>

Le taux de mortalité maternelle alarmant au Maroc

17 octobre 2007 - 18h42
Le taux de mortalité maternelle alarmant au Maroc

Selon un rapport de l’Unicef et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publié vendredi, la mortalité des femmes en maternité dans le monde ne recule pas assez vite. En effet, le taux de mortalité maternelle qui exprime le nombre de décès pour 100 000 naissances vivantes diminue trop lentement pour être en mesure d’atteindre le cinquième objectif du Millénaire pour le développement , à savoir réduire des trois quarts d’ici 2015 le nombre des femmes qui meurent pendant une grossesse ou lors d’un accouchement.

Pour atteindre l’objectif visé, il aurait fallu réduire annuellement de 5,5% le taux de mortalité entre 1990 et 2015, ce qui semble extrêmement difficile à rattraper. Les pays en développement restent de loin les plus touchés par la mortalité des femmes en maternité. Le taux de mortalité maternelle en 2005 pour les pays en développement était de 450 pour 100 000 naissances contre 9 pour 100.000 en moyenne dans les pays développés. Sur les 536 000 décès en maternité enregistrés en 2005, 533 000, soit 99% sont intervenus dans les pays en développement. Si des progrès ont été réalisés dans les pays à revenus moyens, le recul annuel entre 1990 et 2005 en Afrique subsaharienne n’a été que de 0,1%.

La moitié de tous les décès maternels,soit 270 000 ont lieu en Afrique.
Au Maroc, le taux de mortalité maternelle est estimé à 227 pour 100 000 naissances, selon les résultats de l’enquête sur la population et la santé familiale 2003-2004 publiée par le ministère de la Santé. Cependant, ce taux est variable selon le lieu de résidence. Il est de 267 pour 100.000 naissances en milieu rural contre 187 en milieu urbain. Ce chiffre reflète l’absence de structures d’accueil adéquates et du personnel pouvant prendre en charge les femmes en couches dans le milieu rural et notamment dans les régions enclavées.

La mortalité et la morbidité maternelle constituent l’une des priorités du ministère de la Santé. Et pour cause « deux à trois femmes meurent chaque jour dans notre pays », affirme un responsable du ministère de la Santé. Le Maroc intensifie les efforts pour reculer la mortalité maternelle, en élaborant et en menant des plans d’action nationaux pour une maternité sans risque. Le programme d’évaluation des besoins relatifs à la maternité sans risque a été mis en place par le ministère de la Santé publique en collaboration avec l’OMS dans le but de garantir une bonne démarche d’élaboration et de mise en œuvre pour une maternité dans de bonnes conditions. Cette stratégie se base sur le développement des ressources humaines, l’élargissement des prestations sanitaires ayant trait à la mère, à l’enfant et à la planification familiale, l’amélioration des infrastructures de base, l’implication du secteur privé en matière de santé maternelle. Plusieurs difficultés entravent encore la réduction du taux de mortalité maternelle au Maroc comme l’insuffisance du budget alloué au programme « maternité sans risques », la faible qualité de prise en charge des soins obstétricaux d’urgence, les pratiques traditionnelles, l’analphabétisme, l’accessibilité géographique et la pauvreté.

Aujourd’hui le Maroc - Leila Zerrour

- Par: Bladi.net


Ces articles peuvent vous intéresser
Vidéo : Une Roumaine qui parle parfaitement "darija"Vidéo : Une Roumaine qui parle parfaitement "darija"
Au Maroc, il est très courant de voir des Marocains parler français, espagnol ou même anglais, mais saviez que des ressortissants européens peuvent...
Drogue et alcool dans une école marocaineDrogue et alcool dans une école marocaine
Une nouvelle photo a été publiée sur Facebook. Lui en train de fumer ce qui ne semble pas être une cigarette et elle buvant ce qui ne doit pas être...
Voici les quatre Marocaines les plus puissantes du monde arabe Voici les quatre Marocaines les plus puissantes du monde arabe
La nouvelle liste des 100 femmes les plus puissantes du monde arabe vient d’être publiée par le magazine Arabian Business. Tous les domaines sont...
Labaik, « produit miracle » qui peut faire beaucoup de dégâtsLabaik, « produit miracle » qui peut faire beaucoup de dégâts
Censé être efficace contre plusieurs maladies, le produit baptisé "Labaik", peut en réalité vous causer des dégâts irréversibles. Pourtant, ce produit...
Un Marocain arrêté pour avoir vanté l'assassinat du pilote jordanienUn Marocain arrêté pour avoir vanté l’assassinat du pilote jordanien
Un homme a été interpellé à Settat, dans le centre du Maroc, pour avoir publié sur les réseaux sociaux des commentaires vantant l’assassinat du pilote...
Atterissage forcé d'un avion de la RAM à FèsAtterissage forcé d’un avion de la RAM à Fès
Un avion de ligne de Royal Air Maroc (RAM) a effectué un atterrissage forcé à l’aéroport de Fès-Saïs lundi matin, suite au malaise d’une passagère...
Un garçon de cinq ans violé et torturé par sa mère adoptiveUn garçon de cinq ans violé et torturé par sa mère adoptive
Des blessures d’une extrême violence ont été relevées récemment sur un petit garçon de 5 ans, par la directrice d’une garderie à Meknès. Le garçonnet...
Maroc : deux algériens armés arrêtés à SkhiratMaroc : deux algériens armés arrêtés à Skhirat
Deux Algériens armés ont été arrêtés récemment par la gendarmerie marocaine devant le palais des congrès de Skhirat, environ 27 km au sud de Rabat. Des...
L'Espagne a espionné le Maroc entre 2007 et 2014L’Espagne a espionné le Maroc entre 2007 et 2014
L’Espagne a espionné le Maroc entre 2007 et début 2014, nous apprend le quotidien El Mundo. Au cours de cette période, les services secrets ibériques...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2015