>

Le taux de mortalité maternelle alarmant au Maroc

17 octobre 2007 - 18h42
Le taux de mortalité maternelle alarmant au Maroc

Selon un rapport de l’Unicef et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publié vendredi, la mortalité des femmes en maternité dans le monde ne recule pas assez vite. En effet, le taux de mortalité maternelle qui exprime le nombre de décès pour 100 000 naissances vivantes diminue trop lentement pour être en mesure d’atteindre le cinquième objectif du Millénaire pour le développement , à savoir réduire des trois quarts d’ici 2015 le nombre des femmes qui meurent pendant une grossesse ou lors d’un accouchement.

Pour atteindre l’objectif visé, il aurait fallu réduire annuellement de 5,5% le taux de mortalité entre 1990 et 2015, ce qui semble extrêmement difficile à rattraper. Les pays en développement restent de loin les plus touchés par la mortalité des femmes en maternité. Le taux de mortalité maternelle en 2005 pour les pays en développement était de 450 pour 100 000 naissances contre 9 pour 100.000 en moyenne dans les pays développés. Sur les 536 000 décès en maternité enregistrés en 2005, 533 000, soit 99% sont intervenus dans les pays en développement. Si des progrès ont été réalisés dans les pays à revenus moyens, le recul annuel entre 1990 et 2005 en Afrique subsaharienne n’a été que de 0,1%.

La moitié de tous les décès maternels,soit 270 000 ont lieu en Afrique.
Au Maroc, le taux de mortalité maternelle est estimé à 227 pour 100 000 naissances, selon les résultats de l’enquête sur la population et la santé familiale 2003-2004 publiée par le ministère de la Santé. Cependant, ce taux est variable selon le lieu de résidence. Il est de 267 pour 100.000 naissances en milieu rural contre 187 en milieu urbain. Ce chiffre reflète l’absence de structures d’accueil adéquates et du personnel pouvant prendre en charge les femmes en couches dans le milieu rural et notamment dans les régions enclavées.

La mortalité et la morbidité maternelle constituent l’une des priorités du ministère de la Santé. Et pour cause « deux à trois femmes meurent chaque jour dans notre pays », affirme un responsable du ministère de la Santé. Le Maroc intensifie les efforts pour reculer la mortalité maternelle, en élaborant et en menant des plans d’action nationaux pour une maternité sans risque. Le programme d’évaluation des besoins relatifs à la maternité sans risque a été mis en place par le ministère de la Santé publique en collaboration avec l’OMS dans le but de garantir une bonne démarche d’élaboration et de mise en œuvre pour une maternité dans de bonnes conditions. Cette stratégie se base sur le développement des ressources humaines, l’élargissement des prestations sanitaires ayant trait à la mère, à l’enfant et à la planification familiale, l’amélioration des infrastructures de base, l’implication du secteur privé en matière de santé maternelle. Plusieurs difficultés entravent encore la réduction du taux de mortalité maternelle au Maroc comme l’insuffisance du budget alloué au programme « maternité sans risques », la faible qualité de prise en charge des soins obstétricaux d’urgence, les pratiques traditionnelles, l’analphabétisme, l’accessibilité géographique et la pauvreté.

Aujourd’hui le Maroc - Leila Zerrour

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Des gratte-ciels et une plage à Marrakech, ça vous dit ?Des gratte-ciels et une plage à Marrakech, ça vous dit ?
Les vacances ne sont pas encore finies et les températures caniculaires sont encore légion au Maroc et surtout à Marrakech, où il a fait aujourd’hui...
Des gendarmes marocains pris en flagrant délit de corruptionDes gendarmes marocains pris en flagrant délit de corruption
Quoi qu’on en dise la corruption n’a pas baissé au Maroc. Pour preuve, une nouvelle vidéo publiée sur YouTube mardi montrant deux gendarmes lors d’un...
Khalid Boulahrouz en couple avec Miss Univers Pays-BasKhalid Boulahrouz en couple avec Miss Univers Pays-Bas
Khalid Boulahrouz, footballeur professionnel néerlandais d’origine marocaine, est depuis peu en couple avec Yasmin Verheijen, Miss Univers Pays-Bas...
Quand la fête de l'Aïd rime avec sorcellerieQuand la fête de l’Aïd rime avec sorcellerie
Une vidéo publiée hier sur Youtube montre deux têtes de moutons de l’Aïd El Kébir avec à l’intérieur ce qui semble être de la sorcellerie. Cela se passe...
Casablanca, une des villes les plus chères au monde pour les expatriésCasablanca, une des villes les plus chères au monde pour les expatriés
Casablanca figure parmi les villes les plus chères au monde pour les expatriés, dans le classement 2014 de l’indice de qualité de vie "Mercer". La...
"El Nene", le plus grand narcotrafiquant marocain, aurait été assassiné"El Nene", le plus grand narcotrafiquant marocain, aurait été assassiné
Mohamed Taieb, dit Mohamed El Ouazzani, alias « El Nene », l’un des plus grands narcotrafiquants d’origine marocaine, aurait été victime d’un...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014