>

Mohammed Moussaoui, nouveau président du CFCM

22 juin 2008 - 15h29
Mohammed Moussaoui, nouveau président du CFCM

Mohammed Moussaoui, vice-président du Rassemblement des musulmans de France (RMF), a été élu, dimanche 22 juin, président du Conseil français du culte musulman (CFCM). Marocain d’origine, cet homme de consensus est agrégé de mathématiques, maître de conférences à l’université d’Avignon. Il siège au conseil d’administration du CFCM depuis sa création en 2003.

Il était le seul candidat à cette élection, pour laquelle la ministre de l’intérieur Michèle Alliot-Marie, également chargée des cultes, lui a adressé ses "sincères félicitations", soulignant qu’il a "su rassembler l’ensemble des sensibilités de l’islam" autour de lui.

Les diverses composantes du CFCM, après des négociations serrées, s’étaient entendues sur sa seule candidature et doivent maintenant constituer le bureau exécutif, dont la liste devrait être annoncée dans l’après-midi. Le CFCM, créé en 2003, était présidé depuis son origine par Dalil Boubakeur, le recteur de la Mosquée de Paris, qui ne se représentait pas.

"Loin de Paris"

Marié à une assistante maternelle et père de trois enfants, Mohammed Moussaoui est né le 1er avril 1964 à Figuig, dans l’est du Maroc. Arrivé en France à l’âge de 22 ans, il est en passe d’être naturalisé.

Il y a encore quelques semaines, M. Moussaoui n’était "pas partant" pour prendre la tête de l’instance de représentation des musulmans de France. "Ma fonction d’enseignant-chercheur ne me permet pas de dégager beaucoup de temps et je suis loin de Paris", explique-t-il. "De nature, je suis plus à l’aise pour travailler dans la discrétion qu’exposé".

Mais en avril, après discussions avec les autres fédérations de mosquées, il ressort comme "le candidat qui saurait suffisamment s’ouvrir sur les autres composantes". Il se lance finalement après avoir obtenu la garantie de pouvoir déléguer et être aidé. Il continuera ses cours, la fonction de président du CFCM n’étant pourvue d’aucun traitement.

Source : Le Monde

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Quand « Marocain » devient une insulte aux Pays-BasQuand « Marocain » devient une insulte aux Pays-Bas
Le mot « Marocain » fait partie des insultes les plus utilisées dans les cours de récréation aux Pays-Bas, d’après les résultats provisoires d’une étude...
Le chanteur de Led Zeppelin raconte la corruption des gendarmes marocainsLe chanteur de Led Zeppelin raconte la corruption des gendarmes marocains
Il n’y a pas que les petites gens qui sont confrontées à la corruption au Maroc. Le célèbre chanteur du groupe Led Zeppelin, Robert Plant, en a fait...
Mariage du Prince Moulay Rachid en novembreMariage du Prince Moulay Rachid en novembre
La cérémonie de mariage du Prince Moulay Rachid, frère du Roi Mohammed VI, et de Oum Keltoum Boufarès, sera célébrée le 8 novembre prochain, rapporte le...
Les cellules dormantes de l'Etat islamique menacent le MarocLes cellules dormantes de l’Etat islamique menacent le Maroc
Un rapport publié par l’agence Middle East Newsline, cité par « Al Massae », met en garde contre les cellules dormantes au Maroc appartenant à l’Etat...
Fès va se doter d'une plage artificielleFès va se doter d’une plage artificielle
La ville de Fès se dotera finalement d’une plage artificielle dans les prochains mois. Défendu becs et ongles par son maire istiqlalien Hamid...
Une journaliste égyptienne insulte le Maroc puis s'excuse le lendemainUne journaliste égyptienne insulte le Maroc puis s’excuse le lendemain
Après s’être acharnée, mardi, sur le gouvernement Benkirane et le peuple marocain, dans son émission télévisée "la matinée de On TV", l’animatrice...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014