>

Le Conseil français du culte musulman fixe samedi le début du ramadan

25 octobre 2003 - 14h24
Le Conseil français du culte musulman fixe samedi le début du ramadan

La deuxième réunion du conseil d’administration (CA) du CFCM, les 11 et 12 octobre, avait été consacrée à la mise en place de commissions de travail et à l’arrêt, sous la pression de l’actualité, d’une prise de position commune sur la question du voile.

Le CA du CFCM avait alors déclaré que "le port du foulard est une prescription religieuse" et demandé à être mieux associé au débat actuel sur la laïcité, une déclaration à destination des éléments les plus religieux de la communauté musulmane.

Mais le ramadan, qui commémore le mois au cours duquel, selon la religion musulmane, le Coran a été révélé au prophète Mohamed, est observé bien au-delà des pratiquants et constitue une pratique autant culturelle que religieuse.

Jusqu’à présent, les musulmans de France entraient en ordre dispersé dans ce mois de jeûne, se référant qui à son pays d’origine, qui à sa mosquée, qui à son propre jugement. Ce désordre s’est retrouvé à plusieurs reprises par le passé au niveau des organisations musulmanes.

Cette fois-ci, le bureau du CFCM a convenu de se réunir samedi soir à la grande mosquée de Paris pour une concertation à laquelle sont également conviés les trois présidents des conseils régionaux du culte musulman (CRCM) d’Ile-de-France.

D’autres CRCM, comme en Rhône-Alpes, ont annoncé qu’ils allaient se réunir au même moment "pour délibérer et informer de la date effective du début du ramadan, en concertation avec le CFCM".

La nuit de samedi à dimanche correspond au moment d ?observation de la naissance du nouveau cycle lunaire, et c’est alors, durant cette "nuit du doute", que les responsables religieux fixeront le début du mois de jeûne.

En principe, si le croissant lunaire est observable à l’oeil nu, le ramadan commencera dimanche, s’il n’est pas perceptible il faudra attendre lundi. Mais les religieux peuvent aussi décider de prendre en compte les observations faites dans les pays musulmans.

Le jeûne rituel du ramadan sera ensuite observé durant un mois entier, du lever au coucher du soleil.

Durant cette période, il est interdit d’absorber ou d’inhaler quoi que ce soit. Le jeûne est considéré comme un effort spirituel, une lutte contre la séduction des plaisirs terrestres. Mais si les musulmans pieux fréquentent assidûment la mosquée et consacrent leurs nuits à la prière, les autres attendent impatiemment la tombée du jour pour des retrouvailles conviviales et festives.

Des différences de comportement qui prouvent, si besoin était, que la religion musulmane n’est pas plus monolithique que les autres religions.

AFP

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Les cellules dormantes de l'Etat islamique menacent le MarocLes cellules dormantes de l’Etat islamique menacent le Maroc
Un rapport publié par l’agence Middle East Newsline, cité par « Al Massae », met en garde contre les cellules dormantes au Maroc appartenant à l’Etat...
Un Juif Marocain à Marrakech : "Israël terroriste, il tue nos frères palestiniens"Un Juif Marocain à Marrakech : "Israël terroriste, il tue nos frères palestiniens"
Un Marocain de confession juive a suscité l’étonnement mardi 12 août à Marrakech, en sortant de sa maison en criant à haute voix : "Israël terroriste....
Une rencontre inattendue avec le Roi Mohammed VIUne rencontre inattendue avec le Roi Mohammed VI
Ismael Ben Ali, champion de kickboxing aux Pays-Bas, a fait une rencontre des plus inattendues cet été lors de ses vacances au Maroc. Le sportif a...
Contrôle du Roi Mohammed VI : le sénateur Yahya Yahya démissionneContrôle du Roi Mohammed VI : le sénateur Yahya Yahya démissionne
Le sénateur marocain Yahya Yahya vient de démissionner de son poste pour protester contre le silence des officiels marocains, notamment les...
Une Marocaine séquestrée pendant 8 ans à l'aide d'un pitbullUne Marocaine séquestrée pendant 8 ans à l’aide d’un pitbull
Une femme séquestrée pendant 8 ans par son mari à Casablanca, vient d’être libérée par la police. Son bourreau de mari l’avait mise sous la surveillance...
Violences policières envers les Marocains aux Pays-Bas : l'Ambassadeur du Maroc furieuxViolences policières envers les Marocains aux Pays-Bas : l’Ambassadeur du Maroc furieux
L’Ambassadeur du Maroc aux Pays-Bas Abdelouahab Bellouki a exprimé son mécontentement suite à l’interpellation brutale d’un jeune néerlandais...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014