Recherche

Lalla lâarossa de retour

20 juin 2008 - 14h05 - Culture

Lalla lâarossa est de retour. Après le succès des 1re et 2e éditions, l’émission de télé réalité d’Al Oula rempile pour une troisième saison. Saison qui promet beaucoup de nouveautés. Rappelons que Lalla lâarossa met en compétition 7 couples, déjà mariés, ayant signé l’acte adoulaire mais qui n’ont pas les moyens d’organiser une fête de mariage. Pour ce faire, ils devront passer une série d’épreuves en plateau et hors plateau télé. Et au fil des primes du samedi soir, des couples seront éliminés. Celui qui terminera la course aura droit, après 7 semaines de compétition, à une fête digne des « Mille et une nuits », un voyage de noces et un appartement dans sa ville d’origine.

Le coup d’envoi sera donné ce 21 juin à 21h. Les couples ont déjà été présélectionnés et installés dans une villa cossue de Casablanca. Des tests leur seront proposés pour mesurer leur degré de connaissance mutuelle, leur complicité et aptitude à la vie conjugale.

La nouveauté, cette année, c’est la diffusion d’une émission quotidienne, du lundi au vendredi, à 21h. Les téléspectateurs pourront suivre les couples dans leur quotidien. Ces derniers, et c’est une autre innovation de l’émission, seront coachés par le couple gagnant de la dernière édition. Et chaque samedi, ils devront faire de leur mieux pour gagner les bonnes notes du jury. Et des futures belles-mères, élément-clé de la famille marocaine. A noter que le prime sera rediffusé le dimanche à 14h30.

Les vainqueurs convoleront en justes noces durant une fête inoubliable, à Marrakech. De nombreux artistes animeront la fête. Une lune de miel leur sera ensuite offerte sur la destination de leur choix : Thaïlande, Egypte, Turquie, Indonésie ou Malaisie. A leur retour, ils s’installeront dans un appartement entièrement équipé par l’émission.

Enfin, les producteurs de Lalla laârossa songent, pour l’édition 2009, à faire participer des couples marocains résidant à l’étranger. Ce qui devrait donner encore plus de piment à cette émission familiale, suivie par des milliers de téléspectateurs.

Source : L’Economiste - Mariem Ouazzani

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact