>

Noël à la mode marocaine

26 décembre 2006 - 00h35
Noël à la mode marocaine

Voilà une ambiance festive qu’on voit se reproduire de plus en plus à cette période de l’année, une occasion qui semble être valorisée par les Marocains de toutes les catégories de la société.

Que ce soit dans les quartiers populaires ou autres, on peut apercevoir les mêmes images, des décorations et des dessins sur les boutiques aux couleurs du Réveillon mais aussi pour accueillir la nouvelle année 2007.

Au grand marché du Maârif, en face des fleuristes très actifs en cette période de l’année, des sapins sont exposés. Abdelrahim, un vendeur, nous apprend que la clientèle varie, des étrangers mais aussi des Marocains issus de mariages mixtes, viennent acheter des sapins et des fleurs pour célébrer Noël. Il ajoute que c’est une occasion qui a toujours fait partie du paysage culturel au Maroc. Certains fêtent par « habitude », une partie restreinte par conviction, en tout cas une occasion pour s’amuser et rompre avec la routine du quotidien.

Malika, 28 ans, mariée à un Français, vient de s’acheter son sapin avec tous les accessoires de décoration. Elle fête Noël avec son mari et pour eux l’ambiance est là, à chacun d’en profiter comme il veut.

Samira, quant à elle, Marocaine de père en fils, fête chaque année Noël, avec ses deux filles. Elle achète les cadeaux, le sapin pour le décorer avec ses filles. Pour eux, c’est un moment d’un vrai plaisir.

Le 25 décembre est une fête qui mélange de nombreuses croyances très anciennes et semble devenir une des dates importantes pour les familles marocaines.

Au Twin Center, on voit des décorations partout, un grand sapin à l’entrée, au premier étage, une petite place est consacrée à la « maison » du père Noël, pour ceux qui veulent venir prendre des photos, en couple ou en famille.

C’est le cas de Aziz, qui est là avec sa femme et sa fille qui en profitent « pour s’amuser et prendre des photos en famille avec le père Noël ». Il dit avoir acheté le sapin de Noël et les cadeaux pour une petite célébration entre famille et amis, une façon de se décompresser et de bien entamer l’année.
Pour Sophia, une étudiante de 23 ans, c’est une époque de l’année qu’elle aime beaucoup. Pour elle, fêter Noël en famille avec ses parents et son frère, avec tout son lot de gourmandise et de décoration, c’est un cadre favorable pour s’amuser.

Une « gaieté » qui fait l’affaire de beaucoup de Marocains, qui font la file dans les pâtisseries particulièrement achalandées en cette période de l’année où bûches et chocolats sont de mise.

Dans les quartiers populaires aussi, on voit des décorations de Noël. L’ambiance festive est présente, certaines personnes font la fête, surtout les jeunes qui trouvent là, un motif pour s’amuser en toute liberté. Ce n’est donc pas une fête religieuse célébrée uniquement par des étrangers. Les Marocains sont de plus en plus nombreux à y prendre part en créant une version locale du père Noël, déguisé pour l’occasion, permettant aux petits et grands de se faire photographier.

Une sorte de « rite » qui semble prendre du terrain, ne serait qu’en apparence. Noël est donc bel et bien fêté par les Marocains, en famille ou entre amis, s’acheter un sapin et le décorer constitue un plaisir auquel s’adonnent beaucoup de Marocains dans le confort de leur foyer, sans tabou, librement.

Libération - Afaf Sakhi

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Photos de l'accident du car marocain en FrancePhotos de l’accident du car marocain en France
Nous avons un peu plus d’informations concernant l’accident du car marocain qui a eu lieu ce matin dans la région d’Aix-en-Provence, dans le sud-est...
Un supporter du Raja arrêté pour avoir porté un Tee-shirt "free Palestine"Un supporter du Raja arrêté pour avoir porté un Tee-shirt "free Palestine"
Un supporter du Raja Casablanca a été arrêté samedi dès son entrée au complexe sportif Mohammed V, à Casablanca, où s’est déroulé le match amical qui...
Inwi lance le « forfait illimité » limitéInwi lance le « forfait illimité » limité
Le troisième opérateur marocain Inwi vient de lancer, pour la première fois au Maroc, des forfaits dit illimités, à l’image ce qui se fait dans...
Immigré clandestin : « Au Maroc je gagne 50 euros par jour, en Espagne 36 euros »Immigré clandestin : « Au Maroc je gagne 50 euros par jour, en Espagne 36 euros »
Beaucoup d’immigrés, notamment subsahariens, se trouvent actuellement au Maroc en attendant le moment propice pour se rendre en Espagne, que ce...
Le Maroc n'est pas à l'abri des tsunamisLe Maroc n’est pas à l’abri des tsunamis
Les efforts entrepris ces dernières années au niveau des systèmes d’alerte contre les tsunamis au Maroc ont, semble-t-il, commencé à porter leurs...
Maroc : voici les endroits les plus menacés par les tsunamisMaroc : voici les endroits les plus menacés par les tsunamis
Le magazine Jeune Afrique a publié il y a quelques jours, à l’occasion du sommet sur le climat organisé à l’ONU le 23 septembre dernier, la liste des...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014