’homme est un poète, un conteur, un griot, un illusionniste du son. Ajoutant aux pistes juxtaposées de sa voix enregistrée une pincée de mime et quelques ­onomatopées, il convoque tous les ingrédients de son histoire, décors, éléments naturels, instruments de musique, protagonistes, personnages secondaires. Peu à peu, le spectacle se dessine en encre sympathique. Le public « voit » la grenouille, l’éléphant, le singe, la langue du crapaud qui enroule la libellule, le vent bruissant dans le feuillage de l’arbre à palabres, les deux hommes devisant dessous, la mer, les mouettes, le trompettiste au bord de l’autoroute…

Les saynètes se succèdent avec rythme, swing, humour (son John Wayne façon Lucky Luke est hilarant). Khalid K s’est inventé un art à mi-chemin de la musique et du théâtre. « Par timidité, je n’arrivais pas à déclamer », confie-t-il. Alors, il s’est inventé un « feu d’artifice de sons ». Une performance artistique rare.

Prochaines dates à Paris, le 1er mars au Jardin d’acclimatation, le 15 mars à la Belleviloise, le 16 mai au CentQuatre et le 28 juin aux Trois Baudets. Puis en province. Tél : 01 42 00 24 23

Source : Le Figaro - Valérie Sasportas

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact