>

Maroc : 4 mois à 10 ans de prison pour 11 accusés de terrorisme

1er avril 2007 - 02h05
Maroc : 4 mois à 10 ans de prison pour 11 accusés de terrorisme

Des peines allant de 4 mois à 10 ans de prison ferme ont été prononcées, vendredi, par la Cour d’appel à Salé contre onze accusés condamnés pour des infractions pénales liées au terrorisme.

La Chambre criminelle a ainsi condamné, dans un premier dossier, Hicham Salmi à dix ans de réclusion et Sallam Lmarch à six ans de prison ferme. Ils étaient jugés pour "constitution de bande criminelle dans le but de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à troubler l’ordre public", "exercice d’activités au sein d’une association non reconnue" et "réunions publique sans autorisation".

La cour a également condamné deux autres accusés, Lahcen Takat et Jaouad Boukrili, à une peine de trois ans de prison chacun et Youssef Ben Messaoud, Mustapha Mokrane et Abdelkader Fayaki, originaires de Casablanca, à des peines de deux de ans prison chacun. Ils étaient jugés pour "constitution de bande criminelle dans le but de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à troubler l’ordre public", "exercice d’activités au sein d’une association non reconnue" et "réunions publiques sans autorisation".

Par ailleurs, la même juridiction a condamné, dans un autre dossier, deux accusés, Mourad Belfkih et Mohamed Brik, à une peine de quatre ans de prison ferme chacun. Said Belkhcha a, quant à lui, écopé d’une peine de deux ans de prison. Les trois accusés étaient poursuivis pour "constitution de bande criminelle dans l’intention de préparer et de commettre des actes terroristes dans la cadre d’un projet collectif visant à troubler l’ordre public", "collecte et gestion de fonds dans le but de les utiliser dans actes terroristes", participation à des actes terroristes", "falsification de passeport", "exercice d’activités au sein d’une association non reconnue" et "réunions publiques dans autorisation".

Finalement la Cour a condamné Nadir Habiballah de Casablanca à quatre mois d’emprisonnement, assorti d’une amende de 2000 dhs. Celui-ci a été jugé pour "apologie du terrorisme".

- Par: Bladi.net


Ces articles peuvent vous intéresser
Un controversé bar à vin marocain aux Pays-Bas ferméUn controversé bar à vin marocain aux Pays-Bas fermé
Dolce Uva, le très controversé bar à vin ouvert par la Marocaine Elou Akhiat à Rotterdam, aux Pays-Bas, vient d’être fermé par les...
Farid « le fou » Bamouhammad veut être euthanasiéFarid « le fou » Bamouhammad veut être euthanasié
En prison depuis plus de 29 ans, le détenu belge d’origine marocaine Farid Bamouhammad, dit « Farid le fou », demande à être euthanasié par les...
Le Maroc n'est pas à l'abri des tsunamisLe Maroc n’est pas à l’abri des tsunamis
Les efforts entrepris ces dernières années au niveau des systèmes d’alerte contre les tsunamis au Maroc ont, semble-t-il, commencé à porter leurs...
La princesse Lalla Meryem reçoit un palais en cadeauLa princesse Lalla Meryem reçoit un palais en cadeau
La princesse Lalla Meryem, soeur du Roi Mohammed VI, vient de recevoir l’ancienne propriété de Felipe González, ancien président du gouvernement...
Voilà l'état du stade qui doit accueillir le Mondial des clubsVoilà l’état du stade qui doit accueillir le Mondial des clubs
Le stade Moulay Abdellah de Rabat, qui doit accueillir plusieurs matchs de la Coupe du monde de Clubs le mois prochain, a été durement touché par...
Maroc : une fillette humiliée par un professeur (vidéo)Maroc : une fillette humiliée par un professeur (vidéo)
Une semaine après la publication d’une vidéo sur les réseaux sociaux montrant un professeur humiliant une fillette, les politiques s’emparent du...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014