>

"Sans titre"mais pas sans émotion

10 mai 2007 - 01h25
"Sans titre"mais pas sans émotion

Coproducteur de la manifestation pluridisciplinaire “Moussem Spring 2007”, le Muhka nous offre un intéressant aperçu d’une certaine création arabe. Dix artistes, dont huit sont originaires du Maroc et deux d’Egypte, alors que le Studio de photographie Ifriqia était actif dans les années trente à Marrakech, constituent le plateau d’un ensemble qui aurait valablement pu être élargi à des ressortissants d’Algérie ou de Tunisie notamment.

Ne chicanons pas. Voici une belle initiative pour une meilleure intégration des très nombreux Marocains de Belgique, d’Anvers en particulier. Ce festival est né d’une idée heureuse de l’artiste Charif Benhelima.

L’exposition se déroule sur deux étages du musée d’art contemporain anversois. Elle montre des créations qui interpellent l’individu par leur implication sociale et politique. Si le Maroc s’y taille la part du lion, Arabes, Berbères et mêmes juifs s’y retrouvent impliqués. Un Maroc “in” et “out”, plusieurs des créateurs présents vivant et travaillant aujourd’hui hors de leur pays.

Soucieuse de témoigner des particularités entre Nord et Sud, mais aussi des liens qui peuvent les réunir, “Untitled” ventile ses offres entre les diverses techniques actuelles, de la peinture à la vidéo, de la sculpture à la photographie, à l’installation. Retouchées selon des techniques de pointe, les images du Studio Ifriqia nous donnent un aperçu du portrait d’époque, alors que, fictions ou réalités, les peintures et dessins de Wafae Ahalouch el Keriasti nous plongent dans un présent tendu que les photographes Hicham Benohoud et Ali Chraïbi traquent, l’un, l’identité, et l’autre, l’emprise citadine anonymes. Ailleurs, place aux projections d’Abdelali Dahrouch, à une maquette significative d’Hassan Darsi, aux lumières photographiques de Touhami Ennadre, aux peintures et vidéos de Khaled Hafez. Tous travaux qui se regardent avec plaisir, sans toutefois différer de beaucoup de ce que l’on a coutume de voir.

Beaucoup plus passionnantes et troublantes sont les interventions de Safaâ Erruas, qui vit toujours à Tetouan, et parvient à créer la sensation avec ses oreillers percés de lames de rasoir pour marquer la vulnérabilité de l’être, aujourd’hui. Lauréate du Prix Blachère au Dak’Art 2006, Safaâ Erruas est à suivre de près.

La Libre - Roger Pierre Turine

- Par: Bladi.net


Ces articles peuvent vous intéresser
Un Marocain arrêté pour avoir vanté l'assassinat du pilote jordanienUn Marocain arrêté pour avoir vanté l’assassinat du pilote jordanien
Un homme a été interpellé à Settat, dans le centre du Maroc, pour avoir publié sur les réseaux sociaux des commentaires vantant l’assassinat du pilote...
Vidéo : flagrant délit de corruption de deux douaniers à AgadirVidéo : flagrant délit de corruption de deux douaniers à Agadir
Voilà une nouvelle vidéo qui ne devrait pas ravir les autorités. Publiée samedi sur YouTube, elle montre deux agents réclamant 100 dirhams à un...
France : Lalla Meryem décore des représentants des trois religionsFrance : Lalla Meryem décore des représentants des trois religions
La Princesse Lalla Meryem a décoré aujourd’hui à Paris des représentants des religions musulmane, juive et chrétienne en France, lors d’une cérémonie à...
Quand Hassan II prononçait un discours en anglaisQuand Hassan II prononçait un discours en anglais
Lors de son voyage aux Etats-Unis sur invitation de Jimmy Carter, en 1978, le Roi Hassan II s’est exprimé en anglais à la maison blanche. Nous vous...
Photo : le Roi Mohammed VI à ParisPhoto : le Roi Mohammed VI à Paris
Actuellement à Paris pour une visite privée, le Roi Mohammed VI a été pris en photo dans une rue de la capitale avec un jeune...
Casablanca : viol, séquestration et enregistrement de vidéosCasablanca : viol, séquestration et enregistrement de vidéos
Nouvelle affaire de mœurs à Casablanca. Un homme a été arrêté en début de semaine à Hay Al Hassani pour avoir séquestré et violé sous la menace d’une...
Pour avoir refusé de coucher avec lui, un homme tue sa femmePour avoir refusé de coucher avec lui, un homme tue sa femme
Pour avoir refusé à plusieurs reprises de partager son lit, un vieillard a tué sa femme d’un coup de marteau à Khouribga, avant de se rendre lui même...
Casablanca réhabilite ses synagoguesCasablanca réhabilite ses synagogues
Dans le cadre de la mise à niveau de l’ancienne médina, l’Agence urbaine de Casablanca a décidé de réhabiliter les anciennes...
Vidéo : un défilé en bikini sur l'esplanade de la mosquée Hassan, à RabatVidéo : un défilé en bikini sur l’esplanade de la mosquée Hassan, à Rabat
Il y a quelques années, le concours de Miss Maroc avait soulevé un tollé car on avait eu l’idée de faire défiler les candidates en maillot de bain....


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2015