Recherche

Un Marocain meurt en tentant de sauver des clandestins dans le détroit de Gibraltar

4 mars 2013 - 12h01 - Société

Un membre d’équipage du fast ferry marocain le Bissat, est mort samedi en tentant de porter secours à cinq clandestins tombés d’un canot de sauvetage au détroit de Gibraltar, environ 8 km au nord de Tanger.

Le ferry qui assure la liaison entre les ports de Tanger et Tarifa en Espagne, avait donné l’alerte avant qu’un membre d’équipage ne décide de sauter à l’eau pour sauver les immigrants subsahariens en détresse.

Le marin marocain Y.H. avait réussi à sauver deux personnes, avant d’être surpris par une grosse vague, qui l’a propulsé vers le moteur. Le corps du marin a été happé par l’une des turbines du paquebot, rapporte Akhbar Al Yaoum.

Des restes humains ont été par la suite découverts dans la zone du moteur par la garde civile espagnole au port de Tarifa. Deux clandestins ont trouvé la mort dans le naufrage du canot de sauvetage.

Les rescapés secourus par les gardes côtes espagnols affichaient des signes graves d’hypothermie, en raison des mauvaises conditions météorologiques. Une enquête a été ouverte au Maroc pour déterminer les circonstances dans lesquelles l’embarcation avait quitté le Maroc.

Les clandestins auraient été remorqués par un bateau de pêche jusqu’au large avant d’être abandonnés à leur sort, d’après les premiers éléments de l’enquête.

En octobre dernier, 14 clandestins avaient trouvé la mort au large d’Al Hoceima, en tentant de gagner les côtes espagnoles.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact