>

Le Conseil français du culte musulman fixe samedi le début du ramadan

25 octobre 2003 - 14h24
Le Conseil français du culte musulman fixe samedi le début du ramadan

La deuxième réunion du conseil d’administration (CA) du CFCM, les 11 et 12 octobre, avait été consacrée à la mise en place de commissions de travail et à l’arrêt, sous la pression de l’actualité, d’une prise de position commune sur la question du voile.

Le CA du CFCM avait alors déclaré que "le port du foulard est une prescription religieuse" et demandé à être mieux associé au débat actuel sur la laïcité, une déclaration à destination des éléments les plus religieux de la communauté musulmane.

Mais le ramadan, qui commémore le mois au cours duquel, selon la religion musulmane, le Coran a été révélé au prophète Mohamed, est observé bien au-delà des pratiquants et constitue une pratique autant culturelle que religieuse.

Jusqu’à présent, les musulmans de France entraient en ordre dispersé dans ce mois de jeûne, se référant qui à son pays d’origine, qui à sa mosquée, qui à son propre jugement. Ce désordre s’est retrouvé à plusieurs reprises par le passé au niveau des organisations musulmanes.

Cette fois-ci, le bureau du CFCM a convenu de se réunir samedi soir à la grande mosquée de Paris pour une concertation à laquelle sont également conviés les trois présidents des conseils régionaux du culte musulman (CRCM) d’Ile-de-France.

D’autres CRCM, comme en Rhône-Alpes, ont annoncé qu’ils allaient se réunir au même moment "pour délibérer et informer de la date effective du début du ramadan, en concertation avec le CFCM".

La nuit de samedi à dimanche correspond au moment d ?observation de la naissance du nouveau cycle lunaire, et c’est alors, durant cette "nuit du doute", que les responsables religieux fixeront le début du mois de jeûne.

En principe, si le croissant lunaire est observable à l’oeil nu, le ramadan commencera dimanche, s’il n’est pas perceptible il faudra attendre lundi. Mais les religieux peuvent aussi décider de prendre en compte les observations faites dans les pays musulmans.

Le jeûne rituel du ramadan sera ensuite observé durant un mois entier, du lever au coucher du soleil.

Durant cette période, il est interdit d’absorber ou d’inhaler quoi que ce soit. Le jeûne est considéré comme un effort spirituel, une lutte contre la séduction des plaisirs terrestres. Mais si les musulmans pieux fréquentent assidûment la mosquée et consacrent leurs nuits à la prière, les autres attendent impatiemment la tombée du jour pour des retrouvailles conviviales et festives.

Des différences de comportement qui prouvent, si besoin était, que la religion musulmane n’est pas plus monolithique que les autres religions.

AFP

-


Ces articles peuvent vous intéresser
La justice s'intéresse aux investissements immobiliers d'André Ohanian à MarrakechLa justice s’intéresse aux investissements immobiliers d’André Ohanian à Marrakech
L’homme d’affaires André Ohanian, connu entre autres pour être le propriétaire du restaurant Jad Mahal à Marrakech, aurait été placé en garde à vue à...
Charlie Hebdo : Charles Pasqua appelle la France à reprendre les relations sécuritaires avec le MarocCharlie Hebdo : Charles Pasqua appelle la France à reprendre les relations sécuritaires avec le Maroc
L’ancien ministre de l’Intérieur Charles Pasqua a appelé la France à reprendre d’urgence les relations sécuritaires avec le Maroc. Cette réaction fait...
Un Marocain poignardé de 17 coups de couteau en FranceUn Marocain poignardé de 17 coups de couteau en France
Un Français d’origine marocaine a été poignardé dans la nuit de mercredi à jeudi de 17 coups de couteau à Beaucet , dans le Vaucluse, par un jeune de 28...
Maroc : une prostituée témoigne à visage découvertMaroc : une prostituée témoigne à visage découvert
Chose rare, une prostituée marocaine a décidé de témoigner à visage découvert. Drogue, alcool et enfants non reconnus par l’Etat, elle a décidé de...
Ce Marocain a un incroyable talent, devinez lequel ?Ce Marocain a un incroyable talent, devinez lequel ?
De passage dans l’émission Arabs Got Talent, ce Marocain originaire d’Al Hoceima a montré au public et aux juges son incroyable talent. Vous serez...
Abdallah Baha n'avait que 15.000 dirhams sur son compte bancaireAbdallah Baha n’avait que 15.000 dirhams sur son compte bancaire
L’ancien ministre d’Etat Abdellah Baha, décédé après avoir été percuté par un train il y a trois semaines, n’avait que 15.000 dirhams sur son compte...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2015