>

Participation distinguée du Maroc à la Bourse du tourisme de Milan

18 février 2004 - 12h46
Participation distinguée du Maroc à la Bourse du tourisme de Milan

L’ouverture de la 24e édition de la Bourse internationale du tourisme à Milan a coïncidé avec la tenue des 4e Assises nationales du tourisme à Casablanca. Pourtant, nombreux ont été les professionnels qui ont fait le déplacement à Milan.

L’occasion aussi pour eux de faire le bilan des assises et tester la volonté des opérateurs publics à déployer des efforts soutenus pour la promotion des différentes destinations. Généralement, minutieusement préparée, la participation marocaine est encadrée par la délégation de l’ONMT à Milan et celle de la RAM. Les représentants des différents CRT sont également présents et comptent énormément sur les premiers signes de reprise pour mieux se positionner sur le marché italien. Un marché qui, comme l’a signalé Mme Inchirah Nassiri, responsable de la délégation de l’ONMT à Milan, est très porteur et la destination marocaine est très bien accueillie par les tour-opérateurs locaux. Seul problème, les Italiens sont des clients du balnéaire.

Les arrivées des touristes italiens en 2003 se chiffrent, à peu près, à 100.000 constituant une part de 4,50% de l’ensemble des arrivées de cette même année. Les nuitées réalisées par ces touristes en 2003 sont au nombre de 439.020 enregistrant une baisse de 20,37% par rapport à 2002, cette diminution est due aux différents événements internationaux qui ont caractérisé les années 2001, 2002 et 2003.

La durée moyenne de séjour enregistrée en 2003 est de 4.39 inférieure de 0,63 point à la moyenne nationale. Ceci est dû en grande partie au fractionnement des congés et à la propension des Italiens à voyager plusieurs fois durant l’année.
L’aérien reste toujours le moyen de transport privilégié pour les voyages avec plus de 85% sur l’ensemble des arrivées des Italiens en 2003. Il convient de signaler que les T.O qui bénéficient des charters sont Alpitour dans une proportion de 55% du total du trafic Maroc, Valtur pour 25%, Turisanda et Merzouga Travel dans un moindre pourcentage. RAM et Alitalia opèrent par des vols quotidiens au départ de Rome et Milan.

La saison estivale enregistre l’arrivée de plus de 30% des touristes italiens avec une pointe au mois d’août, suivi du mois d’avril avec 12% vu les bonnes conditions climatiques dont jouit le Maroc d’une part et étant la saison privilégiée pour les voyages incentives
Les produits Maroc les plus recherchés par la clientèle sont les circuits, et, à titre d’exemple, les produits représentent jusqu’à 80% du volume traité par le T.O Alpitour. Les destinations de séjour préférées des touristes italiens sont Marrakech avec 118.205 nuitées, constituées en majeure partie de séjours et Agadir avec 152.384 nuitées, les autres villes du Royaume enregistrent un nombre de nuitées inférieur au seuil des 100.000. 156.421 nuitées ont été réalisées dans des hôtels 4*, 140.832 dans les villages de vacances touristiques et 79.332 dans les 5*. Il est à noter que le touriste italien fait partie des cinq grands dépensiers du monde
On assiste à une augmentation massive des demandes pour les riads et les maisons d’hôtes de Marrakech, Fès et Essaouira.

Degré de satisfaction des voyageurs italiens

90% des voyageurs italiens déclarent avoir passé des vacances très satisfaisantes, parmi lesquels 95% ont manifesté un grand enthousiasme pour les forfaits « all inclusive ».
Le Maroc se place en 1ère position des destinations africaines à fort degré de satisfaction.

Structure du marché

Sur le marché italien opèrent une centaine de T.O ainsi que 2.500 grossistes.
35 marques de franchise sont présentes sur le marché et 7.200 agences de voyages constituent le réseau de distribution. Les T.O les plus importants sont Alpitour, I Viaggi del Ventaglio, Teorema, Eurotravel, Valtur, Hotelplan et Kuoni Gastaldi Tours Italia. Les plus gros franchisers sont Giramondo avec 600 agences affiliées et Buonviaggio qui en compte 285.

Il est à signaler que le groupe Alpitour, leader en Italie et 12e en Europe, a réalisé 1.000.000 de clients en 2003, tout le reste de l’outgoing se répartit entre les autres T.O, ce qui démontre un certain émiettement de l’activité.

Le Mati eco

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Retour des Marocains du monde : le port Tanger Med asphyxiéRetour des Marocains du monde : le port Tanger Med asphyxié
C’était prévisible. Même à pleine capacité, le port Tanger-Med n’a pu satisfaire l’afflux massif de Marocains du monde en partance pour l’Europe....
Une convoyeuse de fonds en fuite au Maroc avec 260.000 eurosUne convoyeuse de fonds en fuite au Maroc avec 260.000 euros
Une femme serait actuellement en fuite au Maroc après le vol de 260.000 euros à la compagnie de transports de fonds Loomis dans la région...
Réactions de fans suite à l'annulation du combat de Badr HariRéactions de fans suite à l’annulation du combat de Badr Hari
Déçus. Et le mot est faible après la décision du kick-boxeur marocain Badr Hari d’annuler le combat qu’il devait disputer ce soir contre le Français...
Quand « Marocain » devient une insulte aux Pays-BasQuand « Marocain » devient une insulte aux Pays-Bas
Le mot « Marocain » fait partie des insultes les plus utilisées dans les cours de récréation aux Pays-Bas, d’après les résultats provisoires d’une étude...
Pays-Bas : une Marocaine suspendue pour avoir critiqué IsraëlPays-Bas : une Marocaine suspendue pour avoir critiqué Israël
Il ne fait pas bon de critiquer Israël, surtout quand on est employé par le ministère de la Défense et de la Justice néerlandais. C’est la mésaventure...
Quand la France utilise le Maroc pour faire passer ses produits en RussieQuand la France utilise le Maroc pour faire passer ses produits en Russie
Des producteurs français de fruits et légumes ont trouvé un stratagème pour exporter leurs produits vers la Russie, sans être inquiétés par l’embargo...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014