>

M2M à la conquête du monde

26 septembre 2007 - 11h33
M2M à la conquête du monde

L’été aura été très dynamique chez M2M, avec désormais une présence confirmée sur tous les continents. Alors qu’en Amérique latine, le groupe vient de remporter le marché important de la Transbank pour la sécurisation des transactions électroniques de 22 banques au Chili. En Europe, Unipay’s, le prestataire mondial de services bancaires mobiles a confié à l’expert marocain de la transaction électronique sécurisée, la gestion globale de ses activités en mode outsourcing. Au Maghreb, le groupe consolide sa base.

En Algérie, M2M s’attaque à la mise en production de plusieurs applications de téléphone mobile. Et au Maroc, la société prévoit d’industrialiser l’activité outsourcing à travers le lancement prochain d’une plateforme industrielle, dénommée Utis (Usine de Traitement Informatique Sécurisé).

Puis, en juillet dernier, le groupe inaugure sa filiale M2M Asia à
Singapour, confirmant ainsi les ambitions mondiales d’un groupe maroco-marocain qui vise le top 3 de la profession.

Le gouvernement marocain vous a confié la concession du nouveau système de gestion des permis de conduire, opérationnel depuis le vendredi 18 août 2007. C’est une expérience avant-gardiste dans un pays en voie de développement ; quelles sont les plus grandes difficultés auxquelles vous avez dû faire face ?

Ce projet est effectivement une première technologique mondiale en matière de développement multi-applicatif avancé. Il est également un des plus larges projets de dématérialisation des flux au niveau du bassin méditerranéen. Son caractère avant-gardiste a été un challenge que nous avons pu relever avec succès et dans des délais record.

Au sein de ce projet, nous avons apporté notre expertise métier développée de par le monde dans la conception, la maîtrise d’œuvre, l’intégration et l’exploitation des systèmes globaux de gestion de la transaction électronique à haute volumétrie.

Au-delà des aspects technologiques et techniques qui sont notre corps de métier et que nous avons su adapter et faire évoluer grâce aux ambitions portées par ce grand projet, je tiens à souligner l’importance de la qualité de la collaboration avec le ministère et nos partenaires étrangers. Ce projet est notre fierté commune et ceci s’exprime aujourd’hui par des résultats tangibles.

Vous commencez grâce à vos différents chantiers dans le monde à acquérir une expertise à l’international. Quels sont vos avantages comparatifs par rapport à vos concurrents nationaux ou internationaux ?

Avec une offre métier globale, des expertises verticales fortes, des équipes performantes, un portefeuille de solutions compétitives et une politique commerciale et technologique basée sur l’innovation durable, M2M Group a su convaincre ses prestigieux clients de son éligibilité sur les très grands contrats, et ce sur l’ensemble de la chaîne de valeur (conseil, conception, intégration de systèmes et infogérance).

C’est ce qui fait la force de notre stratégie de développement à long terme et qui nous permet de nous positionner d’une manière solide face à une concurrence mondiale avancée, où nos concurrents sont principalement des sociétés américaines et européennes.

Pourquoi avoir attendu si longtemps pour vous positionner sur le marché asiatique ? Allez-vous adopter une stratégie spéciale pour ce continent où la concurrence en informatique est nettement plus importante ?

La création d’une filiale en Asie faisait partie d’un plan de croissance global. C’est un projet qui figurait parmi nos priorités. Jusqu’à présent, les activités commerciales du groupe en Asie étaient assurées par un réseau de partenaires et de distributeurs, ce qui nous a permis d’apprécier le fort potentiel des pays de l’Asie.

En réponse à votre question relative à notre stratégie concurrentielle, je tiens à rappeler que, dans cette région, nos perspectives sont motivées par de grands projets tels que, les larges migrations EMV ou les projets e-gov prévus au lancement dans le court à moyen terme. Sur ces projets, nous ne ferons certainement pas face à la concurrence locale. La différentiation se joue sur l’expertise internationale et la capacité d’innovation, et, bien entendu, la proximité dont s’est dotée la nouvelle filiale, nous permettra de jouer un rôle actif sur ces projets.

Sur quels projets portent vos investissements prioritaires ?

M2M Group recherche sans cesse à capitaliser sur les expertises acquises et à innover dans chacun de ses domaines d’activité.
C’est dans cet esprit de développement technologique avancé que nous consacrons nos principaux investissements aux activités de R&D ainsi qu’aux différentes actions de développement des compétences métier de nos équipes. A titre d’exemple, sur les trois dernières années, une moyenne de 1.962 jours de travail par an a été allouée à des projets de R&D pour un investissement annuel moyen de plus de 4 millions de dirhams.

L’Economiste - Najlae Naaoumi

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Casablanca : le bilan passe à 8 morts dans l'effondrement d'immeubles (Màj)Casablanca : le bilan passe à 8 morts dans l’effondrement d’immeubles (Màj)
Le bilan de l’effondrement de trois bâtiments dans le quartier Bourgogne, à Casablanca, s’est encore aggravé ce samedi avec la mort de 4 autres...
Le Maroc n'est pas à l'abri des tsunamisLe Maroc n’est pas à l’abri des tsunamis
Les efforts entrepris ces dernières années au niveau des systèmes d’alerte contre les tsunamis au Maroc ont, semble-t-il, commencé à porter leurs...
Asilah : une ministre Bahreïnienne se fait voler par une journaliste marocaineAsilah : une ministre Bahreïnienne se fait voler par une journaliste marocaine
Sheikha Mai bint Mohammad Al Khalifa, ministre Bahreïnienne de la culture, s’est fait subtiliser son téléphone, le 8 août, lors de la cérémonie...
Quand la France utilise le Maroc pour faire passer ses produits en RussieQuand la France utilise le Maroc pour faire passer ses produits en Russie
Des producteurs français de fruits et légumes ont trouvé un stratagème pour exporter leurs produits vers la Russie, sans être inquiétés par l’embargo...
Une députée marocaine très critiquée pour un geste d'aumône malsainUne députée marocaine très critiquée pour un geste d’aumône malsain
Il faut réfléchir à deux fois avant de publier des photos ou des statuts sur les réseaux sociaux. Latifa Ziouani en fait aujourd’hui les frais....
Immobilier : des appartements et villas bradés à 50% au MarocImmobilier : des appartements et villas bradés à 50% au Maroc
Pour liquider son stock, un promoteur immobilier au Maroc propose jusqu’à 50% de réduction sur des appartements et même des villas, dans plusieurs...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014