>

Maroc/Grande-Bretagne : "In Lord we trust"

12 janvier 2009 - 11h40
Maroc/Grande-Bretagne : "In Lord we trust"

Ian Luder, Lord Maire de la City de Londres, a terminé sa tournée. Accompagné de sa délégation, il s’est rendu mercredi au park de Casanearshore, un site de 250.000m² (dédié principalement aux activités tertiaires).

Cette rencontre a été l’occasion pour le Lord Maire de dresser un bilan sur les points saillants abordés durant son séjour au Maroc. Pour le Lord Maire, la situation actuelle de crise internationale est une raison de plus pour renforcer davantage le partenariat entre les deux pays. « Il faut œuvrer pour que la récession actuelle ne vire pas à la dépression économique. Nos deux gouvernements ont donc convenu de la nécessité et de l’urgence de travailler ensemble », a-t-il déclaré.

Le principal aspect de cette coopération réside au niveau des investissements. Ainsi, selon lui, de nombreux hommes d’affaires britanniques suivent de près la croissance rapide que connaît l’économie marocaine et veulent de plus en plus se renseigner sur les opportunités qu’offre le Maroc.

« Au Royaume-Uni, le Parlement est actuellement en train d’étudier une loi d’usage portant sur la création d’une agence destinée aux investissements au Maroc », a déclaré Luder. Et d’ajouter qu’il serait « utile pour le Maroc et la Grande-Bretagne d’ouvrir un bureau marocain à Londres destiné à attirer les investisseurs britanniques ».

Ainsi, selon Luder, le Maroc a toutes les chances de devenir un grand « hub » financier entre l’Europe et l’Afrique, étant donné sa position géographique de proximité et son statut avancé avec l’Europe. D’autant plus que le Maroc semble mieux outillé que nombre de ses voisins du pourtour méditerranéen, avec notamment une politique de libéralisation accrue du marché des capitaux et une stratégie de renforcement des groupes de travail « public-privé » en matière financière.

La formation-éducation est l’autre volet phare sur lequel Luder souhaite une coopération renforcée entre les deux pays. Pour lui, « le Maroc a l’avantage d’avoir une population jeune et le gouvernement a profondément conscience de la nécessité de lui assurer une formation de qualité, tout en développant ses talents et ses compétences ».

Il a également souligné l’importance économique de la ville de Casablanca, plateforme financière de choix et premier pôle industriel du pays.

Rappelons que la visite d’Ian Luder au Maroc a débuté le 4 janvier dernier. Cette dernière a permis à de nombreux opérateurs londoniens de mesurer les potentialités du Maroc en matière financière et de rencontrer plusieurs officiels du monde de la finance marocaine, tels que le gouverneur de Bank Al-Maghrib et le président du Conseil de surveillance de la Bourse.

Source : L’Economiste - Mohamed Mounadi

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Des gendarmes marocains pris en flagrant délit de corruptionDes gendarmes marocains pris en flagrant délit de corruption
Quoi qu’on en dise la corruption n’a pas baissé au Maroc. Pour preuve, une nouvelle vidéo publiée sur YouTube mardi montrant deux gendarmes lors d’un...
Bac au Maroc : meilleure note : 19,45/20 ; les filles meilleures que les garçonsBac au Maroc : meilleure note : 19,45/20 ; les filles meilleures que les garçons
Le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle a annoncé hier, mercredi, les tant attendus résultats du baccalauréat....
La princesse Lalla Meryem en vacances en Croatie à bord d'un yacht de luxeLa princesse Lalla Meryem en vacances en Croatie à bord d’un yacht de luxe
La princesse Lalla Meryem, sœur aînée du Roi Mohammed VI, était en vacances sur la côte adriatique la semaine dernière, où elle a été aperçue sur le...
Kokito : le Marocain « collectionneur de têtes » coupéesKokito : le Marocain « collectionneur de têtes » coupées
Le Marocain Mohamed Hamdouch, alias Kokito, fait la une de la presse mondiale et pas de la plus belle manière. Sur une vidéo publiée il y a...
Une affaire de photos pornographiques secoue le lycée Lyautey de CasablancaUne affaire de photos pornographiques secoue le lycée Lyautey de Casablanca
Depuis quelques jours, un compte Instagram diffuse des photos de jeunes lycéens du Lycée Lyautey, à Casablanca, sur internet. Le compte est fermé...
Une carte du Maroc sans son Sahara, c'est sur 2M… et devant les tribunauxUne carte du Maroc sans son Sahara, c’est sur 2M… et devant les tribunaux
En une semaine à peine, 2M a été sermonnée d’un côté et attaquée en justice de l’autre. En effet, un citoyen marocain vient de déposer une plainte contre...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014