Recherche

Quels obstacles pour le Maroc à la CAN-2013 ?

12 janvier 2013 - 15h01 - Sport

Une nouvelle ère a commencé pour les Lions sous la houlette de Rachid Taoussi. Malgré quelques accrocs, l’équipe marocaine suscite l’espoir chez les fans du ballon rond. Pourtant plusieurs obstacles pourraient empêcher les Lions d’atteindre le deuxième tour de la Coupe d’Afrique des Nations 2013.

L’arbitrage, les blessures, les conflits et la vuvuzela sont les principales entraves qui rebutent les joueurs et inquiètent les entraîneurs en Coupe d’Afrique des Nations, rapporte Akhbar Al Yaoum.

Le premier obstacle que pourraient rencontrer les Lions de l’Atlas est l’arbitrage, car les arbitres ferment souvent les yeux sur les fautes commises par certains joueurs africains préférant la force à la tactique.

Les blessures aussi inquiètent Rachid Taoussi. A ce jour, Mounir Hamdaoui et Younès Belhanda, souffrent de blessures. Hamdaoui était d’ailleurs absent lors du match face à la Zambie (0-0). Belhanda, touché aux adducteurs jeudi lors d’un entraînement, doit lui passer un examen ce samedi.

En 2012, ce sont les conflits entre Eric Gerets et certains joueurs de la sélection marocaine, qui avaient provoqué l’élimination précoce des Lions de l’Atlas de la Coupe d’Afrique. Ce fut également le cas en 1998, 2000 et 2008,

D’après France Football, les Lions de l’Atlas sont encore toujours divisés par des conflits internes. Le magazine français affirme également qu’un règlement de comptes est à l’origine de la non sélection de certains joueurs au profit de joueurs manquant d’expérience.

Enfin, la vuvuzela utilisée par les supporteurs des équipes africaines, pourrait également influencer les résultats des équipes du Maghreb d’après les médias sud-africains. Les joueurs de ces équipes, souvent habitués à jouer en Europe, auraient du mal à se concentrer en raison du bourdonnement assourdissant émis par cet instrument de musique.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact