>

Les exigences d’une femme voilée à l’examen oral

19 janvier 2003 - 15h25
Les exigences d'une femme voilée à l'examen oral

Lettre ouverte à Luc Ferry, Ministre de l’Education Nationale,

Au mois de Juin 2002, une candidate libre au baccalauréat a exigé et obtenu du proviseur du lycée Poquelin, à Saint Germain en Laye, de choisir le sexe de son examinateur et s’est présentée à l’épreuve d’anglais, sous la tutelle
de son mari, entièrement voilée.

Cet évènement, que nous jugeons aussi grave que choquant, n’est que l’aboutissement de la politique de reculs et de tergiversations exercée par vos prédécesseurs, en matière de voile islamique. Qu’un chef de centre d’examen ait pris la responsabilité de créer un précédent aussi dangereux, qu’un enseignant ait accepté l’épreuve, montre dans quel désarroi sont
abandonnés les enseignants et les établissements scolaires, privés de tout soutien légitime, de toute référence rigoureuse, face aux exigences
croissantes des mouvements fondamentalistes.
Si nous sommes favorables à l’interdiction pure et simple de toute exhibition de caractère religieux dans l’enceinte de l’école publique, nous dénonçons bien plus fermement le foulard, voile, hjidjab ou burqa qui ne peut en aucune façon se réduire à un " signe discret " d’appartenance. Il a toujours été, et le devient chaque jour davantage, un signe patent de l’aliénation des femmes. Nous vous invitons, M. le Ministre, à prêter l’oreille aux mouvements féministes qui signalent ce formidable recul de l’émancipation des femmes, aux appels angoissés de femmes des banlieues quise voient abandonnées par les pouvoirs publics d’une République dite laïque à la merci des intégrismes.
Nous attirons votre attention sur les propos de Mme Hanifa Cherifi, médiatrice de votre ministère et membre du Haut Conseil à l’Intégration et
nous souhaitons ardemment que vos services montrent, comme elle, le courage et la lucidité que n’ont pas su avoir vos prédécesseurs. Il est de la plus extrême urgence que soit publié un texte ministériel qui proscrive enfin sans la moindre ambiguïté le port du foulard islamique dans l’école publique.

Le Bureau National

Comité Laïcité République
B.P. 145 - 75422 PARIS CEDEX 09

-


Ces articles peuvent vous intéresser
Quand la fête de l'Aïd rime avec sorcellerieQuand la fête de l’Aïd rime avec sorcellerie
Une vidéo publiée hier sur Youtube montre deux têtes de moutons de l’Aïd El Kébir avec à l’intérieur ce qui semble être de la sorcellerie. Cela se passe...
Le milliardaire américain David Rockefeller en vacances au MarocLe milliardaire américain David Rockefeller en vacances au Maroc
L’homme d’affaires américain David Rockefeller a choisi la capitale spirituelle du Maroc, Fès, pour quelques jours de...
Une Française lance un appel au Roi Mohammed VIUne Française lance un appel au Roi Mohammed VI
L’arrestation d’un apprenti djihadiste la semaine dernière alors qu’il s’apprêtait à rejoindre la Syrie via le Maroc et la Turquie, en compagnie de ses...
Voici les nouveaux « grands » taxis de CasablancaVoici les nouveaux « grands » taxis de Casablanca
Les Casablancais découvrent peu à peu les nouveaux grands taxis. Principalement des Renault Lodgy, ces nouveaux véhicules viennent remplacer les -...
Photo des deux plus belles first ladies au mondePhoto des deux plus belles first ladies au monde
Une photo de la Reine Rania de Jordanie et la princesse Lalla Salma a été publiée hier sur le compte Instagram de la Reine...
Voici les salaires des ministres marocainsVoici les salaires des ministres marocains
Dans une "opération de transparence", le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, Driss El Azami, vient de...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014