>

Maroc/Grande-Bretagne : "In Lord we trust"

12 janvier 2009 - 11h40
Maroc/Grande-Bretagne : "In Lord we trust"

Ian Luder, Lord Maire de la City de Londres, a terminé sa tournée. Accompagné de sa délégation, il s’est rendu mercredi au park de Casanearshore, un site de 250.000m² (dédié principalement aux activités tertiaires).

Cette rencontre a été l’occasion pour le Lord Maire de dresser un bilan sur les points saillants abordés durant son séjour au Maroc. Pour le Lord Maire, la situation actuelle de crise internationale est une raison de plus pour renforcer davantage le partenariat entre les deux pays. « Il faut œuvrer pour que la récession actuelle ne vire pas à la dépression économique. Nos deux gouvernements ont donc convenu de la nécessité et de l’urgence de travailler ensemble », a-t-il déclaré.

Le principal aspect de cette coopération réside au niveau des investissements. Ainsi, selon lui, de nombreux hommes d’affaires britanniques suivent de près la croissance rapide que connaît l’économie marocaine et veulent de plus en plus se renseigner sur les opportunités qu’offre le Maroc.

« Au Royaume-Uni, le Parlement est actuellement en train d’étudier une loi d’usage portant sur la création d’une agence destinée aux investissements au Maroc », a déclaré Luder. Et d’ajouter qu’il serait « utile pour le Maroc et la Grande-Bretagne d’ouvrir un bureau marocain à Londres destiné à attirer les investisseurs britanniques ».

Ainsi, selon Luder, le Maroc a toutes les chances de devenir un grand « hub » financier entre l’Europe et l’Afrique, étant donné sa position géographique de proximité et son statut avancé avec l’Europe. D’autant plus que le Maroc semble mieux outillé que nombre de ses voisins du pourtour méditerranéen, avec notamment une politique de libéralisation accrue du marché des capitaux et une stratégie de renforcement des groupes de travail « public-privé » en matière financière.

La formation-éducation est l’autre volet phare sur lequel Luder souhaite une coopération renforcée entre les deux pays. Pour lui, « le Maroc a l’avantage d’avoir une population jeune et le gouvernement a profondément conscience de la nécessité de lui assurer une formation de qualité, tout en développant ses talents et ses compétences ».

Il a également souligné l’importance économique de la ville de Casablanca, plateforme financière de choix et premier pôle industriel du pays.

Rappelons que la visite d’Ian Luder au Maroc a débuté le 4 janvier dernier. Cette dernière a permis à de nombreux opérateurs londoniens de mesurer les potentialités du Maroc en matière financière et de rencontrer plusieurs officiels du monde de la finance marocaine, tels que le gouverneur de Bank Al-Maghrib et le président du Conseil de surveillance de la Bourse.

Source : L’Economiste - Mohamed Mounadi

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Photos du Roi Mohammed VI effectuant la Omra en famillePhotos du Roi Mohammed VI effectuant la Omra en famille
Le Roi Mohammed VI effectuant les rites de la Omra à la Mecque, lieu sacré de l’Islam, en Arabie Saoudite. Le Souverain marocain est accompagné de...
France : un go-fast (en Renault Kangoo) intercepté, 468 kilos de cannabis à bordFrance : un go-fast (en Renault Kangoo) intercepté, 468 kilos de cannabis à bord
Un go-fast en provenance du Maroc a été intercepté sur l’autoroute A63, au niveau du péage Saugnacq-et-Muret, dans le sud de la France, avec à son...
Le Sénégal réagit suite à l'assassinat de Charles Ndour à TangerLe Sénégal réagit suite à l’assassinat de Charles Ndour à Tanger
Les autorités sénégalaises ont réagi suite à la mort de l’un de leurs ressortissants tué lors d’affrontements entre subsahariens et habitants du quartier...
Tom Cruise tourne Mission Impossible 5 au MarocTom Cruise tourne Mission Impossible 5 au Maroc
L’acteur américain Tom Cruise se rendra au Maroc à partir du mois prochain pour le tournage de la suite de la saga « Mission Impossible ». Il doit...
Des gratte-ciels et une plage à Marrakech, ça vous dit ?Des gratte-ciels et une plage à Marrakech, ça vous dit ?
Les vacances ne sont pas encore finies et les températures caniculaires sont encore légion au Maroc et surtout à Marrakech, où il a fait aujourd’hui...
Effondrement d'immeubles à Casablanca : Magouilles et petits arrangementsEffondrement d’immeubles à Casablanca : Magouilles et petits arrangements
Un responsable de l’Agence urbaine de Casablanca a fait bénéficier une personne de son entourage d’un appartement, en glissant son nom sur la liste...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014