>

la communauté marocaine à l’étranger a fêté dans la joie l’exploit des Lions

12 février 2004 - 11h27
la communauté marocaine à l'étranger a fêté dans la joie l'exploit des Lions

La communauté marocaine établie à l’étranger, fière et heureuse, a fêté dans une explosion de joie la qualification du onze national pour la finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football.

Les poulains de Badou Zaki ont infligé une cuisante défaite à l’équipe malienne (4-0), en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN-2004), mercredi soir à Sousse, rejoignant ainsi la Tunisie en finale de cette prestigieuse compétition continentale.

"La Coupe, la Coupe", "Vive le Maroc". Ils étaient des centaines, à Paris, à manifester leur joie et leur fierté, à la fin de cette rencontre historique. Enveloppés dans le drapeau national et brandissant des portraits de SM le Roi Mohammed VI, les marocains de France ont défié le froid pour manifester leur euphorie, notamment, sur la célèbre avenue des Champs Elysées comme partout ailleurs à travers le pays.

Des scènes de liesses populaires aux coups de klaxons, les Marocains ont tenu, malgré l’éloignement, à partager avec le coeur cette magnifique victoire qui va mener sûrement le onze national, samedi, jusqu’à la Coupe et une consécration largement méritée.

"Nous avons renoué avec le grand football marocain. Le Maroc va remporter la finale et nous allons avoir la Coupe", jubile déjà Rachid, étudiant en médecine. "La Coupe, la Coupe", scandent derrière lui un groupe de Marocains. "2010, 2010", crient, à leur tour, Samira et Ghita.

"Nous avons battu l’Algérie par 3 buts et le Mali par 4. Nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin. Samedi, les Lions de l’Atlas vont gagner", hurle presque Homan, accompagné de ses 3 garçons à qui il ne cesse de demander ce qu’ils pensent des joueurs de l’équipe nationale. "Ils connaissent mieux que moi la nouvelle génération", dit-il.

Même liesse dans les cafés du quartier de Barbès. Les cris fusent dès qu’un joueur marocain touche le ballon. Une explosion de joie accueille le premier but marqué par Youssef Mokhtari. Au 2ème, 3ème but et enfin le 4ème but, les Marocains laissent éclater sans retenue leur bonheur. "On va gagner Incha Allah et ça sera la grande fête", promet Seddik.

"Promis, nous serons tous devant nos écrans de télévision avec nos coeurs et nos tripes pour soutenir nos Lions de l’Atlas. Avec une telle performance, tous les espoirs nous sont permis", lance Aziz en levant son verre de thé à la menthe. "Oui, à nous la Coupe", scande plus fort le reste du groupe.

Des écrans géants sont prévus pour transmettre la finale, notamment, à la Mutualité, une immense salle de meeting du 5ème arrondissement de Paris.

A Bruxelles, et aussitôt après la fin du match, plusieurs milliers de jeunes et de moins jeunes ont pris d’assaut une des principales artères du centre-ville de Bruxelles, où la circulation a été totalement interrompue pendant une bonne partie de la soirée.

Brandissant le drapeau et entonnant l’hymne national, une foule compacte est descendue le long du grand boulevard Lemonnier. Ailleurs, de nombreux autres RME parcouraient les rues de la capitale belge drapeau national flottant sur les toits des voitures et klaxons bloqués.

Dès le début de l’après midi, les cafés et salons de thé habitués à leur clientèle marocaine étaient déjà bondés. Les écrans géants sont toutefois venus à la rescousse des supporters obligés de suivre la rencontre depuis l’extérieur.

Mais tous ont pu suivre la rencontre dans l’ambiance bon enfant qui régnait parmi les supporters des Lions de l’Atlas. Et malgré une certaine appréhension, la plupart ne doutait pas des chances des poulains de Badou Zaki de l’emporter.

D’autres groupes d’amis ont choisi de suivre le match ensemble chez l’un d’eux. Et là encore, l’ambiance était à la fête et les chants à la gloire de l’équipe nationale et au Maroc n’ont pas baissé tout au long de la rencontre.

Pour les supporters des Lions de l’Atlas, tous les espoirs sont permis après l’écrasante victoire de ce mercredi. Aucun parmi eux ne doute plus des chances de l’équipe marocaine de remporter la CAN 2004.

A Nouakchott, l’ambiance était à la fête ce mercredi soir. Des centaines de membres de la communauté marocaine, joints par un grand nombre de Mauritaniens, ont défilé pour clamer leur joie, suite à la qualification des Lions de l’Atlas pour la finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football.

Parés des couleurs nationales, les foules brandissaient les portraits de SM le Roi Mohammed VI. Des banderoles ont été confectionnées spécialement pour l’occasion et sur lesquelles on pouvait lire des slogans à la gloire du Maroc et des hommes de Badou Zaki.

Ces scènes de liesse ont été chaleureusement accueillies par les habitants de Nouakchott qui se sont associés à cette ambiance euphorique. Les youyous lancés depuis les balcons par des Mauritaniennes, dans la pure tradition locale, ont donné plus de jovialité à l’événement. La circulation a été totalement interrompue dans les principales artères de la capitale durant deux heures, sans le moindre incident.
.

MAP

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Une Marocaine épate le jury de The Voice TurquieUne Marocaine épate le jury de The Voice Turquie
Karima Gouit, une chanteuse d’origine marocaine âgée de 22 ans, a bluffé le jury de l’émission musicale The Voice en Turquie, en chantant de sa...
Les Marocains manifestent contre le racismeLes Marocains manifestent contre le racisme
Des dizaines de personnes ont manifesté leur colère hier, jeudi, dans la capitale marocaine Rabat pour dire non au racisme et à l’intolérance...
La romance entre French Montana et Khloe Kardashian est finieLa romance entre French Montana et Khloe Kardashian est finie
La romance entre Karim Kharbouch, alias French Montana et la star de la téléréalité Khloe Kardashian serait déjà finie. C’est du moins ce que rapporte...
Un jeune Marocain assassine sa propre mère aux Pays-BasUn jeune Marocain assassine sa propre mère aux Pays-Bas
Une Marocaine de 74 ans a été poignardée à mort par son propre fils à La Haye, aux Pays-Bas. Le jeune homme aurait agi sous l’influence de la...
Maroc : Violée et tuée à 2 ans par son oncleMaroc : Violée et tuée à 2 ans par son oncle
Une fillette de deux ans a été violée et assassinée par son oncle à Bir Jdid, dans la région de Doukkala. Raison invoquée par l’oncle-violeur, il...
Les burkinis interdits dans certaines piscines au MarocLes burkinis interdits dans certaines piscines au Maroc
Des hôtels marocains ont décidé de prendre exemple sur l’hôtel Ibis d’Eljadida, qui avait interdit à l’une de ses clientes de se baigner dans la piscine...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014