>

Le Maroc se mobilise pour apporter son aide après les attentats d’Alger

14 décembre 2007 - 00h29
Le Maroc se mobilise pour apporter son aide après les attentats d'Alger

Des citoyens ordinaires aux plus hauts responsables, les Marocains condamnent fermement les attentats de mardi à Alger. Ils considèrent cette tragédie comme une occasion de coordonner les efforts des deux pays dans leurs efforts de lutte contre le terrorisme.

Le Roi Mohammed VI a déclaré que le terrorisme est "étranger à la religion et à la culture des peuples de la région et est condamné à la fois par la religion et par la loi".

Les Marocains condamnent fermement le double attentat terroriste qui a frappé Alger mardi 11 décembre. Le Roi Mohammed VI a immédiatement envoyé au Président algérien Abdelaziz Bouteflika un message de sympathie et renouvelé son soutien total aux efforts de l’Algérie pour éradiquer le terrorisme et tous ceux qui le soutiennent.

Le chef de l’Etat marocain a déclaré que son pays était disposé à aider l’Algérie à lutter contre ce fléau qui, a-t-il dit, est "étranger à la religion et à la culture des peuples de la région et est condamné à la fois par la religion et par la loi."

La menace du terrorisme continue de planer sur la région, en particulier au Sahel, où le crime organisé et le terrorisme connaissent une résurgence. La région est devenue le terreau d’al-Quaïda après que l’ancien Groupe Salafiste pour le Prêche et le Combat (GSPC) ait annoncé qu’il souhaitait unir ses forces à celles du réseau terroriste et adopté des plans terroristes pour tous les pays de la région. Le gouvernement marocain a affirmé que la coopération entre les pays du Maghreb est donc essentielle dans la lutte contre le terrorisme.

Lahcen Daoudi, député du Parti pour la Justice et le Développement, a fait part à Magharebia de sa condamnation absolue des attentats terroristes à Alger. "Tout attentat qui cible des innocents est condamnable dans les termes les plus durs. La coopération entre les deux pays s’impose, dans l’intérêt des deux peuples", a-t-il affirmé.

Thami El Khyari, secrétaire national du Front des Forces Démocratiques, est d’accord, affirmant que ces attentats sont un appel pour l’ensemble des Marocains et des Algériens à coordonner leurs efforts pour lutter contre ce fléau et garantir la sécurité de leurs peuples.

Les citoyens ont également manifesté leur soutien à leurs voisins algériens. D’une seule voix, ils se sont prononcés contre le terrorisme qui frappe de plein fouet la région depuis ces dernières années.

Charaf Mohammed, ingénieur et syndicaliste, a déclaré qu’il était "stupéfait, comme tout Marocain et Maghrébin, de voir nos semblables se faire exploser pour tuer des êtres humains innocents". Il estime que la solution réside dans la démocratisation des pays du Maghreb. "Ni le terrorisme ni la répression ne feront du Maghreb une région de prospérité et de paix", a-t-il déclaré.

Chourouk Maâtaoui, une enseignante, estime qu’il est temps pour le Maroc et l’Algérie d’oublier tous leurs différends afin de faire de la lutte contre le terrorisme une priorité commune et d’éradiquer le fléau à la racine. "La coopération dans ce domaine est insuffisante entre les deux pays. Sans la conjugaison des efforts des Etats du Maghreb, le fléau continuera à faire d’autres victimes innocentes", affirme-t-elle.

Magharebia - Sarah Touahri

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Marbella : des trafiquants débarquent leur drogue sur une plage bondée de touristesMarbella : des trafiquants débarquent leur drogue sur une plage bondée de touristes
Après les Zodiacs, les go-fast, les mules et les camionnettes chargées, voilà que des trafiquants ont le culot de débarquer leur drogue en...
Le tramway de Casablanca déraille après avoir été percuté par un busLe tramway de Casablanca déraille après avoir été percuté par un bus
Un bus de transport urbain a percuté de plein fouet un tramway à Casablanca mardi vers 16h30, au croisement des boulevards Oum Rabii et Sidi...
Rachida Khalil et son mari Henri Proglio (patron d'EDF) soupçonnés de trafic d'influenceRachida Khalil et son mari Henri Proglio (patron d’EDF) soupçonnés de trafic d’influence
Il y a un peu plus d’un an, on célébrait leur mariage. Aujourd’hui, ils intéressent la justice. En effet, le parquet de Paris enquête sur un possible...
50.000 retraités français au Maroc50.000 retraités français au Maroc
Plus d’un million de Français ont décidé de passer leur retraite en dehors de l’Hexagone. Le Maroc reste une destination privilégiée pour bon nombre...
Le Roi Mohammed VI en colère contre les députés au langage ordurierLe Roi Mohammed VI en colère contre les députés au langage ordurier
Le langage ordurier utilisé par certains députés marocains sous la coupole de l’hémicycle exacerbe le Roi Mohammed VI. Le Souverain en a même fait...
Baccalauréat 2014 au Maroc : les cas de tricherie les plus insolitesBaccalauréat 2014 au Maroc : les cas de tricherie les plus insolites
Un élève a été considéré par les internautes marocains comme étant le candidat le plus idiot aux examens du baccalauréat 2014. Le jeune garçon a écrit...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014