>

"Lettre ouverte" au roi du Maroc pour éradiquer la corruption dans l’armée

21 octobre 2002 - 15h23
"Lettre ouverte" au roi du Maroc pour éradiquer la corruption dans l'armée

Une "lettre ouverte" adressée au roi du Maroc Mohammed VI, publiée dimanche dans un hebdomadaire indépendant, appelle le souverain à "éradiquer" la corruption dans l’armée et à répondre aux revendications d’un "comité d’officiers libres" qui s’est récemment fait connaître.

"Agissez, Sire, et faites la révolution qu’attend votre peuple, une révolution qui éradique la corruption, met fin à l’impunité, assure et asseoit la véritable démocratie et l’Etat de droit", lance cette lettre ouverte au souverain que publie l’hebdomadaire Le Journal.

Son auteur Khalid Jamaï, proche de la direction du journal, indique qu’une partie de la presse indépendante marocaine "a, plus d’une fois, tiré la sonnette d’alarme et dit clairement, sans ambiguïté, que dans l’armée s’est constitué un lobby économique très puissant".

La lettre évoque un communiqué publié dans le journal français Le Monde par un "Comité d’action des officiers libres des forces armées marocaines" où des gradés anonymes dénoncent la corruption dans l’armée. Le communiqué dénonçait "le pouvoir des généraux en place et de certains officiers supérieurs" qui puisent "dans les caisses des différents corps d’armée".

Le Journal cite par ailleurs des "sources généralement bien informées" pour dire que ce "comité d’action", de création récente, "serait bien réel". Il ne regrouperait "que quelques officiers, opérant dans le sud marocain", mais aurait l’intention de mener "d’autres actions".

Commentant cette initiative, la lettre ouverte estime que les militaires concernés "ont choisi cette voie que l’on peut contester, peut-être parce qu’ils n’ont pas trouvé d’autre canal pour communiquer" avec le roi.

Leur choix pourrait également être influencé, selon M. Jamaï, par le sort de deux sous-officiers de l’Oriental qui auraient été condamnés à sept ans de prison pour avoir voulu informer les autorités des "turpitudes" de leurs supérieurs.

M. Jamaï a appelé le roi du Maroc à agir "avec sagesse et fermeté" et à ne pas céder à "ceux qui viendront soutenir des thèses de complots".

www.africatime.com
AFP

-


Ces articles peuvent vous intéresser
L'une des plus belles photos de l'année a été prise au MarocL’une des plus belles photos de l’année a été prise au Maroc
Chaque année « World Press Photo » récompense les plus belles photos de l’année. En 2014, le concours a dû départager 5754 photos de tous types faites...
Maroc : un touriste britannique condamné pour homosexualitéMaroc : un touriste britannique condamné pour homosexualité
Un touriste britannique a été condamné à quatre mois de prison par un tribunal marocain pour « actes homosexuels ». Ray Cole, un retraité qui...
Le Sénégal réagit suite à l'assassinat de Charles Ndour à TangerLe Sénégal réagit suite à l’assassinat de Charles Ndour à Tanger
Les autorités sénégalaises ont réagi suite à la mort de l’un de leurs ressortissants tué lors d’affrontements entre subsahariens et habitants du quartier...
Quand le parlement marocain devient un ring de boxeQuand le parlement marocain devient un ring de boxe
Deux heures à peine après le discours du Roi Mohammed VI appelant les élus à donner l’exemple aux Marocains et à privilégier l’intérêt de la nation aux...
Badr Hari insulté de tous les noms par Patrice QuarteronBadr Hari insulté de tous les noms par Patrice Quarteron
Le Français Patrice Quarteron n’a pas été tendre avec le kickboxeur marocain Badr Hari. Raciste, communautariste, buveur d’alcool, telles sont...
Quand un ministre belge traitait les Marocains de « petits cons »Quand un ministre belge traitait les Marocains de « petits cons »
A peine nommé, le voilà déjà dans l’embarras. Le nouveau secrétaire d’Etat belge à l’Asile et la Migration, Théo Francken, est attaqué depuis quelques...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014