Recherche

Le Maroc dément officiellement avoir vendu des singes à l’armée américaine

29 mars 2003 - 13h09 - Maroc

Le ministère marocain de la Communication a démenti formellement vendredi la vente par les autorités marocaines à l’armée américaine de « singes du Moyen-Atlas pour des opérations de déminage en Irak », rapporte l’agence de presse officielle marocaine MAP.

Le ministère marocain de la Communication affirme par ailleurs avoir envoyé « une mise au point » à plusieurs médias internationaux qui ont relayé cette information « fantaisiste et dénuée de tout fondement », publiée pour la première fois au Maroc par l’hebdomadaire satirique « Al Ousboua » (ndlr : « La semaine »).
Lors d’un point presse, jeudi à Rabat, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Nabil Benabdallah, avait refusé de commenter cette information arguant du caractère »sérieux » de sa rencontre avec les journalistes.
Le service de communication de l’ambassade américaine à Rabat était injoignable vendredi pour commenter cette information.
Ce démenti intervient par ailleurs alors qu’une polémique a surgi entre les organisations internationales de défense des animaux et l’armée américaine, accusée d’utiliser des dauphins pour des opérations de déminage sous-marin et l’usage d’oiseaux pour la détection de gaz toxiques.
Allié traditionnel des Etats-Unis, le Maroc, qui avait envoyé quelque 2.000 soldats lors de la guerre du Golfe en 1991, ne participe pas cette fois à la coalition anti-irakienne initiée par Washington, Londres et Madrid.
AP

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact