Recherche

La liste des ministres du gouvernement Benkirane revue par le Palais

2 janvier 2012 - 22h07 - Maroc

Le ministère des Finances aurait été divisé en deux départements. Le premier reviendrait au PJD avec à sa tête Najib Boulif. Le deuxième département serait celui du budget, des impôts et des comptes privés, et serait dirigé par l’istiqlalien Nizar Baraka.

D’autres départements devraient changer de mains tel que celui de l’Industrie et du Commerce qui reviendrait au PJD et serait réservé à Abdelkader Amara. Le ministère de l’Equipement et des Transports serait quant à lui géré par Abdelaziz Rebbah du PJD.

Liste des ministres revue par le Palais :

  •  Abdelilah Benkirane : Président du gouvernement
  •  Abdellah Baha : Ministre d’Etat sans portefeuille
  •  Saâdine El Othmani : Ministre des Affaires étrangères
  •  Mustapha Ramid : Ministre de la Justice
  •  Abdelaziz Rebbah : Ministre de l’Equipement et du Transport
  •  El Habib Choubani : Ministre chargé des relations avec le parlement
  •  Lahcen Daoudi : Ministre de l’Enseignement supérieur
  •  Bassima Hakkaoui : Ministre de la Solidarité et de la Famille
  •  Najib Boulif : Ministre des Affaires générales et de l’arbitrage
  •  Driss Azami : Ministre du Budget et des Comptes publics
  •  Abdelkader Amara : Ministre du Commerce et de l’Industrie
  •  Nizar Baraka : Ministre du Budget et des Impôts
  •  Fouad Douiri : Ministre de l’Energie et des Mines
  •  Abdallah Bakkali : Ministre de la Culture et de la Communication
  •  Mohamed El Ouafa : Ministre délégué aux Affaires étrangères
  •  Mohand Laenser : Ministre de l’Intérieur
  •  Lahcen Haddad : Ministre du Tourisme
  •  Nabil Benabdallah : Ministre de l’Habitat
  •  Lhoucine Ouardi : Ministre de la Santé
  •  Gajmoula Bent Abi : Ministre déléguée chargée de la communauté marocaine à l’étranger
  •  Abdelouahed Souhail : Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle

    Les ministères de l’Artisanat, de l’Education, de la Jeunesse et des Sports et de la Modernisation feraient toujours l’objet de tractations entre les partis de la coalition gouvernementale.

    Aziz Akhannouch qui a démissionné dimanche du Rassemblement National des Indépendants (RNI), resterait à la tête du département de l’Agriculture mais sans couleur politique. Dans les coulisses, il est également annoncé comme ministre de l’Intérieur.

  • Bladi.net

    Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact