Recherche

Les MRE veulent une représentation au parlement

10 juillet 2002 - 15h15 - Marocains du monde

Les problèmes auxquels sont confrontés nos compatriotes résidents à l’étranger sont légion : résidence, enseignement de leurs enfants, insuffisance de la représentation consulaire, entraves en matière d’investissements et de statut personnel et la montée du racisme dans les pays d’accueil.

M. Mostapha Okacha, président de la chambre des conseillers, a tenu mardi, une séance de travail avec une délégation représentant les associations de la communauté marocaine installée en Italie.

Un communiqué de la chambre des conseillers indique que cette rencontre s’inscrit dans le cadre des rencontres que cette délégation aura avec des parlementaires et des membres du gouvernement et qui seront consacrées à l’examen des problèmes qu’affronte cette communauté dans le pays d’accueil.

M. Okacha a souligné, lors de cette rencontre, que les questions intéressant les MRE figurent parmi les principales préoccupations de la chambre des conseillers, mettant en relief les diverses initiatives prises par celle-ci et visant notamment à attirer l’attention sur les différents questions les intéressant. Parmi les problèmes auxquels ils sont confrontés, il a cité la résidence, l’enseignement de leurs enfants et la défense de leurs intérêts économiques et sociaux. M. Okacha a mis l’accent sur l’importance du dialogue entre les représentants de cette communauté et les responsables marocains afin de définir clairement les droits et les obligations des deux parties.

De leur côté, les représentants des associations des Marocains résidant en Italie, ont souligné que cette rencontre reflète les changements profonds intervenus dans le traitement des questions concernant les MRE de manière générale, émettant l’espoir que de telles rencontres se poursuivent dans le but de consolider la coopération entre leurs associations et la chambre des conseillers.

Cette rencontre a été l’occasion pour les représentants des associations de Marocains établis en Italie d’exposer leurs problèmes tels que l’insuffisance de la représentation consulaire marocaine en Italie, le manque d’activités éducatives et culturelles, les difficultés rencontrées en matière d’investissements et de statut personnel et la montée du racisme dans les pays d’accueil. Les membres de la délégation ont plaidé en faveur "de leur représentation au
sein du parlement à l’instar des expériences précédentes".

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact