>

« La stabilité du Maroc demeure d’une importance extrême », souligne Jack Straw

21 mai 2003 - 08h59
« La stabilité du Maroc demeure d'une importance extrême », souligne Jack Straw

« Nous cherchons un accord entre les parties concernées par le problème (du Sahara) mais en ce qui nous concerne, la stabilité du Royaume du Maroc demeure d’une importance extrême », a déclaré Jack Straw, secrétaire au Foreign Office britannique.

Lors d’un point de presse, mardi, au Foreign Office à l’issue d’entretiens à Londres avec M. Mohamed Benaïssa, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Jack Straw a affirmé : « Nous avons évoqué les propositions de James Baker sur le Sahara et nous attendons la publication du rapport du secrétaire général des Nations unies sur cette question ».

M. Mohamed Benaïssa, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, qui est arrivé lundi à Londres pour une visite de travail de deux jours en Grande-Bretagne, s’est entretenu avec son homologue britannique Jack Straw.

Les discussions ont porté essentiellement sur les relations bilatérales, les attentats terroristes de Casablanca, la question du Sahara, la situation en Irak ainsi que sur la Feuille de route pour un règlement du conflit israëlo-palestinien.

A l’issue de cette rencontre, les deux ministres ont tenu un point de presse au Foreign Office au cours duquel le chef de la diplomatie britannique a tenu à réitérer ses condoléances à S.M. le Roi Mohammed VI, au gouvernement et au peuple marocains ainsi qu’aux familles des victimes des attentats de Casablanca.

M. Straw a également souligné le rôle très actif du Maroc dans les efforts internationaux pour combattre le terrorisme international et sa détermination à ne pas changer de cap après les atrocités perpétrées à Casablanca, la semaine dernière. « Je dois applaudir la position prise par le Maroc dans la lutte contre le terrorisme...et nous avons un intérêt commun dans la lutte contre le terrorisme là ou il prend place, car le combat contre ce fléau est désormais une priorité commune pour nos deux gouvernements », a indiqué M. Straw qui a tenu à souligner que ces attentats ont été dirigés contre l’un des pays arabes les plus modernes et les plus avancés.

Par ailleurs, le chef du Foreign Office a rappelé le rôle important que joue le Maroc dans le rapprochement des différentes parties concernées et intéressées par la question israélo-palestinienne et les efforts louables déployés par le Royaume pour faire aboutir le processus de paix à un règlement définitif, durable et équitable au Proche-Orient.
Prenant la parole, M. Benaïssa a tenu à préciser : « Nous sommes satisfaits de la qualité des relations entre les deux Royaumes et nous sommes tombés d’accord pour mettre en œuvre les moyens nécessaires afin de les renforcer davantage notamment dans les domaines académique, des échanges commerciaux et des investissements ». « Nous considérons le Royaume-Uni comme un pays ami, un allié et un partenaire », a-t-il souligné.

Le chef de la diplomatie marocaine, qui est accompagné de M. Mohamed Belmahi, ambassadeur de S.M. le Roi au Royaume-Uni et de M. Fathallah Sijilmassi, directeur du département Europe au ministère des Affaires étrangères, s’était rendu lundi au Parlement britannique pour rencontrer M. Donald Anderson, président du comité des Affaires étrangères de la Chambre des communes ainsi que M. Michael Ancram(shadow foreign secretary), du parti conservateur .

M. Benaïssa s’est ensuite entretenu avec les membres du comité exécutif du groupe britannique de l’Union parlementaire internationale ainsi qu’avec M. Derek Conway, président du groupe parlementaire anglo-marocain au Parlement de Westminster, et des parlementaires britanniques des trois principaux partis du pays.

Le chef de la diplomatie marocaine sera convié à un déjeuner offert en son honneur par Lord Levy, représentant spécial du Premier ministre britannique, Tony Blair, pour le Proche-Orient. La dernière visite à Londres de M. Benaïssa remonte au 12 mars dernier lorsqu’il avait remis un message royal au chef du gouvernement britannique.

Il est à rappeler que le gouvernement britannique a condamné vigoureusement les attentats perpétrés vendredi dernier à Casablanca et apporté son soutien inconditionnel au processus démocratique engagé par S.M. le Roi Mohammed VI.

Le Matin

-


Ces articles peuvent vous intéresser
Immigré clandestin : « Au Maroc je gagne 50 euros par jour, en Espagne 36 euros »Immigré clandestin : « Au Maroc je gagne 50 euros par jour, en Espagne 36 euros »
Beaucoup d’immigrés, notamment subsahariens, se trouvent actuellement au Maroc en attendant le moment propice pour se rendre en Espagne, que ce...
La Marocaine Sanaa Hamri signe une pétition de soutien à IsraëlLa Marocaine Sanaa Hamri signe une pétition de soutien à Israël
La productrice et réalisatrice marocaine Sanaa Hamri vient de signer, avec plus de 200 stars hollywoodiennes, dont Sylvester Stallone ou encore...
Des Marocains empêchés de rentrer au MarocDes Marocains empêchés de rentrer au Maroc
Une dizaine de Marocains qui résidaient illégalement en Algérie ont été empêchés par les autorités marocaines de rentrer dans le pays. Ces personnes...
Maroc : humiliée et insultée par un gendarmeMaroc : humiliée et insultée par un gendarme
La scène s’est probablement passée l’été dernier. On y voit un gendarme dans une voiture de service avec plusieurs personnes, dont une jeune fille qui...
Le KO de Badr Hari élu l'un des meilleurs au mondeLe KO de Badr Hari élu l’un des meilleurs au monde
L’un des knockout (KO) du kick-boxeur marocain Badr Hari a été élu parmi les meilleurs KO de tous les temps par la chaîne sportive américaine ESPN....
Le petit frère de Badr Hari jugé pour faux témoignageLe petit frère de Badr Hari jugé pour faux témoignage
Yassine, le petit frère du kick-boxeur marocain Badr Hari, devra comparaître le 18 septembre prochain à Amsterdam, aux Pays-Bas, pour avoir menti...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014