>

Législatives 2011 : des MRE s’insurgent contre le vote par procuration

14 novembre 2011 - 16h22
Législatives 2011 : des MRE s'insurgent contre le vote par procuration

Les Marocains Résidant à l’Etranger (MRE) ont bien le droit de vote aux prochaines élections législatives du 25 novembre, mais uniquement par procuration. L’Etat justifie cette mesure par la complexité de l’opération de vote direct, alors que plusieurs associations de MRE dénoncent une atteinte à leur droit personnel de vote consacré par la nouvelle constitution.

Dans un communiqué rendu public par le Collectif des Marocains en Europe pour une Citoyenneté Effective Ici et Là-bas, cité par le quotidien Le Soir Echos, cette mesure viole même "la nature secrète du vote".

Pour ce collectif, voter par procuration c’est "exclure les citoyens marocains de l’étranger du processus électoral", ce qui pourrait amener les MRE à boycotter les élections en les mettant sous tutelle.

Driss El Yazami, président du Conseil national des Droits de l’Homme (CNDH), estime que le mode du vote par procuration utilisé par une centaine de pays à travers le monde, est tout à fait constitutionnel. L’adoption de cette mesure s’explique par la complexité de l’opération du vote direct, mais aussi par manque de moyens , explique le président du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME).

Jugé "discriminatoire et anticonstitutionnel" par certaines associations de MRE, le vote par procuration est défendu par le CMCE qui estime qu’un scrutin législatif suppose un découpage électoral précis, avec des circonscriptions et un corps électoral identifié, contrairement à un scrutin référendaire caractérisé par la facilité de son organisation.

Driss Ajbali, membre du CCME affirme au Soir Echos, que l’unique raison qui pousse les autorités marocaines à opter pour le vote par procuration est la difficulté d’organiser un scrutin législatif "eu égard à la nature de l’immigration marocaine, qui a changé trois fois de volume et qui est caractérisée par un éclatement planétaire".

Se référant à la faible participation des MRE au référendum constitutionnel du premier juillet dernier malgré les moyens mis à leur disposition, le CCME s’interroge s’il est vraiment judicieux de mobiliser une logistique de taille, si le taux de participation au scrutin législatif est aussi faible que celui du référendum. Le Conseil semble oublier que les législatives de 2007 ont été marquées par le taux de participation très bas : 37%.

- Par: Jalil Laaboudi



Ces articles peuvent vous intéresser
Une journaliste égyptienne insulte le Maroc puis s'excuse le lendemainUne journaliste égyptienne insulte le Maroc puis s’excuse le lendemain
Après s’être acharnée, mardi, sur le gouvernement Benkirane et le peuple marocain, dans son émission télévisée "la matinée de On TV", l’animatrice...
Insolite : des Egyptiens prêtent allégeance au roi Mohammed VIInsolite : des Egyptiens prêtent allégeance au roi Mohammed VI
Des facebookiens (apparemment des Égyptiens) ont créé, vendredi, une page sur Facebook intitulée "Nous sommes des jeunes Egyptiens, nous prêtons...
L'Arabie Saoudite « punit » les Pays-Bas à cause de Geert WildersL’Arabie Saoudite « punit » les Pays-Bas à cause de Geert Wilders
A cause des propos et des agissements de Geert Wilders, Ryad vient d’imposer des sanctions commerciales à l’encontre des entreprises néerlandaises....
Une affaire de photos pornographiques secoue le lycée Lyautey de CasablancaUne affaire de photos pornographiques secoue le lycée Lyautey de Casablanca
Depuis quelques jours, un compte Instagram diffuse des photos de jeunes lycéens du Lycée Lyautey, à Casablanca, sur internet. Le compte est fermé...
Sanctions russes : l'Espagne pleure, le Maroc ritSanctions russes : l’Espagne pleure, le Maroc rit
La Russie a annoncé aujourd’hui la mise en place d’un « embargo total » sur de nombreux produits alimentaires en provenance des pays européens et...
Hollywood : une actrice américaine invoque le droit marocain pour son divorceHollywood : une actrice américaine invoque le droit marocain pour son divorce
Une actrice américaine qui se dit être une « Moorish National Aboriginal », refuse que des tribunaux américains traitent son divorce. Avec documents...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014