>

Maroc : Centre d’accueil pour mineurs - l’apport de Bruxelles

3 août 2006 - 12h03
Maroc : Centre d'accueil pour mineurs - l'apport de Bruxelles

L’Union européenne cofinancera la construction au Maroc de deux centres d’accueil pour les mineurs en situation illégale eu Europe. Tanger et Marrakech ont été choisis pour abriter ces deux édifices. Cette annonce émane de la Commissaire chargée des relations internationales, Bénita Ferrero-Waldner en réponse à une question orale au Parlement européen. L’enveloppe budgétaire allouée à ce projet est estimée à 3 millions d’euros. Bruxelles aura à supporter 2 millions d’euros tandis que la Communauté de Madrid se chargera du reste.

Selon Mme Ferrer-Waldener, la participation de Bruxelles à la construction de ces deux centres a été prélevée du fonds AENEAS destiné à apporter une assistance financière et technique à des pays tiers qui font face aux aléas de flux migratoires. Une condition que le Maroc remplit parfaitement. Le 12 novembre 2004, en effet, la Commission européenne a adopté une décision concernant le programme AENEAS, visant à apporter de manière spécifique et complémentaire une aide technique et financière aux pays tiers dans le domaine des migrations et de l’asile.

Selon les promoteurs de cette initiative, l’objectif de l’implantation de ces deux centres à Tanger et Marrakech répond à une demande incessante visant l’amélioration des conditions de réception et la protection des mineurs marocains non-accompagnés en Espagne. Un moyen pour éviter d’une part, le rapatriement forcé de ces enfants. Un acte qui a été vivement dénoncé par des ONG espagnoles et européennes et qui a mis les autorités marocaines et espagnoles dans l’embarras, et d’autre part, il pourrait donner une certaine légalité àcette affaire en la mettant sous la responsabilité partagée des gouvernements des deux pays. Par ailleurs, la Commission européenne estime que ce projet est "conforme à la Convention de 1989 des droits des enfants et aux principes de la légalité internationale".

Selon des statistiques datant de 2005, le nombre des mineurs marocains non-accompagnés qui résident dans des centres d’accueil en Espagne est de 4441. Un chiffre qui a forcément augmenté courant cette année et qui ne prend pas en compte ceux qui errent dans les rues de la Catalogne ou de l’Andalousie.

Mohamed Jaabouk - Libération

-


Ces articles peuvent vous intéresser
L'Algérie met fin à la carte de résidence illimitée pour les MarocainsL’Algérie met fin à la carte de résidence illimitée pour les Marocains
Les Marocains résidant en Algérie doivent désormais renouveler leur carte de séjour une fois par trimestre. Ainsi en a décidé le ministère de...
Vidéo : Snoop Dogg est à MarrakechVidéo : Snoop Dogg est à Marrakech
L’une des anciennes gloires du rap américain, Snoop Dogg, est arrivé hier à Marrakech. Il a été accueilli par plusieurs dizaines de fans et autant de...
Dieudonné s'adresse au roi Mohammed VIDieudonné s’adresse au roi Mohammed VI
Une semaine après l’annulation du spectacle de Dieudonné à Casablanca, l’humoriste s’est adressé aujourd’hui au roi Mohammed VI, lui demandant de...
Maroc : avec ou sans hijab ?Maroc : avec ou sans hijab ?
Pour certaines Marocaines c’est une obligation religieuse, pour d’autres c’est pour ne pas être dérangé par les hommes. Pour d’autres enfin, elles le...
France : un voyage au Maroc offert à des policiers par un trafiquant de drogueFrance : un voyage au Maroc offert à des policiers par un trafiquant de drogue
Un couple de policiers a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour corruption et non justification de ressources. Ils sont soupçonnés...
Divorce de Dounia BoutazoutDivorce de Dounia Boutazout
La comédienne marocaine Dounia Boutazout aurait officiellement entamé une procédure de divorce contre son époux Wadie Berrada, auprès du tribunal de...
Benkirane préfère sortir du gouvernement que de contrarier le PalaisBenkirane préfère sortir du gouvernement que de contrarier le Palais
"Nous sommes prêts à sortir du gouvernement, mais nous n’entrerons pas en conflit avec le Palais", a affirmé samedi à Rabat le chef du gouvernement...
Démantèlement d'une cellule terroriste qui voulait assassiner des personnalités marocainesDémantèlement d’une cellule terroriste qui voulait assassiner des personnalités marocaines
Une cellule terroriste qui s’apprêtait à exécuter des opérations terroristes d’une extrême gravité, visant à déstabiliser la sécurité et la stabilité du...
Une ministre du gouvernement Benkirane divorceUne ministre du gouvernement Benkirane divorce
Soumia Benkhaldoun, ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, vient...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2015