>

Marrakech a toujours la cote auprès des jetsetteurs

20 juin 2007 - 10h02
Marrakech a toujours la cote auprès des jetsetteurs

Marrakech a indéniablement la cote auprès des stars du monde entier. Les Français, en tout cas, ne parlent que de ça. Etre vu à Marrakech, c’est le must du must.

On ne compte plus les personnalités qui y ont élu domicile ; les artistes qui y ont acheté à coup de millions d’euros une résidence secondaire. Et il y a tous ceux qui s’offrent des breaks réguliers dans les grands palaces ou ryads de la ville. Actuellement, ce sont les stars du foot qui font l’actualité people de Marrakech. Nicolas Anelka, l’enfant terrible du football français, a choisi la cité ocre pour convoler en justes noces avec une danseuse, Barbara Tausia. Il a invité ses copains de jeu, Zinedine Zidane, El-Hadji Diouf, Thierry Henry notamment. On dit que Jamel Debbouze, son copain d’enfance, aurait organisé la réception comme il sait si bien le faire. La soirée, très VIP, s’est déroulé à Kasbah Agafay. Et il fallait montrer patte blanche pour y accéder. Les photographes qui ont fait le pied de grue toute la soirée ont dû se contenter « des seconds rôles ». La rumeur dit aussi que 300 personnes triées sur le volet ont eu droit à une fête digne des « Mille et une nuits ».

Autre inconditionnel de Marrakech, David Beckam – et Victoria –, traînant dans son sillon ses potes du Real Madrid et du Onze anglais.

Outre ces stars de foot, il y a des acteurs (Brad Pitt), des mannequins (Naomi Campbell) des stylistes (Pierre Balmain, Yves Saint-Laurent, Hermès…), des chanteurs (Johnny Hallyday, Puff Daddy) et des hommes politiques. On dit qu’un ex-chef d’Etat aurait reçu à l’issue de son mandat présidentiel – en mai dernier - une maison en cadeau. A vérifier. En tout, les soirées organisées par ces VIP sont « très très privées » et font les choux gras de la presse people. Tant mieux, c’est une belle promo pour la destination.

Mais il y a aussi des stars qui se font discrètes, qui préfèrent fuir les flashs des paparazzi et qui n’aspirent qu’à profiter du climat et du bon air de la ville.

L’Economiste - Badra Berrissoule

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Le Maroc n'est pas à l'abri des tsunamisLe Maroc n’est pas à l’abri des tsunamis
Les efforts entrepris ces dernières années au niveau des systèmes d’alerte contre les tsunamis au Maroc ont, semble-t-il, commencé à porter leurs...
Non, la djellaba de Mme Benkirane était « élégante, belle et choisie avec goût »Non, la djellaba de Mme Benkirane était « élégante, belle et choisie avec goût »
C’est un choix de mauvais goût pour certains, une honte pour d’autres, mais pour Charafat Afilal, la ministre en charge de l’eau, la djellaba choisie...
Une rencontre inattendue avec le Roi Mohammed VIUne rencontre inattendue avec le Roi Mohammed VI
Ismael Ben Ali, champion de kickboxing aux Pays-Bas, a fait une rencontre des plus inattendues cet été lors de ses vacances au Maroc. Le sportif a...
Pour Benkirane, les touristes viennent au Maroc pour le couscous et la hariraPour Benkirane, les touristes viennent au Maroc pour le couscous et la harira
Si la promotion du tourisme marocain à l’étranger était dévolue au premier ministre marocain, Abdelilah Benkirane, on aurait sûrement vu des affiches...
La princesse Lalla Meryem reçoit un palais en cadeauLa princesse Lalla Meryem reçoit un palais en cadeau
La princesse Lalla Meryem, soeur du Roi Mohammed VI, vient de recevoir l’ancienne propriété de Felipe González, ancien président du gouvernement...
Sanctions russes : l'Espagne pleure, le Maroc ritSanctions russes : l’Espagne pleure, le Maroc rit
La Russie a annoncé aujourd’hui la mise en place d’un « embargo total » sur de nombreux produits alimentaires en provenance des pays européens et...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014