Recherche

Le Maroc et l’Algérie appellent à un sommet de l’UMA

17 novembre 2011 - 14h26 - Maroc

Le ministre algérien des Affaires étrangères Mourad Medelci, a rencontré mercredi son homologue marocain Taïb Fassi Fihri à Rabat. Les deux politiciens ont décidé de la tenue d’urgence d’un sommet des ministres des Affaires étrangères des pays de l’Union du Maghreb Arabe (UMA), d’après un communiqué officiel.

Amar Belani, porte-parole du ministère des Affaires étrangères algérien, a affirmé jeudi que les deux ministres ont estimé que cette rencontre devait se faire dans les plus brefs délais afin d’évaluer la situation dans la région et explorer les opportunités de coopération.

Mourad Medelci avait déclaré en marge de la réunion extraordinaire du Conseil de la Ligue arabe consacré à la situation en Syrie mercredi à Rabat : "Nous avons une feuille de route, qui a démarré il y a quelques mois à travers des rencontres ayant réuni les différents ministres des deux pays et qui ont commencé à produire des effets concrets".

Fondée le 17 février 1989 à Marrakech à l’initiative de feu Hassan II, en présence de chefs d’Etat maghrébins, l’Union du Maghreb Arabe (UMA) a pour ambition d’unir les pays du Maghreb sur tous les plans et de favoriser la libre circulation des personnes et des biens.

L’engagement de Hassan II de construire un grand Maghreb uni, est aujourd’hui encore l’un des principaux objectifs de Mohammed VI, qui appelle sans cesse l’Algérie à normaliser ses rapports avec le Maroc, à ouvrir ses frontières et à entreprendre la construction de l’édifice Maghrébin.

A l’occasion du 36ème anniversaire de la marche verte, le Roi marocain avait encore une fois invité l’Algérie à adhérer au processus de construction du grand Maghreb Arabe, pour la "concrétisation commune des attentes des générations présentes et à venir qui aspirent à l’avènement d’un ordre maghrébin nouveau, fort de cinq pays".

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact