>

La liste des ministres du gouvernement Benkirane revue par le Palais

2 janvier 2012 - 22h07
La liste des ministres du gouvernement Benkirane revue par le Palais

Le ministère des Finances aurait été divisé en deux départements. Le premier reviendrait au PJD avec à sa tête Najib Boulif. Le deuxième département serait celui du budget, des impôts et des comptes privés, et serait dirigé par l’istiqlalien Nizar Baraka.

D’autres départements devraient changer de mains tel que celui de l’Industrie et du Commerce qui reviendrait au PJD et serait réservé à Abdelkader Amara. Le ministère de l’Equipement et des Transports serait quant à lui géré par Abdelaziz Rebbah du PJD.

Liste des ministres revue par le Palais :

  •  Abdelilah Benkirane : Président du gouvernement
  •  Abdellah Baha : Ministre d’Etat sans portefeuille
  •  Saâdine El Othmani : Ministre des Affaires étrangères
  •  Mustapha Ramid : Ministre de la Justice
  •  Abdelaziz Rebbah : Ministre de l’Equipement et du Transport
  •  El Habib Choubani : Ministre chargé des relations avec le parlement
  •  Lahcen Daoudi : Ministre de l’Enseignement supérieur
  •  Bassima Hakkaoui : Ministre de la Solidarité et de la Famille
  •  Najib Boulif : Ministre des Affaires générales et de l’arbitrage
  •  Driss Azami : Ministre du Budget et des Comptes publics
  •  Abdelkader Amara : Ministre du Commerce et de l’Industrie
  •  Nizar Baraka : Ministre du Budget et des Impôts
  •  Fouad Douiri : Ministre de l’Energie et des Mines
  •  Abdallah Bakkali : Ministre de la Culture et de la Communication
  •  Mohamed El Ouafa : Ministre délégué aux Affaires étrangères
  •  Mohand Laenser : Ministre de l’Intérieur
  •  Lahcen Haddad : Ministre du Tourisme
  •  Nabil Benabdallah : Ministre de l’Habitat
  •  Lhoucine Ouardi : Ministre de la Santé
  •  Gajmoula Bent Abi : Ministre déléguée chargée de la communauté marocaine à l’étranger
  •  Abdelouahed Souhail : Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle

    Les ministères de l’Artisanat, de l’Education, de la Jeunesse et des Sports et de la Modernisation feraient toujours l’objet de tractations entre les partis de la coalition gouvernementale.

    Aziz Akhannouch qui a démissionné dimanche du Rassemblement National des Indépendants (RNI), resterait à la tête du département de l’Agriculture mais sans couleur politique. Dans les coulisses, il est également annoncé comme ministre de l’Intérieur.

    - Par: Jalil Laaboudi



  • Ces articles peuvent vous intéresser
    Quand « Marocain » devient une insulte aux Pays-BasQuand « Marocain » devient une insulte aux Pays-Bas
    Le mot « Marocain » fait partie des insultes les plus utilisées dans les cours de récréation aux Pays-Bas, d’après les résultats provisoires d’une étude...
    Accident de tramway à Salé, plusieurs blessésAccident de tramway à Salé, plusieurs blessés
    Nouvel accident du tramway de Rabat. Ce matin vers 9h20, un camion a percuté une rame de tramway au niveau de Bab Lamrissa à Salé. Le camion venait...
    50.000 retraités français au Maroc50.000 retraités français au Maroc
    Plus d’un million de Français ont décidé de passer leur retraite en dehors de l’Hexagone. Le Maroc reste une destination privilégiée pour bon nombre...
    Quand la fête de l'Aïd rime avec sorcellerieQuand la fête de l’Aïd rime avec sorcellerie
    Une vidéo publiée hier sur Youtube montre deux têtes de moutons de l’Aïd El Kébir avec à l’intérieur ce qui semble être de la sorcellerie. Cela se passe...
    Voici les nouveaux « grands » taxis de CasablancaVoici les nouveaux « grands » taxis de Casablanca
    Les Casablancais découvrent peu à peu les nouveaux grands taxis. Principalement des Renault Lodgy, ces nouveaux véhicules viennent remplacer les -...
    Chute historique des ventes d'alcool au MarocChute historique des ventes d’alcool au Maroc
    La vente d’alcool dans les circuits légaux serait en chute libre depuis la décision de l’enseigne Marjane de fermer les rayons d’alcool dans la...


    Les rubriques de Bladi.net

    MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

    Bladi.net

    Qui sommes-nous?
    Notre équipe
    Charte de confidentialité
    ContactPublicité
    › Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
    › Bladi.net : 2002 - 2014