>

Moualy Hicham accusé de soutenir des idées ’anti-monarchistes’

20 juin 2005 - 19h36
Moualy Hicham accusé de soutenir des idées 'anti-monarchistes'

Le prince Moulay Hicham, surnommé "le prince rouge" pour ses positions critiques, a été pris à partie vendredi par des journaux marocains qui l’accusent de soutenir les idées "anti-monarchistes" d’un groupe islamiste.

"Moulay Hicham s’est découvert un penchant pour le régime républicain à la sauce islamiste", écrit notamment Aujourd’hui le Maroc (quotidien privé), assurant que le prince a approuvé des propos "anti-monarchistes" de Nadia Yassine, une responsable du mouvement islamiste - non reconnu - Al Adl Wal Ihssane (Justice et bienfaisance).
La fille du cheikh Abdessalam Yassine, porte-parole officieuse du mouvement, a notamment affirmé, dans une interview à l’hebdomadaire Al Ousbouia Al Jadida, sa préférence pour la république par opposition à la monarchie. Elle doit passer en jugement le 28 juin pour "atteinte à la monarchie".
Interrogé à ce sujet par l’hebdomadaire Al Jarida Al Oukhra, Moulay Hicham avait assuré, sans approuver les propos de Mme Yassine, ne "pas craindre l’arrivée des islamistes au pouvoir" et avait donné en exemple les monarchies parlementaires européennes.
Moulay Hicham "s’attaque directement à la monarchie constitutionnelle", assure Aujourd’hui le Maroc dans un article particulièrement violent adressé au cousin du roi - et troisième personnage dans l’ordre hiérarchique après le prince héritier Moulay Hassan et l’unique frère du roi, Moulay Rachid.
L’hebdomadaire La Vie économique, de son côté, a publié vendredi un long éditorial consacré à Moulay Hicham, rapportant une série d’accusations sur des aides financières que le prince, qui vit aux Etats-Unis depuis trois ans, aurait accordé à des journaux ou des institutions pour s’assurer de leur soutien.
Evoquant la "question du changement démocratique" au Maroc dans l’entretien à l’hebdomadaire Al Jarida Al Oukhra, Moulay Hicham avait estimé qu’il faudrait "trouver une solution à l’entrée sur la scène politique de ceux parmi les islamistes qui sont restés dehors".
"Je pense qu’Al Adl Wal Ihssane est un mouvement politique comme les autres", avait-il-dit à propos de cette organisation très influente mais non autorisée officiellement.

Wanadoo.ma

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Le corps d'une Marocaine retrouvé au DanemarkLe corps d’une Marocaine retrouvé au Danemark
Le corps défiguré d’une Marocaine a été retrouvé mardi dans une cabane située dans l’Île de Seeland, la plus grande île du Danemark. Déclarée disparue...
Arabie Saoudite : un bébé marocain de 5 mois tué par balleArabie Saoudite : un bébé marocain de 5 mois tué par balle
Un bébé de 5 mois d’origine marocaine a été tué à Khamis Mushayt, dans le sud-ouest de l’Arabie Saoudite, alors qu’il était en compagnie de ses parents...
Ramadan, sexe et fatwas !Ramadan, sexe et fatwas !
Si un homme et son épouse font l’amour lors du "shour", dernier repas avant d’entamer le jeûne à l’aube, ils peuvent poursuivre leurs ébats sexuels, et...
Le crocodile de Rabat court toujours ...Le crocodile de Rabat court toujours ...
Le crocodile de Rabat existe bel et bien, mais il n’a pas encore été retrouvé. Le reptile a été vu pour la première fois par une touriste étrangère à la...
50.000 retraités français au Maroc50.000 retraités français au Maroc
Plus d’un million de Français ont décidé de passer leur retraite en dehors de l’Hexagone. Le Maroc reste une destination privilégiée pour bon nombre...
Les Marocains, des sorciers selon un feuilleton égyptienLes Marocains, des sorciers selon un feuilleton égyptien
Le feuilleton égyptien "la pomme d’Adam" diffusé pendant ce mois de ramadan 2014 sur plusieurs chaînes satellitaires arabes, perpétue l’image des...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014