Recherche

Mort de Simon Levy

2 décembre 2011 - 20h02 - Société

Le militant marocain communiste et antisioniste de confession juive Simon Levy est décédé vendredi dans un hôpital de Rabat, à l’âge de 77 ans.

Le défunt qui a milité pour l’indépendance du Maroc depuis 1953, avait rejoint les rangs de l’Union nationale des étudiants du Maroc dès 1955. Passionné par l’histoire du judaïsme marocain, Simon Levy était secrétaire général de la Fondation du patrimoine culturel judéo-marocain, et dirigeait depuis 1998 le musée du judaïsme marocain de Casablanca.

Ce natif de Fès était aussi l’un des vétérans du syndicalisme marocain, dont il avait mené l’action au sein l’Union marocaine du travail (UMT). Simon Levy était également rédacteur en chef de plusieurs hebdomadaires, avant d’être élu conseiller municipal de la ville de Casablanca de 1976 à 1983.

Linguiste et amoureux de la langue arabe, Simon Levy avait soutenu une thèse consacré aux "Parlers arabes des juifs du Maroc : particularités et emprunts. Histoire, sociolinguistique et géographie dialectale".

L’homme qui aimait se définir comme "Marocain juif et militant", sera inhumé dimanche au cimetière juif à Casablanca.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact