>

Le Maroc, paradis des délocalisations

16 août 2011 - 16h26
Le Maroc, paradis des délocalisations

Même si le Maroc est mal placé aux classements de plusieurs institutions internationales comme la Banque Mondiale ou le World Economic Forum, il figure pourtant parmi les pays attirant le plus de groupes industriels, principalement européens, qui internationalisent leurs activités pour fuir la crise économique.

En 2010, les investissements directs étrangers (IDE) au Maroc ont atteint 32,5 milliards de dirhams, après une baisse remarquée en 2008 et 2009, en raison de la crise économique.

Le pays qui dispose d’importants atouts, dont une main d’œuvre spécialisée à bas coût et des infrastructures de base de haut niveau, en plus de sa proximité géographique avec l’Europe, est l’une des destinations privilégiées des groupes qui souhaitent délocaliser leurs activités.

Véritable chantier à ciel ouvert depuis 1999, les grands projets d’infrastructures ont métamorphosé le Royaume en moins d’une décennie, en faisant l’un des pays les plus attractifs du pourtour méditerranéen.

L’implantation de l’usine Renault à Tanger, a attiré dans son sillage plusieurs équipementiers automobiles mondiaux. L’usine qui produirait à terme 400.000 véhicules par an, emploiera 6000 personnes et plus de 30.000 chez les fournisseurs du géant français.

A Tanger Free Zone, la zone franche de Tanger, 7 milliards de dirhams d’investissements ont été effectués et pas moins de 54.000 emplois ont été crées.

Seize autres plateformes industrielles intégrées verront bientôt le jour au Maroc, pour confirmer la vocation industrielle du pays, qui accorde des avantages fiscaux très attractifs aux investisseurs étrangers.

- Par: Jalil Laaboudi



Ces articles peuvent vous intéresser
Les MRE bientôt libérés des contraintes de l'Office des changesLes MRE bientôt libérés des contraintes de l’Office des changes
Un projet de loi, qui sera bientôt présenté par le gouvernement Benkirane, dispense les Marocains résidant à l’étranger (MRE) projetant de rentrer...
Londres appelle ses ressortissants à être prudents au MarocLondres appelle ses ressortissants à être prudents au Maroc
Après la France, c’est au tour du Royaume-Uni de mettre en garde ses ressortissants qui veulent se rendre au Maroc, en raison de la menace...
Contrefaçon : ce que risquent les Marocains du mondeContrefaçon : ce que risquent les Marocains du monde
Les Marocains du monde rentrés au pays pour les vacances estivales sont nombreux à faire du shopping dans les souks des anciennes médinas...
Royal Air Maroc s'explique sur l'incident du 24 août dernierRoyal Air Maroc s’explique sur l’incident du 24 août dernier
La compagnie nationale Royal Air Maroc a réagi suite à la publication hier, jeudi, d’une brève par Bladi.net faisant état d’un problème à bord du vol...
Algérie : Abdelaziz Belkhadem limogé à cause de ses visites secrètes au MarocAlgérie : Abdelaziz Belkhadem limogé à cause de ses visites secrètes au Maroc
On en sait enfin un peu plus sur l’éviction d’Abdelaziz Belkhadem par le président algérien Abdelaziz Bouteflika le 26 août dernier. L’ancien ministre...
Pays-Bas : une Marocaine suspendue pour avoir critiqué IsraëlPays-Bas : une Marocaine suspendue pour avoir critiqué Israël
Il ne fait pas bon de critiquer Israël, surtout quand on est employé par le ministère de la Défense et de la Justice néerlandais. C’est la mésaventure...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014