>

Moualy Hicham accusé de soutenir des idées ’anti-monarchistes’

20 juin 2005 - 19h36
Moualy Hicham accusé de soutenir des idées 'anti-monarchistes'

Le prince Moulay Hicham, surnommé "le prince rouge" pour ses positions critiques, a été pris à partie vendredi par des journaux marocains qui l’accusent de soutenir les idées "anti-monarchistes" d’un groupe islamiste.

"Moulay Hicham s’est découvert un penchant pour le régime républicain à la sauce islamiste", écrit notamment Aujourd’hui le Maroc (quotidien privé), assurant que le prince a approuvé des propos "anti-monarchistes" de Nadia Yassine, une responsable du mouvement islamiste - non reconnu - Al Adl Wal Ihssane (Justice et bienfaisance).
La fille du cheikh Abdessalam Yassine, porte-parole officieuse du mouvement, a notamment affirmé, dans une interview à l’hebdomadaire Al Ousbouia Al Jadida, sa préférence pour la république par opposition à la monarchie. Elle doit passer en jugement le 28 juin pour "atteinte à la monarchie".
Interrogé à ce sujet par l’hebdomadaire Al Jarida Al Oukhra, Moulay Hicham avait assuré, sans approuver les propos de Mme Yassine, ne "pas craindre l’arrivée des islamistes au pouvoir" et avait donné en exemple les monarchies parlementaires européennes.
Moulay Hicham "s’attaque directement à la monarchie constitutionnelle", assure Aujourd’hui le Maroc dans un article particulièrement violent adressé au cousin du roi - et troisième personnage dans l’ordre hiérarchique après le prince héritier Moulay Hassan et l’unique frère du roi, Moulay Rachid.
L’hebdomadaire La Vie économique, de son côté, a publié vendredi un long éditorial consacré à Moulay Hicham, rapportant une série d’accusations sur des aides financières que le prince, qui vit aux Etats-Unis depuis trois ans, aurait accordé à des journaux ou des institutions pour s’assurer de leur soutien.
Evoquant la "question du changement démocratique" au Maroc dans l’entretien à l’hebdomadaire Al Jarida Al Oukhra, Moulay Hicham avait estimé qu’il faudrait "trouver une solution à l’entrée sur la scène politique de ceux parmi les islamistes qui sont restés dehors".
"Je pense qu’Al Adl Wal Ihssane est un mouvement politique comme les autres", avait-il-dit à propos de cette organisation très influente mais non autorisée officiellement.

Wanadoo.ma

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Colère royale à DakhlaColère royale à Dakhla
Un inspecteur principal de Casablanca, envoyé en renfort dans le cadre de la visite effectuée par le Roi Mohammed VI à Dakhla, a été relevé de ses...
La France offre trois avions de combat "Mirage F1B" au MarocLa France offre trois avions de combat "Mirage F1B" au Maroc
L’armée de l’air française vient de livrer à son homologue marocaine trois avions de combat "Mirage F1B". Les appareils rénovés avant d’être remis au...
Le Roi Mohammed VI effectue la OmraLe Roi Mohammed VI effectue la Omra
Le Roi Mohammed VI devrait arriver ce lundi en Arabie Saoudite, où il effectuera la Omra (petit pèlerinage). Le Souverain marocain avait reporté ce...
Une Marocaine sauve une vie à plusieurs milliers de kilomètres d'elle grâce à FacebookUne Marocaine sauve une vie à plusieurs milliers de kilomètres d’elle grâce à Facebook
Une jeune fille d’origine marocaine qui était en vacances au pays a pu sauver la vie d’une Canadienne au Québec grâce au réseau social Facebook. Cette...
Maroc : en cas d'impôts impayés, l'Etat se servira directement sur les comptes bancairesMaroc : en cas d’impôts impayés, l’Etat se servira directement sur les comptes bancaires
Signée jeudi 17 avril, la nouvelle charte de recouvrement des créances publiques suscite encore la polémique, entre autres au Parlement. Le Ministre...
Badr Hari : 1 minute de combat et deux KO le même soirBadr Hari : 1 minute de combat et deux KO le même soir
Badr Hari vient de remporter la troisième édition du GFC, qui se tient à Dubaï et environ 200.000 euros qui vont avec. Il a asséné à son premier...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014